[Preview + Interview] Fist of the North Star : Ken’s Rage 2


Dans la catégorie : J'ai testé pour vous

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Peu avant la nouvelle année, j’ai eu la chance de participer à un évènement organisée par Koch Media en l’honneur de la sortie prochaine de Fist of the North Star : Ken’s Rage 2. En effet l’adaptation en jeu vidéo de Ken le Survivant (Hokuto no Ken en japonais) à la sauce Dynasty Warriors (Tecmo Koei oblige) sortira le 31 Janvier prochain sur PS3 et Xbox 360 (et plus tard sur Wii U).

Etant à la base amateur de la série ultra violente mais aussi grand passionné des beat them all de Koei depuis l’époque des Dynasty Warriors 2 sur PS2, j’avais plus qu’adoré le premier épisode (Fist of the North Star : Ken’s Revenge / Hokuto Musou). Preuve en est, j’avais poussé le vice à choper le trophée platine dessus ! Trophée qui n’était pas forcément difficile à obtenir mais qui était surtout chronophage (entre 40 et 50 heures de jeu il me semble).

Fist of the North Star Ken’s Rage 2 est un titre à rallonge certes. Mais c’est, à l’image de cette illustration, un jeu explosif !

Monsieur Hisashi Koinuma (Producer, Tecmo Koei) avait fait le déplacement à Paris pour l’occasion. J’avais déjà eu la chance de le rencontrer une fois pour Ken’s Rage premier du nom (et faire mon fanboy) et c’est avec une immense joie que j’ai assisté à sa présentation du second volet au Dernier Bar avant la fin du monde à Paris (établissement que j’ai découvert pour la première fois par la même occasion).

Lors de cette présentation l’accent a surtout été mis sur les améliorations apportées au jeu pour cette suite qui reprend intégralement l’histoire de Ken (on retrouvera donc des parties déjà traitées dans le premier épisode). Pour le coup d’après ce qu’il a été dit, l’équipe de monsieur Koinuma n’a pas fait dans la dentelle et chose importante à noter, les commentaires et retours des fans ont été pris en compte.

De gauche à droite, monsieur le traducteur, monsieur Hisashi Koinuma et puis Kenshiro euh non… Xavier de Koch Media :)

Pour commencer il y aura beaucoup plus de personnages jouables (plus de 20), les épisodes déjà traités ont été refait (comme la partie avec Raoh), le jeu sera plus beau et les graphismes colleront encore plus avec le design du manga. L’histoire quant à elle, sera encore plus approfondie, par des cinématiques plus longues et aussi par l’intégration de cutscenes au format « manga/comics » entre les différentes missions.

Au-delà des améliorations d’usages (qui sont déjà pas mal), le jeu intégrera une nouvelle partie inédite au scénario de base, avec des arcs exclusifs non abordés dans le premier épisode : « Celesial Emperor » ou « Land of Shura ». Je ne vous cache pas qu’on risque d’être plus que servi niveau contenu, car en plus de ces nouveaux chapitres on aura aussi droit à un mode histoire pour tous les personnages, ainsi que des épisodes libres « Dream Mode » sans oublier des épisodes gaiden mettant le focus sur d’autres personnages moins connus.

Le combat entre Ken et Raoh, un classique. Tient on me parle d’un certain Raoul dans mon oreillette, mais qui cela peut-il être ?

Et pour ceux qui se demandaient ce qu’était une cutscene façon bande-dessinée, ça marche tout de suite mieux avec dessin pas vrai ?

Après la théorie, un peu de pratique. Nous avons eu des consoles à disposition pour pouvoir tester tranquillement le jeu et waouh, ce fût la grosse claque. Comme je le disais plus haut, j’étais déjà conquis par le premier Ken qui n’était clairement pas parfait. Mais quel pied ça a été, de retrouver la même recette mais en version améliorée ! On joue avec des personnages bien plus agiles accompagnés d’un gameplay plus affiné qui nécessite de faire un peu plus d’effort (blocages, esquives)et permet au joueur de ressentir un peu plus de défi.

Quant au contenu, j’ai failli devenir fou ! Comme je le soupçonnais, il y a trop de chose à faire. Pour pouvoir tout débloquer et finir le jeu à 100% il faudra au moins une centaine d’heures contre une cinquantaine pour le premier. Heureusement il sera aussi possible de compter sur un ami online pour pouvoir boucler l’aventure un peu plus rapidement (co-op ou team match).

Mission START ! Atatatatatatatatatatatatata ! (Mais où sont les casques Tritton ?! :p)

J’ai ensuite eu la chance de m’entretenir quelques minutes avec Hisashi Koinuma afin de lui poser quelques questions. Je vous propose de découvrir cette interview dans laquelle j’ai essayé malgré tout de grappiller quelques informations sans forcément beaucoup de réussite.

Moi : « Bonjour monsieur Koinuma, merci pour votre présentation du jeu ! On va attaquer par une question bateau mais incontournable : quelles ont été les principales difficultés pour adapter un univers aussi riche que celui de Ken en jeu vidéo ? »

Hisashi Koinuma : « Cela a été en effet un énorme challenge à relever. Contrairement aux productions traditionnelles nous devions faire face à de nombreuses contraintes liées à l’univers, la licence, les contenus et bien d’autres. Ce sont ces difficultés qui font de ce projet, un projet intéressant et vraiment amusant à faire. La communication a été à la base de notre travail sans oublier la participation des auteurs eux-mêmes. Nous avions tous un but en commun et c’est ce qui nous a permis de relever le défi une seconde fois. »

Cette photo date d’il y a deux ans, pour le premier fanday, que de souvenirs !

Moi : « Pour ceux qui ont adoré le premier épisode (et qui l’ont platiné comme moi), l’une des principales nouveautés est l’arrivée d’une campagne inédite et exclusive au jeu. Quelle a été votre approche pour le développement de celle-ci ? »

H.K. : « Dans un premier temps nous avons écouté les « feedback » des joueurs et la plus grosse demande concernait le nombre de personnages jouables. Cela a été notre premier objectif et comme vous pouvez le constater le nombre de personnage jouable a considérablement augmenté. Ensuite nous avons souhaité développer l’histoire des personnages tout en respectant l’univers et les liens avec le manga original. La difficulté était de rajouter du contenu sans pour autant s’éloigner de la trame originale. Et dans ce sens-là nous avons pris comme point de départ l’histoire de Ken telle que nous la connaissons dans le manga. »

Moi : « Comme vous l’avez dit plus tôt, une version Wii U est en chantier. Peut-on espérer voir apparaitre des fonctionnalités « Cross Play » avec la Vita et la PS3 ou la Xbox 360 et SmartGlass ? »

H.K. : « Tout d’abord il faut savoir que la version Wii U est basée sur la version PS3 et Xbox 360. Les versions PS3 et Xbox 360 tourneront en 60 FPS (image par seconde) alors que nous serons à 30 pour la Wii U. Le fait de pouvoir jouer sur l’écran du Gamepad sera d’ailleurs l’unique différence. »

On aurait pu penser à des fonctionnalités tactiles sur le GamePad comme sur l’épisode sorti sur DS à l’époque.

Moi : « J’ai commencé Warriors Orochi 3 dont je ne décroche plus (pour rappel il s’agit d’un cross over entre les deux séries phares de Tecmo Koei, Dynasty Warriors et Samurai Warriors). Vous disposez d’univers riches et de licences fortes (on retrouve dans Warriors Orochi des personnages de Ninja Gaiden, Dead or Alive, BladeStorm, Legend of Troy, Trinity : Souls of Zill O’ll etc…). Peut-on imaginer d’autres cross over à l’avenir (Gundam, One Piece, Hokuto no Ken) ? »

A noter qu’à la mention de « Bladestorm » monsieur Koinuma a éclaté de rires. Comme diraient les japonais « Natsukashii » (cela fait longtemps !)

H.K. : « La série des Orochi a été pensé pour être un cross over. C’est quelque chose de plutôt unique qu’on ne retrouvera pas dans d’autres titres. Du moins pour le moment il n’y a pas de projets prévu à ce sujet-là. »

Moi : « Pour terminer je vais revenir sur la Wii U qui est la dernière console sortie en date, allez-vous développer des jeux spécifiques au gameplay asimétrique de la console ou n’y aura-t-il que des portages comme pour Ninja Gaiden 3 ou même Ken’s Rage 2 ? »

H.K. : « Pour le moment je ne saurais pas vous répondre en ce qui me concerne. Bien entendu la console représente un nouveau challenge avec de nouvelles possibilités. Même si pour le moment il n’y a rien de prévu en ce sens, peut-être qu’un autre producteur de Tecmo Koei aura une idée de jeu à développer sur Wii U. »

En tout cas, même si je n’ai pas réussi à avoir d’infos concrêtes, heureusement Yuda garde le sens de l’humour dans ses répliques (clin d’œil aux doublages français ?).

Merci beaucoup à Monsieur Koinuma pour avoir répondu à ces quelques questions (et aussi à son traducteur) ainsi qu’aux équipes de Koch Media et Tecmo Koei qui m’ont permis de faire cette interview !

Quoi qu’il en soit le jeu tient bien ses promesses. On reste dans l’univers de Ken avec un beat them all ultra violent et sanglant (pas d’histoire de censure en vue). Avec des améliorations non négligeables autant au niveau contenu qu’au niveau du gameplay, Fist of the North Star : Ken’s Rage 2 s’assure directement une place de choix dans ma ludothèque et sera sans en douter une seconde, un des gros jeux de ce début de nouvelle année.

Enfin une vraie édition collector, équivalent de ce qu’on appelle Treasure Box au Japon.

L’info en plus : De plus une version collector (dispo sur Amazon à 99€) est prévue pour la France et là je hurle de joie car on a rarement de belles éditions en France pour les jeux Tecmo Koei. Pour le coup on sera gâté puisqu’on y retrouvera une superbe clé USB à l’effigie de Kenshiro, un visual book, l’OST, des stickers ainsi qu’un calendrier (hyper bien pensé puisqu’on démarre 2013). Et puis ça ira juste trop bien avec la petite horloge Ken qu’on a reçu pour l’occasion :)

L’horloge Ken ou le goodies qui tue !




Vous en voulez encore ?

  • 8 juillet 2013 [JE 2013] Interview de l’équipe Tecmo Koei Ca y est Japan Expo c'est terminé, nous avons passé 4 jours de folies à Villepinte dans une chaleur effroyable. Comme vous le savez, je suis un grand fan des licences de Tecmo Koei, […]
  • 26 août 2011 [Compte rendu] Lancement Deus Ex Human Revolution Hier Square Enix nous avait convié à une soirée de lancement en grande pompe pour la sortie de Deus Ex Human Revolution. Avec une surprise de taille, la présence de David Anfossi […]
  • 2 août 2013 [JE 2013] Compte rendu Japan Expo 2013 : Deuxième partie Toujours en pleine canicule (du moins sur Paris) je vous propose aujourd'hui la seconde partie de mon compte rendu sur Japan Expo 2013. Dans la première partie on avait pu voir la galerie […]

1 commentaire sur “[Preview + Interview] Fist of the North Star : Ken’s Rage 2”

  1. Ryuga 9 janvier 2013 at 14:20 #

    Tu déchire xD, et le plus cool on l’exact treasure box pour la moitié du prix.Ah c’est vrai déchire Omae wa mo okiteru xD et idem platiné (3x le 1er) vivement fin Janvier.


Laisser un commentaire