[Test] Street Fighter IV


Dans la catégorie : J'ai testé pour vous

Étiquettes : ,

Le voilà enfin, ce tant attendu nouvel opus de la célèbre série de jeux de baston, j’ai nommé Street fighter IV. On retrouve une nouvelle fois Ryu et sa bande dans un énième tournoi avec un grand boss méchant qui souhaite conquérir le monde… Côté scénario on repassera (c’est pas comme si ça avait été le point fort des jeux de bagarre, hormis quelques raretés du type : Tobal).


Exile – The Next Door Street Fighter IV

Déjà deux choses sont frappantes dès que l’on commence à jouer : le graphisme est soigné et magnifique. C’est un style particulier qui nécessite un petit temps d’adaptation mais personne ne peut dire de ce jeu qu’il est « moche ». Certes il y a quelques bugs de collision mais rien de bien méchant, les personnages sont pour la plupart très bien modélisés et les animations faciales sont plus que réussies. Deuxième point, les chargements. Vraiment mais alors vraiment trop long, je précise que ce problème n’est pas présent sur la version Xbox du titre. Donc si vous ne voulez pas attendre une poignée de seconde (20 à 30) il vous faudra aller dans les options et installer le jeu ce qui vous coutera une bonne demi-heure de votre précieux (je suppose) temps.

Bon histoire de se faire la main on commence par le solo, direction mode arcade. Et là c’est le pied (pour le peu d’avoir déjà touché à un SF, en gros 90% de la population mondiale des gamers), on retrouve les sensations qui ont fait la renommée de Street. Les coups sortent facilement (trop ?), les combats sont péchus, rapides et passionnants. Par contre (Capcom oblige) l’IA est vraiment inégale, vous jonglerez entre perfect et triple game over. Et surtout un dernier boss des plus frustrant : Seth, pas particulièrement beau, il est néanmoins redoutable, disposant des meilleurs coups de chaque personnage il se fera un plaisir de vous terrasser sans ménagement. Malgré le fait que graphiquement ce SF4 soit en 3D, les combats eux se passent en 2D à l’ancienne. Un choix risqué mais le jeu en valait la chandelle, le résultat s’en trouve très réussi.

Un petit tour du côté multijoueur en ligne maintenant. C’est une nouvelle fois impeccable, c’est fluide, rapide, complet (avec des médailles et titres à gagner). On note la possibilité de pouvoir jouer avec micro pour avoir en temps réel la réaction de l’adversaire. Le seul bémol serait l’impossibilité de créer des salons de plusieurs joueurs comme dans Tekken ou Super Street Fighter 2 Turbo HD Remix. Les gens ont un bon niveau sur le net et il est possible de rechercher ses adversaires par stabilité de connexion ou par niveau. La nouveauté est une option permettant à n’importe qui de vous défier même lorsque vous êtes en train de faire une partie en solo : comme si quelqu’un à côté de vous prenait la deuxième manette pour appuyer sur Start, néanmoins cela vous empêchera d’avancer dans le jeu, tant les lanceurs de défi sont nombreux.

Un petit zoom au niveau du gameplay, je ne l’ai pas encore fait à fond (à peine quelques heures sur mon rare temps de libre) mais les deux principales nouveautés sont la « focus attack », un coup permettant de contrer un coup de l’adversaire. Bien placé et concentré il permet de casser la garde de l’adversaire et avoir une ouverture mais aussi de récupérer un peu de vie. L’autre grosse nouveauté est la barre de « revenge » qui se remplit au fur et à mesure que vous prenez des coups, une fois à moitié pleine, vous pourrez sortir un super coup encore plus dévastateur que le super coup de base. Sachez néanmoins que plus votre barre est remplie, plus elle fait mal. Ce coup permet de revenir dans la partie à tout moment, si utilisée à bon escient évidemment.

En conclusion ce Street Fighter est une franche réussite, il introduit de nouveaux concepts, idées, personnages tout en gardant un gameplay simple qui permit à Street Fighter II de se hisser au panthéon du jeu de baston. Je n’ai pas parlé des nouveaux personnages car ils font pâle figure face aux personnages mythiques de cette série (Ken, Chun-li, Guile etc…). Amateur de jeux de baston en 2D vous n’aviez pas grand chose à vous mettre sous la dent, vous voici exaucé : rendez-vous sur le Playstation Network…
Renouvellement de la série, tout en gardant les bases du succès, le pari est tenu et réussi par Capcom.
Street Fighter IV sur PS3 et Xbox360 : C’est validé !!!


SF4 121008 – Kengakukai Ikuo(Ken) vs Kaqn(Ryu)

L’info en plus : Il existe une version collector assez décevante au final (pour l’avoir acheté 90€). Deux figurines de piètre qualité (Gashapon) un Oav d’une cinquantaine de minute ainsi qu’un livret de huit pages présentant les coups des nouveaux personnages. On aurait préféré l’OST ou un vrai art-book mais tant pi en Europe ils ont toujours été radin questions goodies…





2 commentaires sur “[Test] Street Fighter IV”

  1. David 25 février 2009 at 09:22 #

    C’est clair que pour les chargements, ils auraient pu faire quelques chose, je l’ai pas installé par manque de place sur mon DD mais qu’est ce que c’est lourd…
    Surtout après un game over^^.
    Ouais moyen les nouveaux perso, El Fuerte ne sert à rien (que ce soit avec ou contre lui, il est mauvais), Abel spécialiste des chopes : probléme, j’aime pas les chopes^^. Y a que Rufus qui m’a un peu marqué, il est plus souple qu’il n’y parait^^.
    Sinon, ça fais plaisir de retrouver tous les anciens (je me rappelais pas que Dhalsim était aussi lent^^).
    Et pareil, j’ai pris le collector, mais j’ai pas encore regardé le DVD, il vaut le coup ou vaut mieux pas que je perde mon temps ?

    « en gardant un gameplay simple qui permetta à Street Fighter II » : J’aurais mis « permit » et non « permetta » (cela dit, je peux me tromper).

  2. Uriel 26 février 2009 at 04:17 #

    Concernant le dvd je l’ai pas encore regardé non plus ^^; donc je saurais pas te dire si ça vaut le coup. Mais apparement la qualité graphique est là, c’est déjà ça…

    Ps : Merci pour la grosse faute ^^ c’est corrigé ! (j’en ai profité pour me relire lol !)


Laisser un commentaire