Tag Archives: Survival Horror

[Evènement] Paris Games Week 2012 : c’est cette semaine !

Hello tout le monde, j’espère que le week-end s’est bien super bien passé pour vous ? De mon côté, ça a été un des week-end les plus chargé depuis que je suis dans l’équipe de formation de Microsoft, lancement de Windows 8 oblige. Mais je ne suis pas là pour parler de ça aujourd’hui ! Cette semaine démarre la Paris Games Week et si l’année dernière je n’avais pas pu m’y rendre (ou alors subrepticement, le temps d’une preview), cette année le rendez-vous est pris.

Le PGW, c’est le salon français à ne pas louper quand on est amateur de jeux vidéo ! L’édition 2012 se tient du 31 Octobre au 4 Novembre à la Porte de Versailles à Paris et vous feriez mieux de ne pas en louper une miette. A l’approche de la fin d’année, les sorties à venir sont nombreuses et de très bonne qualités et je vais vous faire un récapitulatif de ce que j’attends le plus, les endroits clés où vous risquez de trouver du monde (et moi avec par la même occasion :p).

Si vous souhaitez avoir plus de renseignements (infos pratiques, programmation…), une seule adresse : www.parisgamesweek.com

[Lire la suite…]

[Preview] Silent Hill Book of Memories sur PS Vita (démo)

Il faudra attendre le 2 novembre pour pouvoir se procurer la version complète mais Silent Hill Book of Memories est déjà disponible en démo jouable sur le PSN. Alors que Downpour se jouait sur PS3 et Xbox360, ce nouvel épisode sera quant à lui exclusif à la PS Vita. Assez dubitative sur ce que j’avais pu en voir ici et là, je me suis empressée de l’essayer pour me faire un avis (surtout que je suis fan de la série).

Version démo oblige, on ne connait bien entendu rien du scénario…ou du moins pas grand chose si ce n’est que notre personnage reçoit pour son anniversaire un mystérieux livre contenant tous ses souvenirs. D’où vient-il et par qui a-t-il été envoyé sont des questions qu’on se pose forcément mais j’ignore encore si on en connaitra les réponses (en même temps, ce qui fait le charme de Silent Hill, c’est de ne pas savoir réellement pourquoi on y attérit).

Deuxième Silent Hill pour 2012 mais sur console portable cette fois-ci !

[Lire la suite…]

[Compte rendu] Une soirée en enfer avec Far Cry 3

Tout à commencé avec l’arrivée d’une enveloppe un peu suspecte venant de la part d’une grande compagnie française, celle-ci annonçait déjà en grand un voyage paradisiaque gagné je ne sais comment. A ce moment là, mes amis, ma famille, personne n’imaginait ce qui allait m’attendre lors de cette escapade (presque sans retour).

J’aurais pu imaginer ce genre de scénario catastrophe mais heureusement Ubisoft avait pensé à tout et aussi à notre sécurité en nous invitant à une soirée sous le signe de l’enfer des tropique de Far Cry 3. Sous le couvert de Jason Brody, le protagoniste du jeu, nous avons pu profiter des avantages de l’île sans devoir subir (ou presque) les inconvénients liés à l’histoire du jeu.

A l’image de Corben Wallace, on me proposait le Fhloston Paradise mais j’étais bien loin du compte. Direction Rook Island !

[Lire la suite…]

[Test] Resident Evil 6 (Xbox360, PS3)

Et voilà j’ai enfin bouclé toutes les campagnes de Resident Evil 6 et plutôt que d’attendre la Saint-Glinglin, je préfère intervenir tout de suite pour donner mon ressenti et avis sur le jeu. Cela fait un moment déjà que ça couine de tous les côtés, aussi bien des joueurs que des journalistes, si on se fiait à eux, le nouveau jeu de Capcom serait un ratage complet et ça c’est inacceptable. Je pense notamment au test de Gamekult qui attribue la note de 5/10.

Pour être honnête avec vous je ne lis jamais ce genre de site, en ce qui me concerne je préfère largement lire les sites/magazines anglophones (Game Informer, Kotaku, Joystiq) qui apportent beaucoup plus. D’ailleurs quand j’étais chez Micromania, ça me faisait toujours rire d’entendre un client demander « Il est bien ce jeu ? Il a eu une sale note sur JV.com »… J’attaque donc ce test sans préjugés ni mauvais à priori, après une preview qui m’avait plutôt séduit.

Depuis le temps que je l’attendais, je peux vous confirmer que je ne suis pas déçu du voyage !

[Lire la suite…]

[Déballage] Resident Evil 6 édition Collector

S’il y a bien un jeu qui fait parler de lui en ce moment, c’est bien Resident Evil 6. Sorti officiellement hier (bon nombre d’entre vous ont réussi à l’avoir avant) , je vous invite à lire la preview en attendant le test un peu plus complet à venir (je suis en plein dans la campagne solo là). Afin de vous faire patienter, je vous propose un déballage (ça faisait longtemps) de l’édition collector.

Le nouveau bébé de Capcom est loin de faire l’unanimité auprès de la presse spécialisée, gardons à l’esprit que l’intérêt du jeu passe par l’appréciation des joueurs et pas forcément l’avis des « spécialistes » du milieu. Phénomène observable aussi bien en France qu’aux États-Unis, en ce moment même les avis divergent complètement d’un média à l’autre. Du côté de Metacritic, les notes sont biaisées par des trolls qui n’ont sans doute pas mieux à faire.

L’édition collector de Resident Evil 6, sous forme d’une « needle bomb »

[Lire la suite…]

[Dossier] La fête aux remake HD et aux compilations

A force de surfer sur le net et faire les magasins alors que je n’ai plus un rond (fin de mois oblige), j’ai eu envie de faire un article sur les remake HD et les compilations qui sont à venir sur nos consoles de salons. Au début plutôt timide avec les sorties de God of War Collection ou Tomb Raider Trilogy sur PS3, on en retrouve à la pelle aujourd’hui dans les rayons des magasins : Metal Gear Solid HD Collection, Devil May Cry HD Collection, Silent Hill HD Collection, les exemples sont trop nombreux pour être tous cités.

Bien que je puisse concevoir l’utilité des compilations, pour les plus jeunes notamment qui n’ont pas pu connaitre certains jeux ou certaines séries (Devil May Cry par exemple), ou les moins fortunés qui n’avaient pas la bonne console (les joueurs Xbox360 peuvent enfin tâter du Metal Gear), on peut parfois douter de la qualité et l’exhaustivité de certaines compilations. Heureusement pour le moment Nintendo à l’air d’être épargné (même si on a eu un Metroid Trilogy et une compilation de Zelda ya pas si longtemps que ça).

Metal Gear Solid HD collection en est la preuve. Des supers jeux, mais il manque le premier épisode et je ne parle même pas du Peace Walker qui a disparu de la version Vita.

[Lire la suite…]

[Preview] Démo jouable de Resident Evil 6

Hier sortait en trombe sur PS3 et Xbox360 la démo jouable (qui diffère de celle fournie dans Dragon’s Dogma) de Resident Evil 6. Prévu pour le 2 octobre prochain (en version normale et collector), la saga phare de Capcom qui nous revient plus musclé que jamais, suscite de nombreuses critiques de la part des fans ainsi que des spécialistes des journalistes JV.

Malgré tout en bon fan que je suis, je ne me suis pas fié aux tweets ou autres posts Facebook assassins sur le jeu et je l’ai téléchargé dès le premier jour pour la retourner dans tous les sens très rapidement (disponible sur le PSN et aussi sur le Xbox Live). La démo vous permettra de jeter un œil rapide sur les trois campagnes qui seront disponibles dans le jeu mais si vous ne souhaitez pas vous spoiler ou simplement avoir l’avis d’un fanboy, lisez ce qui suit !

Cette fois-ci vous pouvez dire bye bye à la chaleur de l’Afrique. Nos héros seront dispersés à travers le monde pour sauver ce qu’il en reste…

Commençons avec quelques changements généraux qui font que ce Resident Evil tranche avec son passé. Voilà c’est dit, c’est fait : on peut bouger tout en visant les zombies ! Oui vous allez me dire que c’était déjà possible dans Resident Evil Revelations, mais on est ici sur un épisode principal de la série et non un spin-off/gaiden. Du coup le jeu en devient plus dynamique, impression qui est accentuée avec la nouvelle jauge de combat au corps à corps et la possibilité de faire des roulades et de plonger au sol (à la Max Payne).

Il est vrai que les fans de la première heure (comme nous tous, n’est-ce pas ?) vont crier au scandale à cette surdose de tir/action, pleurant sur leur survival horror disparu. Néanmoins je préfère attendre d’avoir vraiment terminé le jeu pour émettre un tel jugement et je suis ravi que Capcom ait choisi de s’adapter à son temps plutôt que de tenter l’exercice casse-gueule du reboot à tout va (cf Devil May Cry).

Il n’est pas trop tard pour commander l’édition collector, dont je vous ai fait un petit topo par ici.

Chose importante à noter, cette démo permet le jeu en ligne et donc en co-op ! Introduit à partir de Resident Evil 5 (et repris dans l’épisode 3DS), chaque héros évolue maintenant en tandem, ce qui permet une panoplie d’actions assez large. Que ce soit pour le combat (se couvrir, se soigner, se concentrer sur un ennemi) ou pour la partie exploration (ouverture de certaines portes, accès à certains passages bloqués), le deuxième personnage se montrera des plus utiles tout au long de l’aventure (bon un vrai joueur est toujours à préférer).

On a donc le plaisir (pas sûr qu’il soit partagé) de retrouver Leon S. Kennedy accompagné d’Helena Harper, piégés dans une université américaine (Tall Oaks) remplie de zombie. Cette campagne est clairement la partie survival horror, avec une ambiance sombre, des zombies qui trainent au sol et se lèvent quand on s’y attend le moins (sauf si on tir sur tout ce qui bouge ou qui ne bouge pas, comme moi). En parlant des ennemis, ceux-ci sont bien plus rapides que ceux que nous avions connus dans les épisodes précédant (on peut penser à l’influence Left4Dead…).

Le jeu marquera aussi le retour de la très belle Ada Wong, qui n’est jamais loin quand Leon est dans les parages.

Les deux autres campagnes sont vraiment beaucoup plus orientées vers l’action pur et dur. On le sent déjà avec la partie de Sherry Birkin (que de souvenirs, la petite fille dans Resident Evil 2) qui, accompagné de Jake Muller, doit faire face à une armée de mutants capable d’utiliser des armes. Et que dire de celle de Chris Redfield, qui nous met clairement dans l’ambiance pro-américaine avec Hummer et tout, ainsi qu’une approche à la Call of Duty : ça tir de partout et on en oublierait presque la présence de son partenaire : Piers Nivans.

En ce qui me concerne, je suis plutôt agréablement surpris. Les changements opérés ne me dérangent pas plus que ça : si l’équilibre est bien respecté entre les différentes campagnes (ne pas faire que du shoot par exemple) et que l’histoire des trois héros se rejoigne de temps en temps, ça me va ! J’ai aussi été impressionné par les bouts de chair qui partent sur les zombies, du coup on voit très bien l’impact de nos tirs sur les ennemis (la jambes qui explose, un bout de tête qui s’en va au lieu d’exploser complètement etc…). Le menu a quant à lui été repensé et pas mal inspiré de Dead Space, interface graphique futuriste qui apparait directement à l’écran sans temps mort qui donne encore et toujours un peu plus de dynamisme au jeu.

L’info en plus : Ne reste plus qu’à attendre la deadline pour pouvoir profiter du jeu et se faire une idée du travail accompli par le staff de Capcom sur cette licence emblématique du jeu vidéo. En tout cas ayant accroché sur les derniers épisodes sortis, je suis plutôt confiant quant au résultat de ce 6ème épisode.

 

[GamesCom 2012] Conférence Sony : ce qu’il faut retenir

C’est à tête reposée que je me permets de revenir sur la conférence Sony qui a plutôt bien été accueillie par joueurs du monde entier (en tout cas dans ma Timeline c’était du positif). L’occasion de revenir sur les annonces intéressantes qui ont eu lieu en ce début de GamesCom.

A la grande surprise de tous ceux qui comme moi avaient eu vent de la rumeur (voir ici), il n’y a pas eu d’annonce de Playstation Ultra Super Slim de la mort qui tue. Au contraire Sony s’est concentré sur ce qu’il y avait de plus important (Nintendo l’a toujours dit) : les jeux.

Bienvenue dans le monde Tearaway !

[Lire la suite…]

[News] Batman Dark Knight Rises : le film qui tue

A défaut d’avoir été à l’avant première du film de l’année (il parait), nous avons pu découvrir avec horreur la tuerie qui a eu lieu aux États-Unis hier soir lors d’une avant-première américaine à Denver. Un tireur a ouvert le feu sur la salle tuant bon nombres de spectateurs et en blessant de nombreuses autres personnes (femmes et enfants compris) plus de détails dans l’article suivant sur lemonde.frUn coup dur pour ce film évènement, l’équipe etait actuellement en tournée en France et les journalistes se sont vu annuler toutes leurs interview prévus jusqu’à nouvel ordre.

De même, la séance parisienne de ce soir a été annulé : on est jamais trop prudent (même si c’est un peu drastique). Un coup dur aussi pour la communauté après les gamers, les cinéphiles et du coup les geeks vont encore une fois devoir payer doublement le prix d’un acte isolé d’une personne malade. J’entends déjà les bien-pensants, nous accuser à tord et à travers de tous les maux et excès de violence qui se passent dans le monde : j’espère sincèrement me tromper sachant que les victimes étaient sans aucun doute des familles de geeks.

Plus d’une dizaine de morts et une quarantaine de blessés.

L’avant-première parisienne annulée.

L’info en plus : On ignore encore les raisons qui ont motivé le tueur mais ça devient vraiment n’importe quoi…

[Preview] J’ai testé la Wii U et j’ai aimé

Il y a quelques jours j’ai eu le privilège et l’honneur d’aller essayer la Wii U en avant-première. Pour moi cette nouvelle console de Nintendo était clairement la grande inconnue de cet E3 alors que nous allons très bientôt la découvrir sur le marché dès la fin de l’année. Surtout après deux E3 plutôt mitigés : l’an passé, Nintendo n’avait été très clair sur la présentation de la console et cette année il manquait une icône de taille pour supporter la machine.

Le concept proposé à la base de la console est plutôt sympa sur la papier, à savoir un deuxième écran dissocié sur la mablette (qui est officiellement devenue Gamepad Wii U), idée qui a été copiée par les deux concurrents (Sony avec sa PS Vita et Microsoft avec ses tablettes) lors d’une manœuvre qu’on sent désespérée pour répondre à la Wii U. Cette invitation tombait donc à point nommée, afin de dissiper les doutes et les interrogations que nous avions sur l’héritière de la Wii.

Appartement parisien sur les Champs Élysées, aménagé pour l’occasion.

[Lire la suite…]

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.