[Culture] Feux d’artifice : Tamaya ! Kagiya !


Dans la catégorie : Tout le reste

Étiquettes : , , , ,

Aujourd’hui c’est le 14 juillet et plutôt que de regarder le défilé annuel se déroulant sur les Champs-Elysées ou d’expliquer pourquoi ce jour est férié, j’ai eu l’idée de voir le côté plus festif de cette journée car avouons-le, beaucoup de personnes se déplacent plus pour le feu d’artifice qu’autre chose et ça, peu importe la ville.

Si vous êtes amateur d’animes ou de mangas, vous avez sûrement déjà entendu un ou plusieurs personnages s’écrier en prononçant « Tamayaaaa ! » ou « Kagiyaaa ! » pendant un feu d’artifice. Pour connaître l’origine de ces noms et du pourquoi ils sont prononcés à ce moment là, il faut remonter un peu le temps dans l’Histoire Japonaise.

Les animes et mangas font souvent référence à ces deux noms historiques.

C’est au 17eme siècle, alors que le Japon traverse des temps difficiles entre une forte crise économique, le choléra et la famine que les premiers artificiers apparurent. Afin de remonter un peu le moral des Japonais, le Shogun eu l’idée d’organiser pour la première fois à Edo un grand feu d’artifice (depuis, ce festival a lieu tous les ans, le dernier samedi de juillet, sous le nom de Hanabi Taikai). Parmi les quelques uns pratiquant cet art, à l’époque tout nouveau, un homme réussi à se démarquer : Kagiya.

Ses spectacles étaient connus pour être particulièrement beaux et impressionnants, ce qui lui donna les moyens de monter sa propre manufacture et de faire perdurer son art. Kagiya devint vite un nom inévitable et son succès ne cessa de croître jusqu’au jour ou un de ses assitants décida lui aussi de se lancer sur la voie de l’art pyrotechnique. C’est ainsi qu’une entreprise rivale vit le jour : Tamaya.

Tamayaaaaa ! Kagiyaaaaa !

Tamaya fut aussi saluée pour ses magnifiques prestations, ce qui poussa les deux entreprises à faire toujours mieux et toujours plus spectaculaire pour se surpasser. Cette rivalité permis à l’industrie artificière d’être portée à son apogée en terme de technique à l’époque. C’est à ce moment là que les gens se sont mis à scander les noms Tamaya et Kagiya pendant les feux de lumières.

Mais en 1843, un incendie eu lieu dans les locaux de Tamaya et malheureusement, le feu se propagea sur la ville. Le nom de la compagnie perdi de sa renommée et fut obligée de partir de la capitale pour au final faire faillite. Triste fin mais malgré ça, Tamaya est resté dans les esprits ainsi que dans la culture populaire japonaise au même titre que Kagiya.

L’info en plus : J’espère que vous aurez appris quelque chose et pour l’anecdote, il existe même un jeu DS sur les feux d’artifice : Big bang mini. Bonne soirée à tous ceux qui profiteront, comme nous, d’un feu d’artifice ce soir ! =)




Vous en voulez encore ?

  • 15 mars 2011 [Culture] Happy Valentine & White Day ! On reste sur le Japon (une pensée pour eux encore une fois) mais sur un tout autre registre aujourd'hui puisqu'on va faire un petit zoom sur une de leur tradition : le White Day. Donc pour […]
  • 31 mars 2010 [Compte rendu] Le Salon du livre 2010 (partie 1) Salut à tous, vous le saviez (ou pas), depuis le week-end dernier jusqu'à ce soir 22H, se tient le 30ème salon du livre à la Porte de Versailles à Paris. Je ne lis pas beaucoup (hors […]
  • 21 mars 2011 [Soutien Japon] Des dessins de Nadou aux enchères De la même manière que de nombreux dessinateurs français (notamment Maliki), Nadou propose aussi quelques un de ses originaux en enchères (dont le line-art de ma superbe Archess). Les […]

1 commentaire sur “[Culture] Feux d’artifice : Tamaya ! Kagiya !”

  1. Kazuki 19 juillet 2011 at 22:20 #

    J’avais jamais entendu ces mots, mais si ça devait arriver, je saurais d’où ça provient maintenant. +1 pour ma culture générale :D


Laisser un commentaire