[Preview] Gears of War Judgment


Dans la catégorie : J'ai testé pour vous

Étiquettes : , , , , ,

Après quelques jours de repos mérités et surtout de formation (et oui chez Microsoft on a de l’actualité… sisi dans quelques semaines vous allez voir), Uriel vous revient pour une preview d’un jeu qui sort dans deux jours : Gears of War Judgment. J’avais été invité il y a quelques temps déjà à une présentation un peu privée du dernier née de la saga Gears of War.

L’une des licences phares de Microsoft avec la série des Halo, ce nouveau Gears est en fait une préquelle (vraiment à la mode, comme on peut le constater sur un autre jeu dont les initiales sont GoW), cette fois-ci le jeu est développé par un studio différent des trois premiers : People Can Fly. Le studio dispose quand même d’une certaine légitimité dans la saga des Gears puisqu’ils ont participé au mode multi-joueur des anciens volets tout en faisant partie intégrante d’Epic Games.

Gears of War Judgement 05

Impossible de se tromper d’adresse, le logo de Gears était peint en sang un peu partout !

Gears of War Judgement 04

Et c’est le lieutenant Baird en personne qui nous a accueilli pour cette session de preview !

L’histoire se passe largement avant les évènements du premier Gears of War (14 ans avant), nous racontant les aventures et mésaventure du lieutenant Damon Baird et de son équipe : la team Kilo. Le jeu commence avec nos 4 protagonistes arrivant à la court martiale, pieds et poings liés. On comprend rapidement que le jeu sera raconté de manière rétrospective sous forme de flashbacks, afin de montrer au joueur ce qu’il s’est passé pour en arriver là.

L’occasion pour l’équipe de nous présenter l’une des « feature » du mode solo : les opérations « déclassifiées« . En effet tout au long du jeu, vous tomberez sur un tag géant dans les niveaux marquant une différence entre la version officielle écrite dans les rapports et la version vécue par l’escouade Kilo sur le terrain (et vous savez déjà que le fossé est énorme). En pratique cela se marquera par des défis supplémentaires à réaliser pour avoir le fin mot de l’histoire, des ennemis différents et plus coriaces, limitation à certaines armes etc…

Gears of War Judgement déclassifier

Ces missions restent facultatives, même si elles permettent une « nouvelle » lecture du jeu. A côté de ça, elles permettront aussi de récuperer bien plus de récompenses (j’y reviendrais plus tard).

Kilo Squad

L’escouade Kilo. Chaque membre dispose de son caractère propre ce qui ajoute un côté intéressant au scénario. Par exemple Sofia ne jure que par le respect des ordres avant tout, ce qui pourra entraver le succès de la mission à certains moments.

Le jeu est encore plus beau que ses prédécesseurs, on arrivera (je pense) difficilement à faire mieux sur la Xbox 360. Néanmoins là où les développeurs ont tiré leur épingle du jeu, c’est au niveau de l’IA. Même en mode campagne, l’ordinateur analysera votre façon de jouer : bourrin, sniper, planqué etc… pour y répondre avec toute la délicatesse dont un locuste est capable. En effet ce dernier vous enverra les pires unités contre lesquels vous aurez du mal à lutter avec votre manière de jouer.

Petite cerise sur le gâteau, pour ceux qui arriveront à engranger un maximum d’étoiles (je vous parlais de récompense) via le système de notation qu’on trouvera en fin de niveau, débloqueront une campagne inédite affiliée à Gears of War 3 (mais ça nous aurons l’occasion d’en reparler dans un autre article) sur une des scènes clés de la fin du jeu.

Gears of War Judgement decors

Un soin particulier à été apporté aux cinématiques ainsi qu’à certains décors.

Concernant le mode multi, ce dernier accueille deux nouveaux venus : le mode Overrun et Free for all qui n’existaient pas dans les anciens Gears of War. On va plutôt s’attarder sur le mode Overrun qui est en fait un mode invasion/forteresse. Chaque équipe doit tour à tour tenter d’envahir ou détruire un objectif dans la base adverse. Une équipe défend et l’autre attaque et on change de rôle entre chaque round.

On peut dénombrer 4 classes différentes chez les humains parmi lesquels vous allez pouvoir choisir : ingénieur, infirmière, soldat ainsi que le scout. Chaque classes disposant de capacités uniques et d’un arsenal bien particulier, il faudra mettre en avant le travaille d’équipe pour espérer marquer des points. Du côté des Locustes c’est un peu différent. On la joue plutôt au mérite et vous pourrez acheter (selon performance) de nouvelles créatures qui se comptent au nombre de 8.

Gears of War Judgement 01

Bon, on ne peut pas gagner à chaque fois !

En résumé, Gears of War Judgment s’annonce vraiment prometteur et on remarque l’effort qui a été fait pour rajouter de la narration afin d’éviter de tomber sur le cliché du jeu d’action. Je rappelle que le jeu sera disponible (sans doute dès demain) à partir du 22 Mars et je ne saurais que conseiller aux fans de la saga de sauter à pieds joints dans cette nouvelle aventure non seulement bourrée de testostérone mais aussi d’un peu de jugeote (si si je vous jure !).

Côté multi on remarque quelques améliorations et le travail d’équipe sera remis à rude épreuve une fois de plus. Le changement dynamique des armes rend le jeu encore plus fluide et agressif. Vous retrouverez donc Gears of War : Judgment chez votre revendeur préféré (55€ chez Amazon). Malheureusement aucun vrai collector n’a été annoncé, on fait plutôt face à une multitude de dlc offert selon l’enseigne chez qui on achète le jeu (Skin d’Anya Stroud pour ceux qui achètent à la FNAC).

Gears of War Judgement 02

Aucun rapport, mais dieu que la salle était bien décorée pour cet évènement :)

L’info en plus : Incontournable si on possède une Xbox 360 ? N’hésitez pas à partager votre point de vu, ici ou même sur la page Facebook ! C’est avec plaisir que je lirais vos avis respectifs !




Vous en voulez encore ?


Laisser un commentaire