[Preview] Démo jouable de Resident Evil 6


Dans la catégorie : J'ai testé pour vous

Étiquettes : , , , , , ,

Hier sortait en trombe sur PS3 et Xbox360 la démo jouable (qui diffère de celle fournie dans Dragon’s Dogma) de Resident Evil 6. Prévu pour le 2 octobre prochain (en version normale et collector), la saga phare de Capcom qui nous revient plus musclé que jamais, suscite de nombreuses critiques de la part des fans ainsi que des spécialistes des journalistes JV.

Malgré tout en bon fan que je suis, je ne me suis pas fié aux tweets ou autres posts Facebook assassins sur le jeu et je l’ai téléchargé dès le premier jour pour la retourner dans tous les sens très rapidement (disponible sur le PSN et aussi sur le Xbox Live). La démo vous permettra de jeter un œil rapide sur les trois campagnes qui seront disponibles dans le jeu mais si vous ne souhaitez pas vous spoiler ou simplement avoir l’avis d’un fanboy, lisez ce qui suit !

Cette fois-ci vous pouvez dire bye bye à la chaleur de l’Afrique. Nos héros seront dispersés à travers le monde pour sauver ce qu’il en reste…

Commençons avec quelques changements généraux qui font que ce Resident Evil tranche avec son passé. Voilà c’est dit, c’est fait : on peut bouger tout en visant les zombies ! Oui vous allez me dire que c’était déjà possible dans Resident Evil Revelations, mais on est ici sur un épisode principal de la série et non un spin-off/gaiden. Du coup le jeu en devient plus dynamique, impression qui est accentuée avec la nouvelle jauge de combat au corps à corps et la possibilité de faire des roulades et de plonger au sol (à la Max Payne).

Il est vrai que les fans de la première heure (comme nous tous, n’est-ce pas ?) vont crier au scandale à cette surdose de tir/action, pleurant sur leur survival horror disparu. Néanmoins je préfère attendre d’avoir vraiment terminé le jeu pour émettre un tel jugement et je suis ravi que Capcom ait choisi de s’adapter à son temps plutôt que de tenter l’exercice casse-gueule du reboot à tout va (cf Devil May Cry).

Il n’est pas trop tard pour commander l’édition collector, dont je vous ai fait un petit topo par ici.

Chose importante à noter, cette démo permet le jeu en ligne et donc en co-op ! Introduit à partir de Resident Evil 5 (et repris dans l’épisode 3DS), chaque héros évolue maintenant en tandem, ce qui permet une panoplie d’actions assez large. Que ce soit pour le combat (se couvrir, se soigner, se concentrer sur un ennemi) ou pour la partie exploration (ouverture de certaines portes, accès à certains passages bloqués), le deuxième personnage se montrera des plus utiles tout au long de l’aventure (bon un vrai joueur est toujours à préférer).

On a donc le plaisir (pas sûr qu’il soit partagé) de retrouver Leon S. Kennedy accompagné d’Helena Harper, piégés dans une université américaine (Tall Oaks) remplie de zombie. Cette campagne est clairement la partie survival horror, avec une ambiance sombre, des zombies qui trainent au sol et se lèvent quand on s’y attend le moins (sauf si on tir sur tout ce qui bouge ou qui ne bouge pas, comme moi). En parlant des ennemis, ceux-ci sont bien plus rapides que ceux que nous avions connus dans les épisodes précédant (on peut penser à l’influence Left4Dead…).

Le jeu marquera aussi le retour de la très belle Ada Wong, qui n’est jamais loin quand Leon est dans les parages.

Les deux autres campagnes sont vraiment beaucoup plus orientées vers l’action pur et dur. On le sent déjà avec la partie de Sherry Birkin (que de souvenirs, la petite fille dans Resident Evil 2) qui, accompagné de Jake Muller, doit faire face à une armée de mutants capable d’utiliser des armes. Et que dire de celle de Chris Redfield, qui nous met clairement dans l’ambiance pro-américaine avec Hummer et tout, ainsi qu’une approche à la Call of Duty : ça tir de partout et on en oublierait presque la présence de son partenaire : Piers Nivans.

En ce qui me concerne, je suis plutôt agréablement surpris. Les changements opérés ne me dérangent pas plus que ça : si l’équilibre est bien respecté entre les différentes campagnes (ne pas faire que du shoot par exemple) et que l’histoire des trois héros se rejoigne de temps en temps, ça me va ! J’ai aussi été impressionné par les bouts de chair qui partent sur les zombies, du coup on voit très bien l’impact de nos tirs sur les ennemis (la jambes qui explose, un bout de tête qui s’en va au lieu d’exploser complètement etc…). Le menu a quant à lui été repensé et pas mal inspiré de Dead Space, interface graphique futuriste qui apparait directement à l’écran sans temps mort qui donne encore et toujours un peu plus de dynamisme au jeu.

L’info en plus : Ne reste plus qu’à attendre la deadline pour pouvoir profiter du jeu et se faire une idée du travail accompli par le staff de Capcom sur cette licence emblématique du jeu vidéo. En tout cas ayant accroché sur les derniers épisodes sortis, je suis plutôt confiant quant au résultat de ce 6ème épisode.

 




Vous en voulez encore ?

  • 8 octobre 2012 [Test] Resident Evil 6 (Xbox360, PS3) Et voilà j'ai enfin bouclé toutes les campagnes de Resident Evil 6 et plutôt que d'attendre la Saint-Glinglin, je préfère intervenir tout de suite pour donner mon ressenti et avis sur le […]
  • 3 octobre 2012 [Déballage] Resident Evil 6 édition Collector S'il y a bien un jeu qui fait parler de lui en ce moment, c'est bien Resident Evil 6. Sorti officiellement hier (bon nombre d’entre vous ont réussi à l'avoir avant) , je vous invite à lire […]
  • 29 septembre 2012 [Dossier] La fête aux remake HD et aux compilations A force de surfer sur le net et faire les magasins alors que je n'ai plus un rond (fin de mois oblige), j'ai eu envie de faire un article sur les remake HD et les compilations qui sont à […]

1 commentaire sur “[Preview] Démo jouable de Resident Evil 6”

  1. Jeux de mario 20 septembre 2012 at 10:28 #

    J’ai loupé la sortie de cette démo jouable, honte sur moi !


Laisser un commentaire