[Test] XCom Enemy Unknown – PC, PS3, Xbox 360


Dans la catégorie : J'ai testé pour vous

Étiquettes : , , , , , , , ,

Le retour des extra-terrestres.

S’il y a bien un jeu typiquement PC auquel j’ai particulièrement accroché ces quelques dernières semaines c’est bien XCom Enemy Unknown. Sorti à la base sur PC il y a des années, bien avant que je ne commence réellement à jouer sur ce support, 2K Games nous livre ici une version actualisée et bien plus moderne du jeu.

Basé sur UFO : Enemy Unknown, c’est Firaxis Games qui s’est occupé de cette nouvelle mouture revisitée. Il faut dire que la stratégie ça les connait, surtout après avoir développé l’excellente série Civilization (je n’ai pas trouvé à ce jour de jeu plus chronophage, attention exit les mmorpg), je m’attendais déjà au meilleur pour ce jeu de stratégie.

La Terre est attaquée, déploiement immédiat !

Mars Attacks !

Je suis un féru des jeux de stratégie et il m’a suffi de faire la mission qui sert de tutoriel pour savoir qu’entre XCom Enemy Unknown et moi ça allait être une grande histoire d’amour. Ici la Terre est attaquée par des extra-terrestres et vous êtes à la tête des forces armées de l’Xcom, groupe crée pour la sauvegarde de l’humanité.

Le jeu se décompose en deux parties bien distinctes : une phase où vos troupes seront sur le terrain, où il faudra bouter du martien loin dans la galaxie et une phase axée gestion, où il faudra développer votre base d’opération. Bien entendu les extra-terrestres disposent d’une technologie bien plus avancée que celle des hommes et la moindre erreur se révèlera être fatale.

Ca va se friter dans la galaxie !

Un Tactical-RPG.

Une fois sur le terrain vous remarquerez très vite qu’il s’agit ni plus ni moins d’un rpg tactique au tour par tour. A la manière d’un Fire Emblem, Advance Wars ou Final Fantasy Tactics (désolé je n’ai que peu de références US à ce sujet) chacune de vos unités dispose d’une portée spécifique pour se déplacer pour ensuite effectuer une action offensive comme tirer, tendre une embuscade, se mettre en position défensive ou recharger.

Il faudra néanmoins faire attention aux trajectoires que vous prendrez pour vous déplacer car les ennemis en états d’alerte peuvent vous surprendre et vous tirer dessus à tout moment. De la même manière, il faudra veiller à toujours rester à couvert (grâce aux éléments du décor), les aliens disposant d’une technologie bien supérieure à la nôtre (arsenal compris), quelques tirs de blaster suffiront à réduire vos hommes en miettes.

Vérifiez bien les alentours avant de valider vos déplacements.

Une fois en place, il faut passer à l’offensive ! Prenez garde car si vous pouvez vous mettre à couvert, les ennemis le peuvent aussi. Du coup surveillez les probabilités de pouvoir toucher les aliens avec vos tirs.

Des soldats spécialistes du combat.

Pour vous en sortir vous disposerez des meilleurs soldats de la planète. Bien que faibles au départ, ces derniers pourront acquérir de l’expérience au fil des missions. En gagnant des niveaux (et en risquant leur vie), vos soldats se spécialiseront et l’on distinguera plusieurs classes différentes. A vous de créer une équipe hétéroclite afin de sortir vivant de toutes les batailles qu’il faudra mener pour sauver la Terre.

En ce qui me concerne, j’ai privilégié le combat à distance avec des « snipers » dans mon équipe. Ils ne peuvent pas se déplacer et attaquer dans le même tour (ce qui se révèle souvent frustrant) mais à haut niveau ils sont capables de réaliser des miracles tant leur puissance est dévastatrice. De même les « sapeurs » sont des unités de soutien polyvalentes, équipées de mitraillettes, de grenades fumigènes et de trousses de soins, ces derniers sont incontournables pour assurer la survie de votre escouade.

Les soldats sont entièrement personnalisables : noms, look, voix… J’avais mon Piers, mon Chris, ma Rebecca et ma Anya (je vous laisse deviner d’où viennent ces personnages).

En gagnant des niveaux, il faudra choisir entre différentes capacités plus où moins utiles : comme pouvoir tirer deux fois pour les snipers, ou avoir trois trousses de soin pour les sapeurs.

Un sniper placé en hauteur vous assurera un ascendant sur vos adversaires.

Adieu mon commandant…

Un conseil : sauvegardez souvent. Au moindre écart, erreur stratégique ou tout simplement due à la malchance, vos soldats seront exterminés par les ennemis. Et si j’ai cité Fire Emblem un peu plus haut, c’est qu’XCom Enemy Unknown dispose de la même philosophie concernant les morts : un soldat mort ne reviendra pas à la fin du combat, il sera perdu définitivement. Je vous laisse imaginer la frustration qu’on peut ressentir quand son poulain qu’on a baptisé Marcus F. se fait broyer par une horde d’insectes alors que c’était le champion de l’équipe.

En jouant à XCom il ne faudra pas compter sur « l’à peu près », mais au contraire, viser l’excellence. C’est pour cela que je n’ai jamais plus de deux unités corps à corps dans mon escouade (grenadiers et commandos) car même si c’est toujours amusant de foncer dans le tas en défonçant la porte, généralement ça se finit en bain de sang pour vos hommes et vos femmes. Ne partez jamais en solo tout en restant espacés pour éviter les attaques de zones et faites progressez vos troupes de manière équilibré : c’est la clef du succès.

Encercler l’ennemi, la stratégie idéale quand on affronte un ennemi bien plus puissant.

Il faudra suer sang et eau pour pouvoir capturer les extra-terrestres sans les tuer. Attention car la prise de risque est énorme puisque la capture ne se fait qu’au corps à corps.

Les explosifs et les tirs de roquettes sont hyper efficaces mais n’en abusez pas car cela détruira les technologies aliens que vous pourriez exploiter plus tard.

Home sweet home.

Après chaque mission vous reviendrez dans la base du XCom où de nombreuses tâches s’offriront à vous. Vos soldats blessés iront à l’infirmerie (indisponibles pendant un certain temps) et les survivants auront la chance d’être promus et acquérir de nouvelles capacités. Vous devrez aussi gérer les constructions de structures pour développer votre base et récupérer de nouvelles technologies grâces aux artefacts ramassés au combat mais aussi à l’interrogatoire/autopsie des aliens capturés.

D’un autre côté vous pourrez aussi mettre toutes vos ressources dans le développement de votre couverture aérienne en déployant des satellites ainsi que des avions de chasse pour parer à toute invasion de soucoupes volantes. Chaque stratégie peut être gagnante mais sachez que vous ne pourrez pas tout avoir en même temps et que le fait de devoir choisir est un des fondements du jeu.

Votre base se développera assez rapidement, du moins j’espère pour vous. Ce sera d’ailleurs un passage obligatoire pour améliorer votre équipement, gagner de nouvelles technologies et gérer vos ressources.

L’équipe scientifique se chargera de découvrir les nouvelles technologies et les ingénieurs les fabriqueront. Il ne sera pas inhabituel de voir les deux chefs d’équipe se chamailler pour obtenir votre attention.

Est-ce que c’est votre dernier mot ?

Au commandement de l’alliance des différentes puissances mondiales, vous serez amené à faire des choix qui seront décisifs dans la lutte contre les forces extra-terrestres. En effet chaque pays sera représenté par une jauge de panique et si celle-ci atteint son maximum, le pays concerné quittera l’Xcom. Ne perdez pas le soutien de trop de pays car cela signifierait la fin de l’aventure pour vous et la fin de l’humanité pour les autres.

Vous ne me croyez pas ? Vous ferez moins les malins quand il faudra choisir entre sauver les gens à Paris, Sydney ou Madrid. Et je ne parle même pas du Conseil qui vous demandera d’envoyer vos hommes sauver un VIP alors qu’ils viennent tout juste de rentrer de mission à moitié mort et que le Japon vous réclamera trois cadavres de Goliath alors que vous avez perdu votre meilleur homme pour les ramener vivants à la base…

Bon ben pas de GamesCom l’an prochain :)

Le conseil aura le chic pour vous donner des missions au pires moments. Accédez à leur demande pour gagner un maximum de crédits !

En conclusion.

Même si XCom n’est pas un blockbuster visuel, le public visé est largement atteint et ce en plein cœur. Pour les amoureux de la stratégie comme moi et de la tactique au tour par tour, ce jeu est tout simplement une pure merveille. Firaxis a fourni un travail de folie pour rendre le jeu intéressant et accessible à la fois, je rappelle que même si le jeu est typiquement un jeu PC, ce dernier est complètement jouable sur PS3 et Xbox 360.

Le bestiaire est impressionnant car les ennemis évolueront au même rythme que vous (préparez-vous à être surpris) et les environnements sont vraiment nombreux et de qualité : villes, déserts, forêts, vaisseaux, bases sous-terraines. Pour terminer je dirais que ce jeu m’a énormément fait penser à Valkyria Chronicles (qui est certainement un de mes plus grands chouchous) à la sauce occidentale et mon dieu que j’ai aimé !

5/5 : XCom représente pour moi un des plus gros coup de cœur de cette fin d’année. Il prouve une fois de plus que les jeux vidéo ne se limitent pas aux titres AAA ou à un genre bien particulier (FPS, TPS, Action). J’ai vraiment accroché sur le jeu et pour l’avoir fait plusieurs fois avant d’écrire le test, je peux vous garantir qu’il vous scotchera devant votre PC ou votre console. Si vous aimez, ne serait-ce qu’un peu les jeux à tendance stratégiques, vous tomberez sous le charme d’XCom Enemy Unknown.

L’info en plus : De même gardez à l’esprit que si vous jouez sur PC, il est tout à fait possible de brancher votre manette filaire Xbox360 pour pouvoir profiter pleinement du jeu. Ce dernier est optimisé et entièrement jouable à la manette, un gameplay et un système de jeu faciles à appréhender : que demande le peuple ? Et pour ceux qui ne l’avaient pas lu, je vous avais proposé un petit déballage de l’édition collector toujours disponible en magasin, faites des heureux pour Noel !




Vous en voulez encore ?


Laisser un commentaire