[Test] Little Big Planet !


Dans la catégorie : J'ai testé pour vous

Étiquettes :

J’avais envie de commencer l’année sur les chapeaux de roues et donc pour ce faire j’ai choisi de vous pondre contre toute attente un test de la nouvelle licence phare de Sony : Little Big Planet.

lbpjaquette.jpg

Et finalement c’est quand même le meilleur choix que j’aurais pu faire comme premier test de l’année, non? C’est vrai que cette grosse exclue est sortie il y a déjà quelques temps mais je n’ai pas (hélas) eu le temps de vous en parler jusqu’à présent.

LBP est un jeu de plateforme communautaire (c’est quoi ce truc là? me direz-vous). Et bien c’est très simple prenez un jeu de plateforme et mixez le avec un genre de site communautaire type blog. En effet vous pourrez au travers de ce jeu vous exprimer en publiant des niveaux sortis tout droit de votre imagination pour que d’autres joueurs ou joueuses se fassent les dents dessus et postent ensuite une note et un commentaire sur votre stage.

Vous voici donc au commande de votre Sackboy ou Sackgirl. Les commandes sont ultra simple, un bouton pour sauter et un pour s’accrocher. La croix directionnelle permet de changer l’attitude du personnage (heureux, triste, en colère ou effrayé avec plus ou moins d’amplitude). La sixaxis permet quand à elle de faire bouger la tête ou le bassin du Sackboy qui sera d’ailleurs entièrement personnalisable de la tête au pied.

Graphiquement il n’y a rien à redire. C’est certes décalé, kitch, loufoque au choix, mais c’est plus que beau. Techniquement on a droit à un petit bijou (extra terrestre c’est vrai), on s’en prend plein la vue avec des décors/textures variés et faut bien avouer que notre ami Sackboy est vraiment très charismatique (surtout en Kratos).

La musique est tout bonnement géniale, elle colle parfaitement avec l’atmosphère du jeu et permet au joueur de s’immerger complètement dans l’ambiance du jeu.

Mais au final, que faut-il faire dans LBP ? Arriver au bout du niveau tout simplement, ce que vous ferez en chemin ne regarde que vous, piquer le plus de perles pour avoir le plus haut score, tuer vos amis juste pour rigoler, empêcher vos camarades d’avancer en vous accaparant une liane, redécorer le niveau avec des stickers… Les possibilités sont nombreuses pour un résultat toujours identique : un pure moment de rigolade/déconnade entre potes et copines.

En conclusion, si vous cherchiez un jeu plutôt axé multijoueur que ce soit sur une même console ou online, n’hésitez plus et prenez-le ! En solo le jeu est sympa aussi mais vous n’atteindrez pas le potentiel maximum en terme d’amusement du jeu.
(Je vais voler une expression prise dans l’émission « 2 minutes pour parler de » sur No life)
Little Big Planet sur PS3 : C’est validé !!!


LittleBigPlanet ‘Metal Gear Solid DLC’

L’info en plus : Il existe pas mal de contenu téléchargeable pour LBP, certes ils sont payant (6€ par pack) mais en prenant uniquement ceux qui vous intéressent vous ne vous ruinerez pas (pack Metal Gear ou Street Fighter par exemple). Il existe donc des packs de personnages mais aussi d’éditeurs de niveaux comme vous pouvez le voir dans la vidéo du dessus. Si vous aviez réservé le jeu chez Games vous aviez le droit au costume de Kratos (God of War) ou Nariko (Heavenly Sword) gratuitement, j’ai eu Kratos j’espère maintenant qu’ils sortiront ces deux personnages en DLC. A savoir de plus qu’un pack FFVII devrait sortir vu que certaines vidéos montraient notre cher Sackboy en Sephiroth.





4 commentaires sur “[Test] Little Big Planet !”

  1. David 5 janvier 2009 at 16:36 #

    Bon test, par contre je préciserai juste que, contrairement à ce que disais les développeurs, l’éditeur de niveau est quand même assez complexe pour le peu qu’on veuille vraiment faire quelque chose de bien.
    Sinon, j’ai le jeu depuis sa sortie et je ne l’ai ranger que la semaine dernière pour pouvoir finir Le Parrain( toujours pas fini d’ailleurs^^) et me mettre à Guitar Hero : World tour que je viens d’acheter.
    Il est très addictif ce LBP.

  2. Seiken 5 janvier 2009 at 22:05 #

    On a eu droit ici à un ptit E.T. avec LBP, et ma foi, on ne peut pas être déçu. Comme tu le dis, ce jeu, c’est du fun et pis c’est tout ! l’intro du jeu est sympa, le sackboy est sympa, le principe est sympa. Rien à jeter dans ce jeu. Pour le peu qu’on soit pas un player pas prise de tête (je dois faire du scoriiiiiiiing!!! WTF st0p k1ll1n’ me !! @_@ ) le mode online est inlâchable. on y prend sa dose de bonne humeur quotidienne. à essayer: les mondes du style Mirror’s Edge. Excellents! Vive le Multiplayers!!

    @David: Est-ce que c’est si complexe que ça de créer un monde? ‘Tant donné que ça ne m’a pas trop tenté jusqu’à présent, je n’ai jamais essayé. M’enfin, je verrai bien ! bon Guitar Hero à toi !

  3. David 5 janvier 2009 at 23:54 #

    Merci Seiken^^.

    Pour ce qui est de la création de niveaux, il vaut mieux suivre tout les didacticiels un par un. Après ça, une fois créer, il faut prendre le temps de connaitre la différence entre chaque matières (Métal, Bois etc…) qui ont chacune leurs spécificités. Et une fois fais, il faut tout tester et dans plusieurs situations pour éviter les problèmes. En bref, c’est complexe au début et assez long. Il faut de la patience.

    En effet, les niveaux Mirror’s Edge sont généralement plutôt bon (Sauf 1 ou 2). Il y en avait un que je trouvais super, ça doit être « World of colours » mais je suis pas sur.

  4. Uriel 7 janvier 2009 at 00:08 #

    Ravi que le jeu vous plaise ! Pour en revenir à la création de niveau, c’est en effet très compliqué.
    De plus quand on nous donne carte blanche, le cerveau humain, enfin de gamer a tendance à imaginer des niveaux bien trop complexes et énormes qui finalement ne sont pas jouable du tout. C’est un peu la même chose quand on programme. Il faut commencer par du basique, voir ce qui fonctionne pour y appliquer ensuite les subtilités.
    En résumé faire quelque chose de stable (la gestion de la gravité), des trois plans (oups j’en ai pas parlé dans l’article, il y a trois plan, devant au milieu et derrière !!!) pour ensuite y incorporer des events (bouton à pousser etc…).
    Ya vraiment des niveaux qui en valent le détour surtout maintenant qu’il y a le pack MGS ^_-. Je me rappelle d’un niveau où on pouvait refaire le stage 1 de Gradius (énorme !!) ou le stage Super Mario Bros, tout deux ont disparu pour cause de licence je suppose…
    @David : Ravi que tu te mettes à Guitar Hero ! (N’hésites pas à m’ajouter dans ta liste si l’envie t’en prend).


Laisser un commentaire