[Test] Devil May Cry 3 : Dante’s awakening


Dans la catégorie : J'ai testé pour vous

Étiquettes :

Bon je me suis un peu torturé les méninges mais ce jeu est un peu trop récent pour que je le mette dans la catégorie « nostalgie ».

DMC3jaquette.jpg

Vous l’aurez sans doute déjà remarqué, j’ai fait l’impasse sur le second volet de la série. Simplement qu’il est un tout petit peu en dessous des autres volets et que je n’avais pas grand chose à dire dessus.

Dante_et_Vergil.jpg

Devil May Cry 3 est en fait une préquelle, ce qui signifie que l’histoire se déroule avant le premier volet de la saga. Elle raconte la lutte entre Dante et son frère jumeau Vergil qui cherche à semer le chaos dans le monde des humains.


Devil May Cry 3 – Mission 01 – 3 – Dante’s Office

On retrouve donc un Dante plus jeune, fougueux, insouciant, ce que vous voulez en fait mais toujours aussi classe. Le jeu introduit donc son alter ego maléfique : Vergil armé d’un Katana (qui a son importance si vous avez fait le 4) ainsi que Lady une chasseuse de démon que vous croiserez tout au long de l’aventure.


Devil May Cry 3 – Mission 06 – 1 – Lady Fights

Le graphisme est phénoménal, les années ont passé depuis le premier épisode et la PS2 s’est faite domptée par les développeurs. Il est même largement possible d’y jouer de nos jours sans être trop déçu par la réalisation du jeu. On prend les même et on recommence, le principe reste évidemment le même, Capcom y a simplement rajouté pas mal de nouveautés qui font de ce DMC une pierre angulaire dans la série.
Tout d’abord il est possible, avant chaque mission, de définir un style de combat pour Dante. A savoir que chaque style dispose d’une capacité et d’une technique spéciale en plus de la palette de coups basique de Dante :

  • Swordmaster : Qui permet à Dante d’avoir une meilleure maitrise de ses armes de corps à corps, ainsi qu’un combo ou une technique supplémentaire par arme.
  • Gunslinger : Octroie le tir en rafale encore plus rapide, la possibilité de tirer dans deux directions différentes en même temps etc…
  • Trickster : Qui permet de faire des esquives rapides et entre autre de marcher sur les mur…
  • Royalguard : Cette stance permet de bloquer et contrer les coups adverses avec une puissance phénoménale.

La nouveauté réside aussi dans l’ajout de nombreuses cinématiques (encore plus nombreuse que dans le premier) à chaque début et fin de chapitre. Elles sont (il me semble) en temps réel (contrairement à du Square Enix par exemple) et sont vraiment d’une qualité impressionnante surtout lors des scènes d’actions.
Dante disposera dans cet épisode de nombreuses armes (comme d’habitude) avec une mention spéciale pour la guitare, qui a le mérite d’être originale à défaut d’être aussi efficace que l’épée ^^;

Si vous n’avez pas fait DMC, vous passez vraiment à côté de quelque chose. Cet épisode est vraiment l’un des plus réussi, apportant du nouveau dans le gameplay déjà tellement accrocheur de Devil May Cry. Cette série est au final un savoureux mélange entre les coups d’épée de Conan le barbare, les gunfights des films de John Woo, le côté gothique de Castlevania et les phase d’exploration à la Resident Evil. Et celui qui se tient en haut de tout ça sur son trône entouré de style et de classe : Dante.
Devil May Cry 3 sur PS2 : C’est validé et à ne pas manquer !!!

DMC3Sjaquette.jpg

L’info en plus : Le jeu est ressorti quelques mois après dans une édition spéciale contenant quelques bonus. L’attraction principale de ce réédition est la possibilité d’incarner Vergil et de découper du démon armée de son Katana et ses pouvoirs.





3 commentaires sur “[Test] Devil May Cry 3 : Dante’s awakening”

  1. Trishler 30 janvier 2009 at 09:06 #

    Pas fan de Dante (surtout dans le 4 il est vraiment supra moche), par contre, j’adore Vergil ^^ Mais pour l’instant, j’ai joué qu’à DMC 1, les autres dorment dans mon placard ^^

  2. David 30 janvier 2009 at 09:52 #

    Pour moi, le 1 et le 3 sont aussi bon. Je met le 1 avant dans mes préférences parce qu’il a lancé la série mais c’est tout.
    Par contre, je connaissais pas l’édition spéciale, bon bein pour maintenant c’est trop tard^^.

  3. Uriel 31 janvier 2009 at 04:19 #

    @Trish : Bah il a pris un petit coup de vieux (très léger) et le style graphique à un peu changé. Mais toujours est-il que si j’étais une fille je serais folle de lui lol (on va mettre ça sur le fait qu’il est tard et que je suis claqué). @David : Oui le 1 a été une révolution et pour ça il restera toujours au panthéon des jeux que je conseille ^^. Et sinon c’est pas trop tard pour la version spéciale, tu peux encore la trouver en neuf pour une vingtaine d’écus, euh je veux dire d’euros. ^_-


Laisser un commentaire