[Preview] El Shaddai: Ascension of Metatron


Dans la catégorie : J'ai testé pour vous

Étiquettes : , , , , , , , , ,

La semaine dernière j’ai eu l’immense plaisir de tester El Shaddai en avant-première. Je vous en parlais déjà il y a quelques jours, c’est Konami qui assurera la distribution du titre en Europe. Peu médiatisé alors qu’il sort dans environ 1 mois, Ignition et Konami nous livrent l’un des titres les plus prometteurs du moment (le jeu est prévu pour le 9 septembre prochain sur PS3 et Xbox360).

Loin des superproductions, El Shaddai fait figure d’OVNI avec un univers graphique qui se rapproche plus d’un ICO ou d’un Okami que les autres beat them all un peu plus classiques. Rien de plus normal puisque le jeu a été développé sous la houlette de Takeyasu Sawaki (character designer sur Devil May Cry et Okami). D’autant plus qu’il est basé sur une thématique qui me tient à cœur : les anges (pour ceux qui me suivent depuis longtemps, Uriel est l’un des 4 anges majeurs appelés les Archanges). Voici donc mes premières impressions sur un jeu qui je le sens va sans doute en ravir plus d’un !

La jaquette française, quasi identique à la version japonaise. Notre héros Enoch, en train de purifier une arme : la classe !

On prend donc le contrôle d’Enoch, l’arrière grand père de Noé dont la mission consiste tout simplement (comme souvent en fait) à sauver la Terre. Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais l’histoire s’inspire plus ou moins du Livre d’Enoch (orthographié Hénoch en France). Quelques anges (les « Watcher« ) sont descendus du ciel afin de voir le mode de vie des hommes, se laissant tenter par la vie sur Terre, ils décident d’y rester et devenir des anges déchus.

Ces derniers en viennent malheureusement à défier l’autorité de Dieu, construisant la bien connue, Tour de Babel. En réaction Dieu décide de purger la Terre et ses habitants (toujours les mêmes qui trinquent) par l’eau, je vous laisse imaginer comment un Tsunami géant peut purifier le monde entier (on en a eu un aperçu dans le monde réel). Enoch doit donc convaincre (par la force si nécessaire) les anges de retourner au ciel afin de sauver l’humanité ! Ce dernier sera d’ailleurs accompagné de Lucifel, l’ange le plus proche de dieu, en mode badboy et toujours pendu au téléphone, il en fera certainement craquer plus d’une !

N’oublions pas, El Shaddai est un beat them all avant tout.

Graphiquement le jeu m’a beaucoup plu, chaque ange dispose de son propre niveau et donc univers. Au travers des chapitres on aura à chaque fois la surprise de découvrir un monde différent. On peut ainsi passer d’une ambiance très épurée et poétique (similaire donc à Okami) à une ville aussi moderne, sombre et lumineuse comme le Midgar de Final Fantasy VII. Les animations sont aussi remarquables, arrêtez-vous quelques secondes pour regarder les arbres et vous serez bluffé !

Qui dit changement d’univers, dit changement de gameplay, même si El Shaddai reste essentiellement un beat them all, il y a un niveau où on ne fait presque que de la plateforme (qui fera penser à Loco Roco ou Super Mario World) et un autre où on conduit carrément une moto. On sent que les développeurs se sont inspirés de Tron ou de la poursuite en moto de FFVII. Bon évidemment à la fin de chaque niveau vous aurez un big boss à vaincre et là on abandonne tous les artifices pour repasser sur du combat classique.

Graphiquement très spécial, ce ne sera pas au gout de tous mais moi j’adore !

L’entrée de la tour de Babel, ça tranche complètement par rapport aux autres environnements.

Un exemple de phase de plateforme. Les espèces de tiges sont des Nephilims, née d’un ange et d’un être humain.

Le gameplay est d’ailleurs simplifié au maximum pour que tout le monde puisse profiter d’El Shaddai. Une touche pour frapper et une autre pour sauter, les combos se font suivant le rythme avec lequel vous appuyez sur les boutons. Et vous le remarquerez dans les screens, il n’y a pas d’indications à l’écran. La vie d’Enoch est symbolisé par le nombre de pièces d’armures qu’il porte par dessus son jean. Tant qu’il vous reste une pièce d’armure vous survivez, mais passé ce cap (comme dans Ghosts’n’Goblins) Enoch perdra la vie ainsi que tout espoir de sauver l’humanité.

Enoch débute à main nue, il pourra néanmoins voler les armes de ses adversaires : l’Arch, une lame que vous pourrez utiliser pour défaire la plupart de vos adversaires. Gale, qui vous permettra de tirer des petits projectiles et d’avoir ainsi une meilleure capacité de mouvement et pour fini Veil qui est un lourd bouclier. Inutile de préciser qu’une fois désarmé, les adversaires sont à votre merci ! Néanmoins il faudra régulièrement purifier vos armes de sorte qu’elles puissent garder leur puissance d’attaque maximale.

Gros plan sur l’Arch. Cette arme vous permettra de réaliser la plupart des combo de base qui seront efficaces contre presque tous les ennemis.

Gale vous offrira le luxe de combattre à distance même si du coup Enoch infligera moins de dégât.

El Shaddai est vraiment un gros coup de cœur surprise pour moi. Il faudra donc profiter du calme de Septembre pour caler un sauvetage de la Terre et vous pouvez toujours vous rendre sur le site officiel pour glaner quelques informations supplémentaires sur le jeu. Certes je peux concevoir que le jeu soit trop concept pour ne pas plaire à tout le monde, mais je commence sérieusement à être un peu blasé de voir les joueurs (ceux qui aiment les jeux vidéo) passer à côté de bons titres (la liste est longue). D’ailleurs il est bon de rappeler que la démo jouable est d’ores et déjà disponible si vous voulez vous faire votre propre idée sur le jeu, à vos manettes !

L’info en plus : J’espère avoir l’occasion de vous en reparler très bientôt avec un test un peu plus complet, en attendant je vous souhaite de très bonne vacances et on se retrouve très vite pour la GamesCom de Cologne notamment, où Elhyel et moi seront, bien évidemment.




Vous en voulez encore ?

  • 21 septembre 2011 [Test] El Shaddai: Ascension of the Metatron Salut à tous, l'heure est venu de vous parler de l'OVNI vidéo-ludique qui est arrivé le 9 septembre dernier en France (sur PS3 et Xbox360). Vous aviez pu lire un petit aperçu du jeu il y a […]
  • 10 décembre 2010 [Concours] Fêtez les 2 ans d’Uriel no Sekai à votre façon… Et soyez récompensé ! En effet, il y a environ 3 semaines je vous annonçais l'anniversaire d'Uriel no Sekai (kanpai !) et même si en ce moment (fin d'année, soirée, travail) je suis assez […]
  • 4 février 2010 [Compte Rendu] Monster Hunter Tri aux Invalides Mardi dernier, j'ai eu l'honneur d'être invité par Jay (Capcom et Nintendo) à assister à ce "fanday" un peu spécial en vu du lancement imminent (Avril) de Monster Hunter Tri sur Wii. Je me […]

1 commentaire sur “[Preview] El Shaddai: Ascension of Metatron”

  1. Kazuki 13 août 2011 at 23:34 #

    Je vais pas parler d’un coup de coeur pour ma part, mais j’aime beaucoup le style graphique. Je crois que je vais m’essayer à la démo, mais c’est pas dans mes projets de prendre ce jeu.


Laisser un commentaire