[Test] The Saboteur


Dans la catégorie : J'ai testé pour vous

Étiquettes : , , , , ,

….. Hey toi là !… Chut ! Moins de bruit ! Oui, toi là devant ton écran. Pas de Nazis autour de toi ? Ok c’est bon alors, on va pouvoir parler des activités de l’irlandais nommé Sean Devlin, la pièce maitresse de la résistance parisienne.

Saboteur_Jaquette_PS3

The Saboteur développé par Pandemic et édité par Electronic Arts


Je vous avais déjà parlé de The Saboteur lors de mon retour sur le Festival du Jeu Vidéo (en une ligne en disant que c’était nul). Ayant pu mettre la main dessus récemment sur PS3, j’ai donc pu donner une seconde chance au soft qui ne m’avait pas convaincu à l’époque.

Saboteur_Belle-de-nuitDès les première secondes, The Saboteur met dans l’ambiance… Vive les nuits parisiennes…


En lançant le jeu (non pas par la fenêtre), vous aurez la possibilité d’utiliser le code fourni dans la boite, permettant de profiter pleinement du jeu :D Bien entendu je rappelle que le jeu est interdit au moins de 18 ans (Je dirais 12 pour ma part mais bon ce n’est que mon avis perso).

Tout démarre au Belle de Nuit, un cabaret parisien ou traine Sean Devlin, un irlandais qui s’est retrouvé dans cette guerre par pur hasard. En effet son meilleur ami se fait tuer de manière atroce par un Nazi après une course truquée (Sean est un ex-mécano devenu pilote de course). Malheureusement pour lui, derrière ce « hasard » se cache quelque chose de bien plus gros, quelque chose qui ressemble à une déclaration de guerre dont il sera le témoin.

Approché par la résistance parisienne, Sean y voit l’occasion de retrouver l’assassin de son ami et de prendre sa revanche sur les nazis grâce à sa connaissance des explosifs… d’où le titre du jeu : The Saboteur.

Saboteur_ParisFaire sauter le QG nazi ? Pas de soucis !


En réalité plus qu’un jeu d’infiltration, The Saboteur est plutôt un GTA-like. On est libre de déambuler dans Paris et ses environs, on vole des voitures, écrase des nazis et bien entendu on détruit des installations allemandes (tour de sniper, projecteurs, stations essences, chemins de fer etc…).

Le style graphique m’a beaucoup plu, la ville vire du noir et blanc (et rouge pour les nazis) à la couleur au fur et à mesure des missions jusqu’à libérer entièrement Paris. Voici donc la vidéo illustrant le test, bon visionnage :

The Saboteur gameplay (Uriel no Sekai)


Ceux qui croyaient comme moi que The Saboteur était un jeu d’infiltration, et bien on se mettait le doigts dans l’œil et bien profond. Certes il est possible de faire ses méfaits en cachette, mais quoi de mieux qu’une grosse fusillade en plein cœur de Paris au pied de Notre-Dame par exemple ou une course poursuite sur les Champs-Elysées ? Je ne saurais dire si Paris est modélisée dans ses moindres détails (par rapport à l’époque) mais c’est vraiment agréable de conduire ces anciens véhicules dans le Paris d’antan.

En parlant de véhicules ces derniers sont vraiment nombreux, entre les voitures civiles, les véhicules de l’armée (moto, voiture de la gestapo avec mitraillettes) ou encore les véhicules d’assaut ou les voitures de sports, il y a vraiment de quoi faire. Bon malheureusement on ne pourra pas piloter les dirigeables, mais un petit coup de Panzerschreck et bye bye le ballon :p

Saboteur_Noir-et-rougeLe jeu est en fait un gros mélange de tout ce qu’on connait déjà, action, infiltration, plateforme…


Les missions principales sont plutôt variées, gagner une course, maintenir quelqu’un en vie avec son fusil sniper, saboter un train, saboter un canon, saboter tout ce qui est allemand quoi ! Certaines missions vous feront halluciner (je pense notamment à celles du docteur Wong). En ce qui concerne les quêtes secondaires, il vous faudra détruire des postes de gardes, trouver des coffres et découvrir des sauts vertigineux (rien de bien nouveau), heureusement ces dernières sont totalement facultatives même si elles vous feront gagner des crédits (puis qui pourrait résister à l’envie de poser une bombe sur un char nazi ?).

Par contre le jeu est loin d’être une prouesse technique, même si graphiquement le style monochrome, bien choisi sauve la mise aux textures simplistes. Le jeu souffre d’ailleurs de quelques bugs de collision, et je me souviens être resté coincé dans une corniche : j’ai réussi à me faire sauter avec ma dynamite pour mourir et reprendre le jeu :D .

Le design et le caractère bien trempé de certains personnages m’ont séduit, je pense à Luc l’ex écrivain, chef de la résistance par amour de son pays et surtout à Skylar St Claire, la dangereuse anglaise avec qui fricote notre héros :)

Skylar_Saboteur_SexySkylar (non c’est pas Sylar de la serie Heroes), je t’aime !!! Oui nous les hommes sommes des êtres faibles et nous adorons nous faire manipuler par des créatures aussi viles que belles :D


En conclusion The Saboteur désormais un titre que je recommande chaudement. J’ai vraiment accroché malgré les petits défauts de fabrications. Paris, la chasse aux nazis et Skylar, tout ça justifie la vingtaine d’heures qu’il vous faudra pour boucler la mission principale. Durée de vie largement allongée par les centaines d’objectifs secondaires à détruire/trouver.

The Saboteur sur PS3, Xbox360 et PC : C’est validé !!!

4aUn bon titre, dont il serait dommage de passer à côté !


L’info en plus : Semaine très chargée à venir, tenez-vous prêt !





8 commentaires sur “[Test] The Saboteur”

  1. David 1 février 2010 at 00:59 #

    Bah pareil^^. pas convaincu après le MGS puis les tests et les avis ont eu de raison du peu de volonté que j’avais. Et je dirais presque heureusement, je serais passer à côté d’un très bon jeu.Comme tu dis, il a plein de petits défauts, mais inFamous aussi en avait pas mal (ce n’est qu’un exemple). Mais c’est des jeux qui ont une vrai âme.

    Je m’attendais à un scénario à deux balles prétexte pour des fusillades (ou de l’infiltration mais bon…) et en fait il est vraiment bien foutu. On a en plus des personnages charismatiques (j’aurais bien aimé le revoir le Sean^^. Dommage que Pandemic ait fermé) et un doublage que j’ai trouvé réussit. Une trés agréable surprise pour moi.

    HS : Je vois ton article après en avoir rédigé un sur Heroes pour mon blog (qui ne sera publié que la semaine prochaine cela dit) et je vois ça « non c’est pas Sylar de la serie Heroes ». Tu déconnais pas en fait quand tu disais, au détour des commentaires d’un test de C&C 3 à l’époque, que tu t’introduisais dans l’esprit des lecteurs lol.

  2. maspalio 1 février 2010 at 01:15 #

    pour ma part je n’irai pas par quatre chemin: »the saboteur » représente le meilleur GTA like auquel il m’ait été donné de jouer. Il est plutôt beau , jouable , immersif et apporte ENFIN de la fraicheur de part son ambiance.Je l’ai finit sur 360 et j’en ai un excellent souvenir.

  3. Seiken 1 février 2010 at 02:47 #

    Dans ce cas, il est complètement différent de ce qu’on avait testé au FJV… à l’occasion, je lui redonnerai aussi sa seconde chance alors, merci pour le test et ton avis dessus.

  4. Mima 1 février 2010 at 13:21 #

    Je suis en train d’y jouer et j’adore. Je ne regrette vraiment pas mon achat. Dommage que quelques bugs viennent entacher ce petit bijou

  5. MetalSuneku 1 février 2010 at 20:16 #

    Encore un jeu à acheter alors.

  6. Uriel 2 février 2010 at 05:53 #

    @David : Bon par contre j’avoue ne pas avoir eu le temps de le finir, mais je pense ne pas être loin de la fin et c’est clair que le jeu est tous sauf une déception :D

    Sinon pour le HS, faut croire que oui, je pense que c’est une histoire d’ondes tout ça, le wi-fi etc… mdr :) Sinon je peux commencer à parler de destin mais je risque de partir trop loin :)

    @Maspalio : Tout à fait d’accord, d’ailleurs je me fais une joie de le conseiller en magasin depuis ! Plutôt que de taper dans du classique, vaut mieux se tourner vers un Saboteur où l’on prend beaucoup de plaisir :D

    @Seiken : Après faut aimer les GTA-like, genre libre dans la ville et rouler au gré de ses envies ou de ses poursuivants :D

    @Mima : Héhé je vois que les grands esprits se rencontrent ! Puis bon finalement c’est pas une coïncidence si tout le monde apprécie le jeu :D Et c’est là qu’on se dit pourquoi fermer après avoir fait un bon jeu :(

    @MetalSuneku : Et oui :) Après faut voir selon ses priorité, et même s’il est très bon, pour moi il passe pas avant Mass Effect 2 ou Bioshock 2 :)

  7. Kazuki 3 février 2010 at 19:11 #

    C’est marrant, moi aussi je m’étais fait une mauvaise impressions peu de temps avant sa sortie, alors que le jeu m’intéressait mais je devrais peut-être lui laisser sa chance alors :o le contexte est vraiment intéressant et puis j’ai plus aucun GTA like chez moi donc pourquoi pas ^^

  8. Uriel 4 février 2010 at 06:11 #

    @Kazuki : Oh oui fonnnnnnnnnce ! :) Tu peux y aller franchement, comme ils l’ont dit, ya des défauts mais on s’amuse bien avec. Chose rare de nos jours ;p


Laisser un commentaire