[Test] Devil May Cry 4


Dans la catégorie : J'ai testé pour vous

Étiquettes : , ,

Voilà j’en parlais hier, (d’ailleurs y avait une erreur, le DMC 4 est à 25€) je suis donc aujourd’hui obligé de vous faire la promotion de ce terrible jeu qu’est Devil May Cry 4.

Devil_May_Cry_4.jpg

Devil May Cry est un genre de jeu à lui tout seul. Plus complexe qu’un simple simple jeu d’action, dans DMC ce sont les combos et le style qui priment sur le reste. Avec une ambiance gothique et rock’n’roll, un rythme effréné et un personnage principal des plus charismatique : Dante.

DMC4-Dante-rose.jpg

Cet épisode très attendu par les fans, est le premier de la série sur console Next-gen et le passage a été plus que réussi. Un graphisme des plus somptueux et une fluidité à toute épreuve, jouer à ce jeu est un régal pour les yeux. Le jeu a de la gueule et ce dans tout les domaines, personnages, décors, boss etc…

Belze.jpg

Loin de ce qui se fait actuellement DMC est un de ces jeux de type « old school », c’est-à-dire qu’un chapitre est composé d’un niveau avec pas mal de monstre, une petite énigme et un Boss de fin de niveau (de type gigantesque de préférence). Inspirant finalement des jeux style God of War ou Ninja Gaiden sur la console concurrente par exemple.

Loin aussi des jeux typé « casual gaming » la mode actuelle grâce à Nintendo et ses comparses : rendre les jeux accessible à tous, en faisant des jeux où les joueurs sont constamment assisté et où la difficulté est vraiment moindre. DMC, sous condition de le faire en mode normal au minimum, vous proposera du challenge par rapport aux jeux actuels (sachant qu’il existe plusieurs mode de difficulté encore beaucoup plus dur).

J’en oubliais presque l’essentiel, l’histoire de ce jeu. Ce qui est important dans ce volet, Capcom a souhaité renouveler la série en y introduisant un nouveau héros : Nero. Celui-ci ressemble à s’y méprendre à Dante en plus jeune, belle gueule, cheveux d’un blanc éclatant et aimant les tenues en cuir rouge.

Nero.jpg

Alors que Nero assiste à un concert donné par sa bien aimée, Dante fait irruption dans la cathédrale et terrasse le grand doyen (ou gourou ^^) d’une balle dans la tête. La garde spéciale se mobilise donc à la poursuite de Dante. Au même moment des démons font irruptions dans la ville, Nero part donc en croisade pour stopper les démons et découvrir le fin mot de l’histoire.

A priori on serait tenté d’être déçu de ne pas pouvoir incarner Dante, mais soyez rassuré la moitié du jeu se fait avec Nero et l’autre avec Dante (ouf).
La bande son est aussi très réussie, orgue, métal et rock’n’roll. Les musiques conviennent parfaitement au différents moments du jeu, que l’on soit en exploration ou face à une horde d’ennemis ou un gros gros Boss.
Un petit mot sur les techniques de combat, qui peuvent se résumer très facilement : des mouvements rapides, des enchainements variées et des démons morts tout simplement. Nero dispose d’une épée et de son bras du démon alors que Dante dispose de plusieurs styles de combats ainsi que de plusieurs armes différentes (je ne détaille pas exprès je vous laisse le plaisir de les découvrir).

En conclusion DMC fait partie des incontournables pour tout fan de jeux d’actions rythmés et surtout difficile. On éclate les démons par paquet de façon stylé et c’est vraiment jouissif, si d’ailleurs on devait résumer Devil May Cry en un mot ce serait : « stylé » (non pas celui de la DS, bon d’accord je sors… ;p).
Devil May Cry 4 sur PS3, Xbox360 et PC : C’est validé et incontournable !!! (Je vous conseille néanmoins d’au moins faire le premier et le troisième, dont je vous reparle demain.)


Devil May Cry 4 Shall Never Surrender (Full song and AMV)

L’info en plus : Ne lâchez pas la manette une fois le jeu terminé, si vous protégez bien Kyrie vous aurez une petite surprise…

Edit : @Demain pour ceux qui ne connaissent pas Dante.





4 commentaires sur “[Test] Devil May Cry 4”

  1. Seiken 28 janvier 2009 at 04:09 #

    C’est décidé, à 25€, je franchis le pas. Depuis le temps que ce jeu m’appelle, je n’ai rien pour refuser. Même si je n’y joue pas tout de suite (histoire de faire le 1er et le 3ème, comme tu dis – Pardonne moi, je n’ai pas eu de PS avant la dernière en date….Nintendo quand tu nous tiens…- ) au moins, je l’aurai ! Merci pour l’info en tout cas. La Défense RER? Hmm, pourquoi pas, histoire de voir ce que vaut ton coup de pub !

  2. David 28 janvier 2009 at 09:26 #

    Y’a pas à dire, Dante a plus que jamais la classe dans DMC 4.
    J’ai trouvé Néro moins intéressant, le Devil Bringer facilite un peu trop le jeu (en tout cas, c’est mon avis).
    J’ai bien aimé les petites cinématiques à la fin de chaque boss quand on récupère une nouvelle arme (Notamment la « Pandora »). Je regrette la guitare de MC 3^^.
    Mon ordre de préférence dans les DMC, c’est : DMC1, DMC4, DMC3, DMC2 (qui est un bon beat’em all mais un DMC très moyen).

    J’ai le droit de repasser demain même si je connais Dante^^?

  3. Uriel 29 janvier 2009 at 11:20 #

    @Seiken : Il est jamais trop tard pour bien faire ! Tu ne le regretteras pas.

    @David : Je suis tout à fait d’accord avec toi, c’est d’ailleurs pour ça que j’ai essayé de parler le moins possible de Nero ^^;
    Sinon pour l’ordre c’est à peu près ça même si j’hésiterais un peu plus pour la position concernant le 1/3 ^^.
    Et évidemment tu peux repasser, t’es un régulier maintenant lol ^_- !

  4. Seiken 2 février 2009 at 00:27 #

    J’ai acheté le DMC4 aujourd’hui, c’était le dernier qui restait au micromania du centre Sega (A.K.A. La tête dans les Nuages) à Paris. Vu que c’est la première fois que je touche un DMC de ma vie, je mets, évidemment, comme difficulté: Chasseur de Démons. Human is for weakling >_>. Je *botte* les fesses (sacrilège?) de Dante en rank B. « Adios, gamin. »

    La 1ere vraie mission du jeu….Pas tellement difficile, bien sympa, mais avec cette mission secrète à la noix, j’ai réussi à perdre une vie -_-, on recommence à zéro depuis le début du niveau…..après 10(…okay, une vingtaine *sic*) tentatives pour taper les épouvantails en moins d’1min je passe la mission (je vous raconte même pas ma stupidité quand j’y arrive la première fois et qu’au lieu de prendre la pierre bleue, je passe la porte et vois marquer « échec » avec comme récompense le retour au point de départ…..). ‘Fin bref je tape tout (Rank A en combo *yeay*), j’arrive au boss et boom, je meurs de nouveau. -_- Comme un idiot j’appuie trop vite sur croix et je n’utilise pas ma pierre dorée. OUF ! il y a un point de sauvegarde ! je retourne contre le boss, je l’enchaine bien et paf ! Il me tue une nouvelle fois. Je m’impatiente et utilise ma pierre dorée, je termine la pauvre bête et obtiens…..Tadaaa~ un rank D -__- la suite au prochain épisode u__u’

    Pénalité: Pierre dorée -_-


Laisser un commentaire