[Test] Dead Rising 2 : Case Zero (Xbox 360 seulement)


Dans la catégorie : J'ai testé pour vous

Étiquettes : , , , , , , , ,

Depuis hier, est arrivé en téléchargement (uniquement sur le Xbox Live) : Dead Rising 2 Case Zero. Oui le jeu de zombie qu’on attend presque tous, où il faut survivre à une épidémie gigantesque de Zombies en utilisant toutes les armes qui nous passent par la main. J’ai pu (merci Capcom) saigner le jeu en avance (vous remarquerez le super jeu de mot que j’ai préparé pour l’occasion) et vous en faire le test rapidement : aujourd’hui !

Le jeu est en fait le prologue de Dead Rising 2 (que vous devriez foncer pré-commandé sur Amazon si ce n’est pas déjà fait, édition simple à 50€ !) et vous permet d’avoir un avant goût de l’enfer qui attend Chuck Greene à Las Vegas dans ce qui fait suite aux aventures trépidantes de Franck West.

As you may already noticed, Dead Rising 2 Case Zero hit the Xbox Live yesterday. Thanks to Capcom I had the chance to play it all my content and I can present you today my opinion about the game.

Comme le dirait un certain Leonidas : « Tonight we dine in Hell !!! »

L’action se déroule donc 2 ans après les évènement du premier épisode (dans la ville de Willamette) et 3 ans avant le début de Dead Rising 2. Dans ce Case Zero, Chuck se retrouve coincée dans la petite bourgade de Still Creek (infestée de zombies évidemment), accompagnée de sa petite fille Katey.

Malheureusement pour rendre les choses un peu plus complexe, cette dernière s’est faites mordre et a donc besoin d’une injection de Zombrex (marque déposée, si vous en voulez un, foncez commander la version Zombrex du jeu) toutes les 12H, le remède n’étant que temporaire, il empêche la zombification pendant ce laps de temps. A manipuler avec prudence, car une prise excessive (avant les 12h) cause la mort.

Case Zero takes place in the small city of Still Creek, where Chuck must survive and find some Zombrex to prevent his little daughter (Katey) to turn into an horrible Zombie. It also serves as a prologue for Dead Rising 2, so that we learn what happened before the start of the Las Vegas part.

Vous ne la laisseriez pas se transformer en affreux zombie hein !

Soyons clair, même si c’est un aperçu, le moteur du jeu, le gameplay, tout y est. On ne vous trompe pas sur la marchandise (surtout pour 400 malheureux MS Points, environ 5€). De quoi expérimenter la célèbre course contre le montre des Dead Rising, à savoir remplir les quêtes principales en courant partout pour sauver les innocents (les non-infectés quoi).

Mais aussi l’occasion d’expérimenter les nouvelles fonctionnalités bien sympathique, comme les « combos d’armes ». Comme vous le saviez déjà, on a la possibilité de mixer des armes pour en faire de plus puissantes. Voici quelques recettes de mon cru, la batte de baseball et les clous : radicale, l’arme de base pour sortir en ville ! Le seau et la perceuse : le démolisseur de crâne, une bonne tranche de rigolade, à ne pas utiliser comme arme principale car il faut ramasser le seau à chaque fois… (et bien d’autres, la pagaie + tronçonneuse, la bombe artisanale, le fusil-fourche et même le râteau électrique).

Don’t misunderstand Capcom, although it’s a prologue, we have a real game here. Graphics, gameplay, everything that makes « dead rising » is there. For only 400 MS points, you can experience all this during this small adventure. A chance for you to try the new system of weapon combination and I can assure you, it’s just awesome !

De loin l’arme la plus puissante du jeu, un seul regret : impossible de la ranger dans sa poche.

C’est donc bien armé qu’il faudra parcourir la ville de long en large (bon elle n’est pas bien grande, environ 700 habitants, mais 100 fois plus de zombies !) pour trouver du Zombrex et un moyen de s’échapper de la ville avec Katey. L’aventure se boucle entre 2 et 3 heures de jeux, mais la possibilité d’avoir des fins différentes permet de le refaire plusieurs fois. Chuck ne pourra pas dépasser le niveau 5, mais on aura la possibilité d’exporter son niveau et son argent dans la sauvegarde du jeu, une fois sorti.

Le jeu inclus même un combat de boss, mais je ne préfère pas vous spoiler. En tout cas je peux vous dire qu’on se régale avec ce petit aperçu de ce que sera Dead Rising 2. Et pour les mauvaises langues, non Case #0 n’est pas une démo payante, mais bien un jeu à part entière qui apporte un réel plus, puisqu’il sert de prologue à Dead Rising 2. Et 5€ pour patienter avant l’arrivée du jeu, c’est pas cher payé au vu du plaisir que l’on prend à le faire. J’ai envie de dire, dommage pour les joueurs PS3 mais les autres : Foncez !

Basically, you need to find the Zombrex for Katey (she’ll need one every 12h) and a way to escape the city. You will also have to face one of those psychopates (like all the boss fight in Dead Rising) but I won’t spoil. Player will be able to export his save, so you can keep your hardly earned level 5 in Dead Rising 2 :D (happy ?). I’m sorry for PS3 player (it’s Xbox360 only), but if you’re on X360 : What are you waiting for ? Go and get the game !!!

Du Zombrex mangez en, c’est du tout bon !

L’info en plus : Deux petits bémols quand même, les temps de chargements. Je les trouve un peu long pour un jeu qui est installé sur la console. Et bien sûr l’absence de version PS3 :(





3 commentaires sur “[Test] Dead Rising 2 : Case Zero (Xbox 360 seulement)”

  1. cocole 1 septembre 2010 at 12:28 #

    Bravo, tu as réussi à me faire dépenser 400 MS points. Si je suis déçu, je t’enverrai la facture ^^
    (T’inquiètes pas, j’aime casser du zombie à la recherche de zombrex).

  2. David 1 septembre 2010 at 18:56 #

    Moi j’attends Dead nRising 2 tout court, déjà précommandé la Zombrex édition (que je préfére à la Outbrak d’ailleurs). J’en peux plus^^, je veux massacrer du zombies !!!

  3. DarkScuderia 2 septembre 2010 at 11:05 #

    vous m’énervez avec le cas zero, pas moyen de le télécharger chez moi :(


Laisser un commentaire