[Test] Resident Evil The Mercenaries 3D sur 3DS


Dans la catégorie : J'ai testé pour vous

Étiquettes : , , , , ,

Arrivé chez nous le 1er Juillet dernier (pile poil pour Japan Expo), Resident Evil The Mercenaries 3D vient enfin s’ajouter à la ludothèque de la 3DS. Celle-ci étant malheureusement assez pauvre pour le moment (oui je sais il y a quand même Street Fighter et Dead or Alive sans oublier Ocarina of Time), j’ai du mal à comprendre les nombreux mauvais avis lus au sujet de ce nouveau Resident Evil qui, même si je dois l’avouer, n’en est pas réellement un.

Comme l’indique le titre, le jeu se base uniquement sur la partie « The Mercenaries » du jeu, le mini jeu de scoring que l’on a pu voir notamment dans Resident Evil 5 (mais nous en avions déjà les prémices dans Resident Evil 3 Nemesis). Le principe étant des plus simples, vous disposez d’un temps limité pour exploser un maximum d’ennemis. A cela s’ajoute tout de même quelques subtilités que je vous développerais dans la suite de mon avis sur le jeu.

Comme indiqué sur la boite, le jeu contient une démo du prochain Resident Evil Revelations.

Le jeu vous propose donc de retrouver vos personnages favoris (Chris, Claire, Jill, Barry, Rebecca, Krauzer, Wesker et Hunk), issus de la saga des Resident Evil où vous aurez la mission simple d’éclater un maximum de zombies (ou plutôt des majinis) dans le temps imparti. Vos terrains de jeu seront plutôt variés, puisqu’on a droit à différentes maps issues de Resident Evil 4 & 5 (on se souviendra du Village dans le 4 et de l’assemblée dans le 5).

Techniquement le jeu place la barre très haut sur 3DS, je me suis pris une belle claque graphique (pour une console portable). Pourtant j’avais déjà pu tester le jeu à quelques reprises auparavant, mais là sur la version finale, je n’ai rien trouvé à redire. C’est beau, c’est fluide, la modélisation des personnages est impeccable : on se régale. En ce qui concerne la 3D, c’est toujours le même dilemme : elle ajoute un plus c’est certain, mais comme d’habitude elle ne se révèle pas indispensable, au contraire.

Mission Start, c’est le moment de dézinguer un maximum de Majinis !

Le jeu met l’accent sur la partie corps à corps. En effet éliminer un ennemi avec une prise vous permettra de gagner un peu de temps bonus.

Un autre point qui m’a plu : le gameplay. On connait tous Resident Evil, du coup on retrouve ses marques instantanément même sur console portable. La gestion de l‘inventaire via l’écran tactile est vraiment plus pratique, ça nous évite de nous couper dans l’élan et de casser le rythme du jeu (voir l’écran de pause dans RE4 et l’affichage en plein milieu de l’écran dans RE5).

Et puis il y a cette grosse nouveauté, la possibilité de marcher en visant ! Longtemps réclamé par les amateurs de FPS, c’était l’une des rigidité du gameplay qui avait été vivement critiquée à l’époque de RE5 (les gens faisaient d’ailleurs référence à l’excellent Dead Space). Du coup il faut être assez habile de ses mains, puisqu’il faudra maintenir les deux gachettes (L et R) pour pouvoir se mouvoir en mode visé. Personnellement ça ne change pas ma vie, étant habitué aux autres Resident Evil, je n’ai pas encore le réflexe d’utiliser cette nouvelle fonction.

Sur l’écran du bas, on retrouve la mini-map, l’inventaire et les 3 capacités qu’on peut équiper.

On retrouve le bestiaire de Resident Evil 4 et 5. Personnellement celui-ci ne me fait pas peur, par contre monsieur à la double tronçonneuse lui, je le crains :s

Le jeu propose donc plusieurs personnages différents, commençant chacun avec un arsenal différent. Et comme l’herbe est toujours plus verte ailleurs, il vous sera possible d’utiliser les armes d’un autre personnage tout en gardant celui que vous préférez. Il vous suffira d’utiliser les précieuses pièces accumulées lors de vos balades avec votre 3DS dans le sac.

Par ailleurs au fil de la progression dans le jeu, outre le fait d’avancer dans les différentes cartes et une montée en difficulté conséquente, on débloquera divers bonus qui comprennent des capacités à utiliser sur le champs de bataille (précision ou puissance avec une arme spécifique, de meilleurs soins, plus d’expérience…), mais aussi un costume alternatif par personnage, sans oublier le système de médailles (équivalent des trophées / succès) pour vous récompenser de vos exploits.

Un petit aperçu des pouvoir disponibles.

Le costume alternatif de Jill, telle qu’on la retrouve dans Resident Evil 3.

Et Rebecca dans son rôle d’infirmière (ce qui est le cas), en version sweet lolitha :)

On poursuit avec les fantasmes masculins avec Claire en mode secrétaire…

Dans la liste des défauts on note le manque de réelles nouveautés et il est vrai que payer plein pot pour une démo technique ça fait toujours un peu mal là où vous savez. Puis il y a le problème de la sauvegarde, en effet pour contrer le marché de l’occasion (ou quelques raisons aussi obscures soient-elles) il est impossible d’effacer sa sauvegarde. Ce qui a causé de vives réactions auprès des joueurs, néanmoins après ce raté, Capcom a promis de ne plus implanter ce genre de système dans ses prochains jeux. Avant de conclure, je vous laisse avec la petite vidéo maison (et oui ça faisait longtemps) ;)


[Uriel no Sekai] Resident Evil The Mercenaries 3D par UrielnoSekai

Resident Evil The Mercenaries 3D est donc malheureusement complètement dénué d’histoire ou de scénario. Reprenant un mode de jeu qui était bonus à l’époque, il fait donc plus office de démo technique que de vrai jeu (et il le fait bien). Je peux comprendre que certains puissent être déçus mais ce n’est pas non plus du vol, c’est d’ailleurs clairement inscrit dans le titre lui même. Après il faut juste savoir ce qu’on achète, attention d’ailleurs à ceux qui voulaient le jeu uniquement pour la démo de Resident Evil Revelations, elle ne dure que quelques minutes seulement. Et puis au final, avouons-le le format « Mercenaries » se prête particulièrement bien à la console portable (de courtes de parties, avec de l’action non-stop).

 

Et c’est bien parce que je suis fan.


L’info en plus : Resident Evil: the Mercenaries 3D est disponible sur Amazon à 37€ pour les amateurs du genre. Il n’y a pas de mal à se faire une partie de temps en temps, il faut le prendre comme un jeu d’arcade !




Vous en voulez encore ?

  • 20 janvier 2012 [News] Resident Evil is back, vive Resident Evil 6 Après une pause d'environ un mois, me voici de retour "back to business"  avec le premier trailer de Resident Evil 6 qui m'a fait sortir de ma torpeur : merci CAPCOM ! Diffusé depuis […]
  • 6 juin 2012 [Déballage] 3DS collector version Peach Du 1er Novembre au 31 Janvier, le Club Nintendo organisait un petit concours bien sympathique : il suffisait de se rendre sur leur site et d'enregistrer 3 jeux 3DS parmi une liste donnée […]
  • 10 mars 2011 [Dossier] Aperçu des jeux 3DS au Carrousel du Louvre Faisant suite à l'article détaillant les fonctions de la 3DS (et de son déballage), je continue mon dossier sur la nouvelle portable de Nintendo avec cet article dédié aux différents jeux […]

1 commentaire sur “[Test] Resident Evil The Mercenaries 3D sur 3DS”

  1. Kazuki 19 juillet 2011 at 22:55 #

    Je pense que malgré tout, le prix de ce jeu est trop élevé. Ils se sont pas trop fait chier, ils reprennent un mini-jeu présent dans RE4 et 5, en y rajoutant quelques nouveautés, ça mérite pas de payer le prix d’un jeu « normal ». A la limite Konami a qu’à demander à la Kojima Production de sortir le mode Snake VS Monkey sur 3DS et d’en faire un jeu « complet » … oups, je vais leur donner de mauvaises idées.

    Et sinon je suis pas vraiment d’accord sur cette phrase : « Et puis il y a cette grosse nouveauté, la possibilité de marcher en visant ! Longtemps réclamé par les amateurs de FPS ». Il faut pas être amateur d’FPS pour se plaindre de l’absence de cette possibilité ^^’ C’est juste un manque au gameplay que quiconque peut ressentir, en particulier ceux qui aiment les TPS, puisque Resident Evil a tendance à devenir un TPS-Survival plutôt qu’un Survival-Horror.


Laisser un commentaire