[Test] God of War Ascension (PS3)


Dans la catégorie : J'ai testé pour vous

Étiquettes : , , , , ,

Il n’est jamais trop tard pour faire un test et aujourd’hui je vais vous donner mon avis sur God of War Ascension que j’ai eu l’occasion de tester cet été. L’occasion pour moi de retomber dans la mythologie grecque (façon kebab) en retrouvant les aventures de Kratos qu’on ne présente plus.

Une des licences les plus forte de chez Sony revient dans une préquelle mettant l’accent sur les souvenirs douloureux et les débuts de Kratos avant son périple Olympien en quête de vengeance. Après un God of War 3 grandiose, difficile de faire plus impressionnant, surtout qu’on ne s’attendait pas à revoir Kratos dans ces conditions.

God of War Ascension

Kratos est de retour et il n’est pas très content !

GoW Ascension, une histoire de découpage

Le jeu commence avec un Kratos emprisonné et persécuté par les Erinyes après avoir brisé le pacte qui l’unissait à Arès. Amoindri, dépouillé de sa famille et de ses souvenirs, il se libère et part en quête de la vérité. Une des particularités du jeu est le découpage de son histoire.

Plutôt que de nous conter une histoire de façon linéaire, la team de Santa Monica a décidé de se la jouer Pulp Fiction en découpant le jeu entre phases du présent (prisonnier), du passé (sa capture) et le tout ponctué de nombreux flashbacks (Kratos recouvrant petit à petit sa mémoire).

God of War Ascension Kratos prisonier_resize

Kratos emprisonné ? Mais pas pour longtemps !

God of War Ascension erinyes_resize

Ses geôlières ne sont autre que les Erinyes (Megara, Tisiphone et Alecto).

Moins étoffé mais toujours efficace

Au niveau du gameplay God of War Ascension se repose malheureusement sur ses acquis. Certes il est possible d’enchanter les lames du Chaos de Kratos avec des éléments magiques (feu, glace, foudre et ténèbres) mais le joueur se rendra vite compte que bourriner avec son élément favori sera généralement plus efficace que de la jouer fine en alternant (sauf exception).

Kratos peut aussi ramasser des armes tiers comme dans tout bon beat them all à l’ancienne (Double Dragon) mais l’utilité de celles-ci se retrouvent très très limitée, on se contentera de les jeter sur l’ennemi pour occasionner un maximum de dégât pour repasser rapidement sur l’arme principale.

God of War Ascension Element enfer_resize

J’ai une préférence pour l’élément d’Hadès (Ténèbre/Enfer) qui permet d’absorber la vie de ses ennemis.

God of War Ascension glissade_resize

Les passages de « glisse » sont sympa au début mais vite redondantes tant elles sont surexploitées.

De nouveaux pouvoirs plus cérébraux ?

Au cours de l’aventure Kratos acquiert le pouvoir de contrôler le temps. Alors non il ne fait pas le tour de la Terre à l’envers comme Superman et non il ne conduit pas de DeLorean mais dans certains passages il faudra utiliser le pouvoir d’altérer le temps pour détruire ou reconstruire des édifices afin de progresser dans le jeu. Vous ne rêvez pas je parle bien d’énigmes !

Vous obtiendrez plus tard un artefact permettant de créer un double de vous-même. Ce double sera utile dans les combats mais surtout dans les énigmes où il sera indispensable pour actionner et maintenir certains mécanismes : pas bête le grec, aurait-il joué à Zelda ou à Alundra ?!

God of War Ascension alteration temps_resize

Reconstruire ou détruire, telle sera la question.

God of War Ascension Porte des etoiles_resize

Le retour des énigmes fait plaisir, ici il faudra faire pas mal jouer le cerveau pour ouvrir cette « porte des étoiles » :)

God of War Ascension Flashback_resize

Kratos sera souvent perdu entre rêves, illusions et réalité.

Une technique toujours au top

Quoi qu’on en dise, il faut avouer que techniquement ce God of War atteint des sommets. On en prend plein la vue, qu’il s’agisse des environnements titanesques dignes des plus belles fresques historiques sur la Grèce, mais aussi de la diversité et l’animation des boss (dont certains gargantuesques) ainsi que du bestiaire dans son ensemble.

On regrettera quelques bugs ou plantage de camera. Oui oui il peut arriver que la camera se barre sans vous et du coup vous ne pouvez plus rien faire si ce n’est charger votre dernière sauvegarde ou recommencer le chapitre en cours. Néanmoins je suppose que depuis le temps il y a peut-être eu des patchs correctifs pour résoudre cela.

God of War Ascension Combat_resize

Certains combats sont juste épiques.

En conclusion

C’était la première fois que l’annonce d’un God of War ne m’avait pas fait trépigner d’impatience. Sentiment renforcé en jouant au jeu et même si les premières minutes du jeu ne m’ont pas fait changer d’avis, j’ai quand même pris un certain plaisir à le faire. Malheureusement une fois arrivé au bout on se dit : « Tout ça pour ça… » et on reste finalement sur sa faim.

L’intérêt de cet épisode se révèle être assez discutable, la concurrence souffrant du même syndrome de boulimie commerciale (Gears of War Judgement). On en apprend un peu plus sur Kratos, son côté humain et sa famille, mais rien que l’on ne savait pas déjà et ça c’est vraiment dommage. Au final God of War Ascencion est à conseiller aux fans hardcore de la saga et aux mordus de beat them all, les autres vous pouvez passer votre chemin.

25a

2.5/5 Graphiquement top, de la violence et de l’action en veux-tu en voilà. Mais Ascension ne rime pas avec ambition sur ce God of War et c’est bien dommage.

L’info en plus : Le jeu comprend un mode multijoueur dont j’ai totalement fait l’impasse. Comme pour Uncharted, Tomb Raider et bien d’autre, God of War fait parti des jeux que je joue pour le solo et non le multi. En attendant mon prochain article je vous laisse en charmante compagnie (j’ai un peu censuré car on ne sait jamais) mais voici une des bonnes (ou mauvaises) rencontre que fera Kratos pendant le jeu :)

God of War Ascension Mature_resize

Dans tous les God of War il y a un moment de détente et Ascension ne fait pas exception… ou presque :)




Vous en voulez encore ?

  • 24 octobre 2011 [News] De l’action sexy sur 3DS avec Code of Princess Prenez une jolie blonde munie d'une grosse poitrine épée et peu habillée, mettez-la au milieu d'une bande de monstres, ajoutez-y une touche de médiéval et de sexy et vous obtenez un des […]
  • 28 février 2012 [Test] J’ai fini Darkness II et… ...et pour vous donner le ton...j'ai aimé. Comme je l'avais déjà dit dans la preview, j'avais adoré le premier et cet opus se faisait donc attendre par ma petite personne. Malgré mes […]
  • 19 octobre 2012 [Preview] Silent Hill Book of Memories sur PS Vita (démo) Il faudra attendre le 2 novembre pour pouvoir se procurer la version complète mais Silent Hill Book of Memories est déjà disponible en démo jouable sur le PSN. Alors que Downpour se jouait […]

1 commentaire sur “[Test] God of War Ascension (PS3)”

  1. NeoDandy 1 septembre 2013 at 10:05 #

    Une recette efficace mais qui ne prend pas pour cet épisode à cause de redondance et d’un petit côté « je me laisse aller » de la licence. Très peu d’armes alors que les autres épisodes laissaient place à un équipement digne de McGuyver …

    Et puis passer à côté et après God of War III, sorti aux débuts de la machine … Ca fait forcément pâle figure.


Laisser un commentaire