[Test] Bayonetta


Dans la catégorie : J'ai testé pour vous

Étiquettes : , , , , , ,

Bayonetta_ClimaxIl faut que je me trouve un contact en Australie pour cette édition, grmbl…


L’heure est enfin venu aux règlements de comptes ! Bayonetta, on en parle depuis fort longtemps, que ce soit dans le métro (Tokyo, Paris) mais aussi à travers différentes opérations (les Shadow Gamers) et aussi les tests déjà paru sur le jeu sorti il y a quelques temps déjà en japonais. Successeur de Devil May Cry ? Une nouvelle héroïne creuse, sans intérêt, à la plastique parfaite ?

Pour ma part, j’ai préféré attendre la sortie officielle, pour l’écriture de ce test, je vous rassure de suite le jeu est en ma possession depuis un moment déjà. C’est un choix fait afin de coller avec la disponibilité du jeu pour que la plupart d’entre vous puissent se le procurer chez vos revendeurs habituels, je trouvais ça un peu plus logique tout de même.

Bayonetta_Metro_JaponRah le Japon, si le paradis existe, ça doit sacrément y ressembler


Bayonetta_metro_ParisLa même en version française. Photo piquée sans le consentement de Trywan (je suis un vrai sauvage !)


Bon on est pas là pour pique niquer, ni pour faire tous les murs du metro, mais bien pour parler du jeu. Bayonetta est donc un jeu d’action avec un rythme diabolique. Ceux qui connaissent déjà et apprécient la série des Devil May Cry retrouveront leur marques très rapidement. Les autres vont simplement redécouvrir ce que c’est qu’un vrai jeu d’action.

Si Capcom misait sur le « style », Sega (Platinum Games) eux misent sur la surenchère, l’exagération et bien entendu sur cette nouvelle héroïne des temps modernes : créature de rêve venue tout droit de l’enfer, belle, plantureuse, intelligente, sadique, drôle, forte et si fragile en même temps. Ce « toujours plus » s’applique dans tout le jeu, qu’il s’agisse du nombre des ennemis, de la taille des bosses, du nombres de coups et de combos, des vannes lancées à Cha-cha et des litres de baves lachés par les gamers masculins dans lesquels se noie actuellement leur manette.

bayonetta_fesseMoi je dis que Beyoncé peut aller se reconvertir ;)


Graphiquement le titre est vraiment impressionnant, certes pas aussi détaillé que les plus beaux jeux du moment (Uncharted 2), mais avec la vitesse à laquelle l’action se déroule, on se retrouve vite bluffé par les effets visuels (je ne pensais pas que les anges découpés, écrasés, explosés rendraient aussi bien à l’écran) ainsi que les différents décors proposé par le jeu (village, monastère, ville, avion, tour de verre etc..). Évidemment pas la peine de préciser que Bayonetta en elle même, bénéficie d’un traitement de faveur voir plus que parfait, même si certains lui trouveront toujours des défauts (sous-entendu : ils ont tord).

Au niveau du gameplay on retrouve les sensations de Devil May Cry, un rythme soutenu contrairement à un jeu comme God of War ou Darksiders (oui oui je fais référence à l’autre jeu qui marche bien en ce moment). En gros Bayonetta dispose de combos dévastateurs et il faudra malheureusement pour vous, les utiliser à bon escient. Car comme le dirait si bien le grand manitou Kendo, les ennemis auront toujours la priorité sur vous. A condition de commencer le jeu en normal, foncer dans le tas en éclatant les boutons de la manette ne vous mènera qu’à un seul endroit : le game over.


Et en voilà une illustration :)


Bayonetta c’est aussi un jeu de « hardcore gamer », décrocher la médaille de platine (voir platine pure) sur certains niveaux relèvera de l’impossible. Et je ne parle pas de tous les niveaux secrets, les nombreuses références à d’autres jeux (Claire, Sylvia ça vous inspire quoi ?) et des modes de difficulté supplémentaire qui rallongeront la durée de vie du jeu qui est déjà conséquente : le jeu se fini en 15h pour un joueur lamba. Je n’oublie pas la possibilité de ramasser les armes des ennemis vaincus, de récupérer de nouvelles armes pour soi, de créer des sucettes qui permettent entre autre de récupérer de la vie, le mini jeu sympa de fin de niveau.

En conclusion je dirais que Bayonetta est à Devil May Cry 4 ce que Dead Space est à Resident Evil 5 : c’est juste mieux. Pourtant je suis un des plus fervent admirateur de Dante, mais il faut l’avouer je m’éclate vraiment plus avec Bayonetta. C’est nerveux, violent et sexy que demander de plus ? Ah si, ne pas la mettre entre toutes les mains. Bayonetta repose les bases des jeux d’actions à l’ancienne, dur, rythmé et long. Juste un exemple simple pour finir : on passe son temps à se faire punir dans tous les sens par les « petits » monstres et on bizarrement, on en redemande avec joie au lieu de lancer sa manette par la fenêtre.

Bayonetta sur Xbox360 et PS3 : C’est diablement validé !!!

5a(Prend un feutre bleu et rajoute un 6ème météore sur ton écran)


L’info en plus : Oui c’est vrai, je n’ai pas parlé de l’histoire, mais vous la découvrirez en jouant au jeu, je ne vais pas tout vous dévoiler quand même ? Bon ok si vous insistez, Bayonetta se réveille d’un long sommeil et elle est la dernière de son clan. A travers sa quête d’extermination des anges, et la vengeance elle récupèrera peu à peu la mémoire pour finalement dévoiler une intrigue bien plus complexe que la simple vengeance….

L’info en plus en plus : J’oubliais, pour avoir testé les deux supports. A moins de placer deux écran côte à côte, la différence est à peine saisissable. Des petites saccades, des ralentissements peuvent survenir quand il y a trop d’action, mais au niveau vitesse de chargement ou des graphismes : c’est sensiblement la même chose. Le portage n’a pas été bâclé, au contraire.





10 commentaires sur “[Test] Bayonetta”

  1. David 9 janvier 2010 at 02:16 #

    Bon, je ne l’ai toujours pas fini mais honnêtement, j’ai du mal à le comparer à Devil May Cry. D’accord le gameplay y ressemble beaucoup (logique) et y a énormément de chose qui viennent directement de DMC mais pourtant, je dirais pas qu’il est au dessus ou en dessous. Je crois que je vais attendre une éventuelle suite pour dire ça, voir si l’univers se révèle assez riche pour tenir en fait.

    C’est un excellent jeu (pour ce que j’ai vu tout du moins) mais je sais pas pourquoi, j’ai des fois l’impression de passer de cinématiques en arène de combat sans transition. Ça change pas foncièrement de DMC mais je trouvais ça mieux amené dans DMC. Je trouve aussi Dante plus intéressant mais il a l’avantage du nombre d’épisode pour avoir pu étoffer son histoire. En fait, je crois qu’il vaut mieux arrêter la comparaison^^.

    Pour l’instant, je garde ma préférence pour DMC en attendant des suites de Bayonetta (ou que je finisse le jeu simplement lol). Mais c’est quand même un excellent jeu, très jouissif et contrairement à ce que j’avais lu, le scénario n’a pas l’air navrant même si au point où j’en suis, ce n’est pas encore très développé. Puis bon, plus j’avance, plus je trouve le jeu bien construit et les affrontements mieux placés, ils arrivent moins comme un cheveux sur la soupe quoi^^.

    Sinon les 6-7 heures pour DMC, c’est la moyenne haute lol, j’ai finis le 2 en 2h30 sans me presser…

  2. Uriel 9 janvier 2010 at 03:03 #

    @David : Je vois ce que tu veux dire :) Mais comme le jeu joue sur l’exagération le test devait être à l’image du jeu :p

    C’est sûr que (je ne le fais pas) c’est pas une comparaison Devil May Cry / Bayonetta. Au contraire c’est différent, mais il est indéniable qu’il ya la DMC touch dans ce jeu, remixé à la sauce Bayonette :p

    Et puis DMC lequel ? On ne peut pas comparer une saga à une nouvelle licence, j’aurais dû préciser DMC4 :p et pas généraliser à toute la saga.

    Je ne sais pas si tu l’as fait d’ailleurs, j’ai beaucoup aimé mais à la fin j’ai eu l’impression qu’on m’avait prit pour un con et que j’avais juste fait un aller-retour Nero/Dante :(

  3. maspalio 9 janvier 2010 at 09:47 #

    Merci pour ton test et la vidéo tjrs aussi sympathique .Tu me rassures quand à la durée de vie :15h de bonheur en perspective !Pour ma part j’ai commandé ma version UK 360 hier . Vivement la réception du colis :)

  4. blue 9 janvier 2010 at 10:47 #

    nice test ;) sinon si tu cherche la version australienne / nouveau zélandaise, jette un coup d’oeil par ici http://bluenoatelier.com/blog/?p=797 tu trouveras ton bonheur.
    Sinon pour le temps de jeu, après l’avoir fait 2 fois en normal / hard, la version infinite climax ne m’as pris que 2h40 :D le tout c’est de prendre le timing.

  5. David 9 janvier 2010 at 12:40 #

    @ Uriel : Oui, bien sur que j’ai fait DMC 4^^ (j’ai d’ailleurs acheté ma PS3 pour ce jeu à la base). Et comme toi, je trouve le coup de l’aller-retour trés trés moyen. On dirait qu’ils n’avaient plus d’idée. D’ailleurs, ce serait cool de connaitre la suite du 2 un jour lol, parceque niveau chronologie, la série a un sérieux problème… Peut être dans un DMC 5 (sans Nero si possible, a moins de sérieusement le travailler, tu comprends ce que je veux dire^^).

    Mais c’est vrai que par rapport à DMC 4, Bayonetta est un petit cran au dessus pour moi. (en fait, les meilleurs épisodes de DMC sont les impairs : le 1 et le 3, vivement le 5 lol).

  6. Kazuki 9 janvier 2010 at 15:59 #

    Je suis quelqu’un qui adore DMC (enfin surtout le 3 en fait, tandis que le 4 je me suis vraiment ennuyer T_T) et je dois dire que pour le peu que j’ai joué de Bayonetta, je trouve qu’il le surpasse point de vue gameplay, c’est beaucoup plus dynamique et jouissif. En fait je crois bien que c’est le meilleur Beat’em all auquel j’ai joué n_n.
    Sinon bon test Uriel, qui donne bien envie !

    P.S : dire qu’il y a encore 1h, Bayonetta était chez moi, mais elle est repartie avec mon pote :p

  7. IcingSugar 9 janvier 2010 at 17:14 #

    Je pense que je ferais ce jeu, mais comme la démo m’avait donné envie sans plus, je pense que ce sera un achat à prix cassé. :p
    Et je sais quasiment que je serais moins enthousiaste que toi, dans la mesure où la démo m’avait amusé, mais que certains points du jeu ne m’avaient pas vraiment plu, comme par exemple, les super coups sortis un peu à l’arrache, sans avoir vraiment la sensation de gérer la chose (à moins que ce point ait été changé ?).

    Et rien que pour t’embêter : Bayonetta n’est pas physiquement parfaite. Sa tête est proportionnellement trop petite par rapport à son corps. :D

  8. Uriel 11 janvier 2010 at 19:32 #

    @Maspalio : Héhé tu vas te régaler :) Commandé en collector en version Climax j’espère ?!

    @Blue : Je me suis permis de corriger ton pseudo (tu avais oublié le « B » ^^). Sinon super merci pour le lien !!!

    @David : On est d’accord alors :) Non c’est sûr que je ne pouvais pas comparer Bayonetta à Devil May Cry (la saga).
    Oui j’espère avoir une suite d’ici un an :p histoire de faire jouer la concurrence : Devil May Cry 5 Vs Bayonetta 2… ou un cross over :p

    @Kazuki : Merci beaucoup pour le retour ! Sinon tu as mon soutien mon pauvre, l’avoir chez soit et la laisser partir, c’est inadmissible mdr :)

    @IcingSugar : Je suis d’accord avec toi sur ce point là, certains coups peuvent sortir et donner l’impression d’un jeu brouillon. L’important est quand même l’amusement pris sur le jeu, chacun à son niveau.
    PS : En faisant un peu plus attention j’ai bien peur que tu aies raison XD mdr

  9. […] lire aussi:- Le test d’Uriel. qui salue le rythme du jeu et apprécie les références à d’anciens […]

  10. noobykill 10 novembre 2010 at 14:52 #

    je dois dire que je n’ai jamais joué a Bayonetta et je n’y jouerais surement jamais mais bon c’est vrai que DMC 4 n’a réussi qu’a ètre limite dèrriere mais c pour sa que j’acheterai a coup sur DMC ( 5 ) bande annonces déja sorti , pour qu’il détruise Bayonetta a coup de flingues .

    PS : DMC 5 ( dante a été gayifier )


Laisser un commentaire