[…] Une pensée pour nos amis les japonais


Dans la catégorie : News and Tout le reste

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Comme vous le savez tous, vendredi dernier (le 11/03/11) a eu lieu un tremblement de terre aux larges des côtes de la région du Tôhoku au Japon (proche de Tokyô et de Sendai). Créant par la suite un tsunami qui a tout emporté sur 5km à l’intérieur des terres (voir la carte ci-dessous). Et si tout cela ne suffisait pas, la catastrophe naturelle a engendré des graves incidents dans certaines centrales nucléaires japonaises, le pays tout entier est en état d’alerte.

Après un martelement médiatique (ce qui est normal après un tel évènement) à l’occidental, où il est question de pertes financières, de bouleversement économique et d’aide humanitaire cachant à peine les intérêts économiques de certains. Je souhaitais donc écrire un petit mot ici (je vous rassure, vous êtes toujours sur Uriel no Sekai), à notre niveau, loin de tout ces enjeux, pour avoir tout simplement une pensée pour le Japon.

Photo empruntée à rtl.fr : le grand séisme de Tôhoku.


Et le rapport avec le blog dans tout ça (je me dois quand même de rester dans le sujet), je rappelle que le Japon nous apporte une majorité de ce qui fait notre quotidien et en particulier de ce dont je vous parle régulièrement ici : jeux vidéo, manga, high tech, figurines… Et je vais donc me concentrer sur mes domaines et ne pas essayer de vous faire un article alarmant sur la catastrophe (pour de l’info généraliste allez par ici).

L’industrie du jeux vidéo subit donc le contre coup de ce tremblement de terre (de nombreuses usines ont été touchés), et certains jeux ont été repoussé : Motorstorm Apocalypse et le dernier Ryu Ga Gotoku : of the end (Yakuza) qui présentent des décors urbains dévastés. Mais d’autre vont plus loin comme Irem qui a carrément annulé son jeu : Disaster Report 4 qui aurait été la première incursion de la saga sur PS3. On comprend mieux, lorsque l’on sait que le jeu est basé sur la survie après un énorme tremblement de terre dans une grande ville.

Le jeu aurait pu être mal vu, même si ce dernier était passé dans le top 10 des jeux les plus précommandés sur Amazon Japan.

 

Les grandes entreprises japonaises ont commencé à aider dans la reconstruction et l’aide humanitaire. Le monde du jeux vidéo n’y échappe pas, les constructeurs et éditeurs mettent la main à la patte, financièrement parlant. Et c’est Sony qui ouvre le bal en reversant 300 millions de Yens suivi par Nintendo (qui en propose le même montant) ainsi que Sega, avec 200 millions de Yens.

Tout se retrouve chamboulé, ainsi de nombreux black out volontaires sont crées dans les villes pour économiser l’énergie et la concentrer sur les endroits où il y en a le plus besoin (de nombreux éditeurs de jeux online ont d’ailleurs suspendu temporairement les serveurs comme Atlus, Capcom et Square Enix) . Dans le monde du loisir, ça se traduit aussi par l’annulation de nombreux évènements, tel que des lancements de jeux ainsi que des séances de dédicaces. La diffusion des animes en cours est donc arrêté jusqu’à nouvel ordre. Il est a noter que la campagne de Microsoft visant à promouvoir une nouvelle fois Kinect à travers tout le pays est finalement annulée.

L’info en plus : Des grands noms du jeux vidéo ont commencé à donner de leurs nouvelles sur certains sites, donc ne vous inquiétez pas la pérennité des prochains jeux de Kojima Pro ou de la team Ico est assuré : Hideo Kojima et Fumito Ueda vont bien (et dédicace à Mima, Suda 51 aussi va bien).




Vous en voulez encore ?


1 commentaire sur “[…] Une pensée pour nos amis les japonais”

  1. Kazuki 15 mars 2011 at 19:09 #

    Je me demandais justement quand on verrais un article à ce sujet sur le blog.
    Je te rejoins sur ce que tu dis. C’est vraiment moche ce qui arrive, et ils ont vraiment pas de chance avec ce phénomène de réaction en chaine (Séisme => Tsunami => Incident nucléaire …).

    Même si je comprend leur décision pour Disaster Report 4, je me demande si un report n’aurai pas été mieux (le jeu devait sortir sous peu, donc c’est foutre à la poubelle tous ces mois de développement, et l’argent mis dedans n’aura pas été rentabilisé du coup).


Laisser un commentaire