[Test] Réveillez-vous avec Alan Wake sur Xbox360


Dans la catégorie : J'ai testé pour vous

Étiquettes : , , , ,

Aujourd’hui c’est Alan Wake qui passe sur le grill (bah oui il fait chaud) même si j’ai longtemps hésité avec un test d’un jeu de foot histoire de mettre en avant la victoire de la Chine contre la France ce soir. Ca aurait été de mauvais goût puis j’avais pas envie de me faire taper par les footeux lors d’une prochaine soirée…

Alan Wake, l’exclue Xbox 360 qu’il aura fallu attendre des années, Remedy a voulu peaufiner son bébé, est-ce que le temps en aura valu la chandelle ? (Oui je fais mon immigré chinois, j’invente des expressions)

Alan_wake_jaquette_GKJaquette volée… à Gamekult :) avec une pub pour jeuxvideo.com (ça valait le coup de le noter ça)

Le pitch (non pas celui de poche), vous êtes Alan Wake, un écrivain qui cartonne avec ses romans, mais depuis quelques temps c’est l’angoisse. Notre héros fait des rêves plus que perturbant et les relations avec sa femmes se détériorent, enfin si l’on considère qu’ils sont mariés, ça va plutôt pas mal (oui je suis vraiment pas drôle en ce moment, mais ya des raisons à cela). L’homme qui avait tout pour lui, le succès, la gloire, son appartement à New York, une jolie épouse blonde et un manager un peu gras, est en train de perdre pied.

Alice (madame Wake) propose donc des vacances à Bright Fall, une petite bourgade perdu au milieu de nulle part, dans le but de remettre Alan sur les rails. La ville prépare tranquillement le festival du cerf (la campagne quoi) et malgré tout certains habitants reconnaissent Alan (et oui il y a des fans partout). Une fois dans leur chalet, le couple se dispute, Alice croyant bien faire avait emporté une machine à écrire, Alan part furieux. Et c’est là que tout bascule, après un hurlement, Alice disparait dans les ténèbres et Alan se réveille dans une voiture accidentée 5 jours après…

Alan_wake_screen1L’arrivée sur le lac.

Alan_wake_screen2Dur de passer inaperçu :)

Et c’est là que le jeu démarre vraiment, la ville tranquille en plein jour, dévoile cette fois ci son vrai visage de nuit. Dans la pénombre, même les arbres semblent menaçants et ce n’est pas les habitants possédés par les ténèbres qui vont arranger la chose. Vous devrez donc jouer de la lampe torche pour affaiblir les ennemis (habitants, tornades, voitures, pelleteuse…) et les finir avec votre arme (pistolet, fusil…), un gameplay plutôt simple mais terriblement efficace !

Le jeu alterne entre investigation la journée et action le soir. Les deux visages de la villes sont en totales contradictions, et les détails de l’enlèvement d’Alice vous seront dévoilés au compte goutte par de mystérieuses pages de roman écrites par Alan Wake lui même ! Le calme et les sourires du jour laissent rapidement place à l’angoisse et la terreur une fois la nuit tombée. Autant vous le dire tout de suite, le jeu m’a vraiment fait peur, surtout que je suis une petite nature :/

Alan_wake_screen3Courrez vers la lumière !!!

Alan_wake_screenLes feux vous sauveront la vie plus d’une fois…

Comme l’a très bien dit WireJess, il faut vraiment éteindre son portable en jouant à ce jeu, sous peine de mourir d’une crise cardiaque. Attaqué par des gens qui vous demandent de bien trier vos déchets, par des corbeaux, surpris par des télévisions qui s’allument toutes seules et tout plein de petites choses qui nous ont traumatisé à la TV quand on était petit. Les références y sont vraiment nombreuses, même si malheureusement ma culture en terme de romans d’horreur ne me permet que de vous citer Stephen King.

Le jeu est aussi réussi graphiquement, même si la modélisation des personnages n’est pas du tout à mon goût, les effets de lumières sont saisissants, le brouillard et les ténèbres font bien flipper, le pari est visuellement réussi. Mais Alan Wake c’est aussi la narration, l’histoire nous est raconté, au travers des pages du roman, de flashbacks mais aussi de ces TV qui s’allument toutes seules (maman… :s) et le découpage des chapitres par épisodes comme une série télé est vraiment bien pensé (avec générique de fin, preview, ainsi qu’un résumé de l’épisode précédent).

Alan_wake_screen4Tu peux sourire Alan, ton jeu est réussi. Mais attention le soleil se couche bientôt…

En conclusion, si vous avez la Xbox360 il ne faut pas passer à côté d’Alan Wake. J’ai aimé du début à la fin, qu’il s’agisse du gameplay, de l’histoire, de tout quoi. Malheureusement, j’ai honte, j’ai eu trop peur alors je n’ai pas pu finir le jeu à 100%, à de nombreuses reprises je me suis contenté de courir vers la lumière, mais je pense que c’est une manière comme une autre d’appréhender le jeu. Les amateurs d’actions et d’horreurs seront aux anges, les autres apprécieront un excellent jeu, réussi sur tous les points.

Alan Wake sur Xbox360 : C’est validé !

5aPrenant, flippant, réveillez-vous, jouez à Alan Wake !

L’info en plus : Je vous laisse avec un petit trailer du jeu, malheureusement j’suis trop flippé pour faire une vidéo. Désolé, j’ai honte je sais !





8 commentaires sur “[Test] Réveillez-vous avec Alan Wake sur Xbox360”

  1. cocole 4 juin 2010 at 22:50 #

    Ah, celui-là il me fait de l’œil. Je l’aurais un jour, je l’aurais.

    • Uriel 7 juin 2010 at 20:53 #

      C’est la MAF que tu préfères ? :D

  2. David 5 juin 2010 at 11:04 #

    Le jeu qui me donne envie de m’acheter une 360^^. Puis si c’est inspiré par Stephen King, ça peut être que tout bon (à ce propos, je conseille « la tour sombre » à tout le monde, l’ouvrage ultime du maitre^^).

    Par contre, le découpage en épisode, soit, mais les « précédemment », j’avoue que je déteste ça. LOST le faisait aussi et ça coupe le tythme plus qu’autre chose. Siren aussi le faisait (si Alan Wake te fait flipper, évite Siren lol) aussi mais comme il était vendu par épisodes sur le PSN, je trouve logique qu’ils aient gardé le même découpage sur le Blu-Ray.

    • Uriel 7 juin 2010 at 20:54 #

      Oui je sais pour Siren, les jeux où tu es armé et que tu peux déglinguer les ennemis encore ça passe.

      Mais dès qu’on passe dans l’angoisse avec des monstres qu’on ne peut pas tuer, c’est mort, je flippe directe :D

  3. Peco 6 juin 2010 at 11:11 #

    Ce jeu est une merveille, j’ai adoré !!

    • Uriel 7 juin 2010 at 20:57 #

      Pourtant je ne faisais pas parti des gens hyper chaud vis à vis de l’arrivée de ce jeux. Il avait l’air bien, mais après on a déjà tellement de jeux à jouer…

      Et finalement :p j’ai eu raison de lui laisser sa chance !

  4. WireJess 6 juin 2010 at 23:41 #

    Merci pour le clin d’oeil ;)

    Non mais c’est vrai que l’ambiance est vraiment prenante, un SMS peut vous coûter la vie.

    • Uriel 7 juin 2010 at 20:58 #

      J’avais ton tweet ou ton statut en tête et j’en ai profité :D

      Le sms peut nous coûter la vie, la vrai hein attention :)


Laisser un commentaire