Tag Archives: PSone

[Concert] Nobuo Uematsu à la Cigale de Paris

Un rêve éveillé.

Fin de semaine dernière j’ai pu réaliser un de mes rêves de gamer : assister à un concert de l’un des monuments du jeu vidéo japonais, Nobuo Uematsu. Grâce à la Fée Sauvage, nous avons eu l’immense honneur d’accueillir à Paris, un des pères fondateurs de la série des Final Fantasy (avec son créateur Hironobu Sakaguchi). M. Uematsu a alors donné trois concerts à Paris (et un à Bruxelles), l’occasion pour nous et pour les fans de découvrir son œuvre au delà de la licence Final Fantasy.

En ce qui nous concerne, nous avions pris nos places pour le concert du Samedi à la Cigale et même si nous avions fait le déplacement pour y être 1h30 avant le concert, une file d’attente assez longue était déjà en place. L’organisation était au top et à l’heure indiqué nous avons pu rentrer sans encombre et impossible de ne pas passer par la case « shopping », quelques goodies collector étaient vendus à l’entrée en quantité vraiment limitée.

La salle était complètement remplie, le public a répondu présent au rendez-vous donné par Nobuo Uematsu.

[Lire la suite…]

[GamesCom 2012] Conférence Sony : ce qu’il faut retenir

C’est à tête reposée que je me permets de revenir sur la conférence Sony qui a plutôt bien été accueillie par joueurs du monde entier (en tout cas dans ma Timeline c’était du positif). L’occasion de revenir sur les annonces intéressantes qui ont eu lieu en ce début de GamesCom.

A la grande surprise de tous ceux qui comme moi avaient eu vent de la rumeur (voir ici), il n’y a pas eu d’annonce de Playstation Ultra Super Slim de la mort qui tue. Au contraire Sony s’est concentré sur ce qu’il y avait de plus important (Nintendo l’a toujours dit) : les jeux.

Bienvenue dans le monde Tearaway !

[Lire la suite…]

[Coup de gueule] Games-bootik à éviter absolument

Bon je profite pour m’être remis d’Amsterdam (où j’ai pu avoir plein d’infos sur Windows 8, Windows Phone et même la partie Xbox hinhin mais on peut rien dire) pour pousser mon coup de gueule de la semaine qui est directement adressé à un fuck@€ vendeur de merde du nom de games-bootik sur PriceMinister. Je n’avais pas l’habitude de commander sur ce site (même si il y a quelques années j’utilisais un peu 2xmoinscher, disparu aujourd’hui) et je dois dire que ma première expérience ne s’est pas très bien passée.

Pour situer, j’ai profité d’une offre promotionnelle permettant d’économiser une vingtaine d’euros sur une commande de plus de 100€ pour me lancer dans ma première commande sur le site. Du coup comme tout acheteur compulsif je farfouille dans les différentes catégories du site et mon choix final se fait sur…. les jeux vidéo ! Mon dévolu se porte alors sur 4 articles : Ridge Racer Type 4 sur PsOne, Asura’s Wrath sur PS3, une figurine Bishoujo de Kotobukiya (Scarlet Witch pour les connaisseurs) et enfin le dernier Max Payne sur PS3.

 Attention, je ne remet pas du tout en cause le sérieux du site mais seulement d’un vendeur « pro ».

Les articles sont commandés chez des vendeurs particuliers et professionnels (boutiques ou autres). Les trois premiers articles arrivent quelques jours plus tard, les vendeurs semblent amicaux et envoient des messages pour savoir si tout est bien arrivé : je suis aux anges. (je remercie d’ailleurs ces vendeurs : SGT Positive, SuChan1 et Luttinette). Deux semaines plus tard, aucun signe de Max Payne 3, je décide d’envoyer un message cordial au vendeur qui est signalé comme « pro », games-bootik qui me répond : « OUI IL A BIEN ETE ENVOYE ». Pas de bonjour ni aurevoir… ok je vois le genre !

10 jours plus tard (soit presque un mois après la commande) je décide donc de faire une réclamation à PriceMinister pour colis non reçu. Le site nous laisse 3 jours pour trouver une solution à l’amiable (ce qui est normal) je reçois un message toujours aussi amical quelques minutes après : « BONJOUR?LE JEU EST BIEN PARTI DU MAGASIN DONC JE NE PEUX PLUS RIEN FAIRE DESOLE ET JE NE PEUX PAS M4ASSOIR SUR UNE VENTE DE CE MONTANT LA » Bon et bien pour le règlement à l’amiable c’est mal parti car je ne compte pas « m4assoir sur le jeu », surtout que de mon côté j’ai tout reçu sauf l’article que j’ai acheté chez lui : bizarre…

 Malgré le logo Pro et la moyenne des notes plutôt pas mal : à éviter absolument.

Au final 1 mois et demi après ma commande, c’est PriceMinister qui tranche en ma faveur et je me vois rembourser les 40€ de Max Payne 3 (sous forme d’avoir, faut pas rêver non plus). En tout cas je me demande comment se fait l’attribution de ce sigle pro. On a beau se plaindre des vendeurs en magasin, quand je vois les efforts que font certaines enseignes qui sont à l’écoute et à l’attention de leur client (renvoi de colis en cas de produit perdu par exemple, service après vente etc…) et que je vois comment ce mec m’a pris pour un con et ben ça fait réfléchir.

Première expérience qui jette un froid même si tout s’arrange à la fin. Mais si jamais vous comptiez acheter sur priceminister, faites vraiment gaffe avant de cliquer n’importe où et surtout ne vous fiez pas au logo pro ou à la moyenne un peu haute du vendeur. Lisez les commentaires un à un et au pire passez votre chemin, suffisait de jeter un oeil sur Amazon (edit : Max Payne 3 est dispo à 40€…) ou Zavvi, je l’aurais peut être eu pour un peu plus cher mais j’aurais bénéficié d’un SAV digne de ce nom.

L’info en plus : Pfiou ça fait du bien d’extérioriser ! Et vous, vous avez eu des expériences similaires sur des sites d’achats ?

 

[E3 2012] Les conférences : la désillusion

J’allais vous faire un classique Top 10 des raisons, du pourquoi, du comment mais je me suis ravisé (ben oui faut savoir garder son identité même si ça ne fait pas forcément d’audience). L’E3 2012 touche maintenant à sa fin et je dois dire qu’en ce qui me concerne, le ressenti est plus que mitigé.

Aujourd’hui on va se focaliser sur le moins bon et disons le carrément : les déceptions. C’est normal, autant garder le meilleur pour la fin et de toute manière en bon français, c’est dans notre nature de voir le mal partout avec notre oeil critique. D’ailleurs je ne sais pas vous, mais en regardant les conférences en streaming, je n’ai eu que très peu de frissons (frissons que nous aborderons d’ailleurs demain).


Malgré l’affichage principal du Convention Center, l’E3 2012 n’a clairement pas été axé PS Vita.

[Lire la suite…]

[Happy Birthday] Les 25 ans de Castlevania…

Comme d’habitude je suis un peu en retard mais nous fêtions il y a quelques jours, le 26 septembre pour être exact, le 25ème anniversaire de la saga des Castlevania. J’en profite donc pour rendre un petit hommage à la sanglante saga des Akumajô Dracula (titre trop japonisant à l’époque, qui est donc devenu Castlevania pour les occidentaux). Pour ceux qui débarquent, la saga raconte l’éternel combat des tueurs de vampires contre Dracula. Ce dernier ressuscite tous les 100 ans et pour le tuer, la famille des Belmont dispose d’une arme terrible : le Vampire Killer.

Je dois vous avouer que je n’étais pas fan du premier, à l’époque où il est sorti sur NES je n’étais encore qu’un gamin. Malgré tout je m’y étais essayé et j’en garde encore un souvenir un peu amère : un jeu ultra dur avec une maniabilité douteuse surtout au niveau des sauts, il faut avouer que chez les Belmont on a pas l’agilité d’un Ezio par exemple. J’ai commencé à accroché à partir du 3ème épisode, les années ayant passé et le système de changement de personnage m’avait séduit ! J’ai été depuis un fidèle adepte des Castlevania, ayant connu l’apogée de la saga avec Symphony of the Night (sorti sur Playstation première du nom à la base, mais aussi sur Saturn puis a connu divers rééditions).

Ma petite collection perso, j’ai oublié les jeux sur PS2 mais tant pis…

Depuis le jeu de plateforme presque injouable est devenu bien plus maniable, incorporant de plus de nombreux éléments tirés de RPG qui ajoutent une nouvelle dimension à cette saga. Les épisodes qui ont suivi Symphony of the Night (sur Gameboy Advance et DS) ont d’ailleurs gardé ce « modèle » de Castlevania qui marche tout simplement. Je ne sais plus si j’ai eu l’occasion d’en parler ici, mais Symphony of the Night est déblocable sur la version PSP de Castlevania The Dracula X Chronicles (Akumajô Dracula X).

Aujourd’hui la licence Castlevania est toujours présente dans le paysage vidéo-ludique de la next-gen, avec notamment Lords of Shadow la série a pris un virage en 3D (ce qui n’avait pas trop réussi à la saga jusqu’à maintenant, je pense aux épisodes N64 et PS2). Néanmoins avec une réalisation au top et un gameplay bien pensé, Gabriel parvient à nous convaincre de sa légitimité au Panthéon des chasseurs de vampires. Ceci étant dit, joignez-vous à moi pour souhaiter un très bon anniversaire à la saga des Castlevania !

J’en profite aussi pour saluer le super travail d’Ayami Kojima sur la série des Castlevania, nous offrant des magnifiques artworks.

L’info en plus : Harmony of Despair est enfin disponible sur le PSN (uniquement sur XBLA auparavant), et il paraitrait que Konami nous prépare une petite surprise pour les 25 ans (3DS ?)…

[TGS 2011] Un nouveau Suikoden sur PSP

Une des séries de RPG qui a marqué mon existence de joueur est sans conteste la saga des Suikoden. Mon premier RPG sur PSone, je l’avais acheté après avoir vu une pub dessus dans un Console+ (c’était la bonne époque). L’accroche était simple et le jeu ne misait pas sur la surenchère : l’Empire de la Lune Écarlate, une révolution, de la magie, il ne m’en a pas fallu plus pour tomber à pied joint dans ce qui est pour moi un des meilleurs RPG de tous les temps.

Il y eut depuis des hauts et des bas mais nous n’avions plus de nouvelles de la licence après un épisode DS sympathique : Suikoden Tierkris. Ce TGS n’étant pas une franche réussite quant aux annonces de folies dont on a l’habitude, Konami s’est lâché lors de son évènement en collaboration avec Tri-Ace. C’est donc sur scène qu’à été dévoilé Suikoden : Tsumugareshi Hyakunen no Toki (pas de titre officiel occidental pour le moment), inutile de vous dire que je suis aux anges.

On ne dispose pour l’instant que d’un trailer montrant des scènes en dessin animé.

Même si la presse spé se montre plutôt froide, je reste persuadé que le titre peut voir le jour en Europe, ou au moins aux États-Unis. Tous les volets de la saga sont sortis en France mise à part Suikoden 3 (qui est quand même sorti en version manga papier), aucune raison de s’affoler : nous l’aurons (au moins en américain) ! En attendant je vous invite à suivre de très près la page officielle du jeu même si pour le moment il n’y a que le trailer (que voici).

Suikoden Tsumugareshi Hyakunen no Toki Trailer

L’info en plus : Du coup je me fais la totale Suikoden ce soir, avec la bande originale et tout !

[Sad News] Au revoir monsieur Takeshi Miyaji

Takeshi Miyaji nous a quitté il y a quelques jours. Vous allez me dire qu’il y a beaucoup de gens qui meurent chaque jour, néanmoins celui-ci était un peu plus jeune que la moyenne : 45 ans. Vous connaissiez sans doute son œuvre même sans connaitre le nom du monsieur.

Avec son frère, les deux hommes ont fondé le studio Game Arts, nous offrant des jeux inoubliables comme Lunar Silver Star Story, Lunar Eternal Blue ainsi que la série des Grandia ! Game Arts avait notamment aussi activement participé à Super Smash Bros Brawl avec de nombreux autres studios. Même si cette petite note est loin d’être un hommage complet, je tenais juste à dire une chose : « Au revoir monsieur Takeshi Miyaji et merci !« .

Sachez monsieur Miyaji, que même si vous n’êtes plus là, je continue à jouer et à apprécier vos jeux.

L’info en plus : Il avait quitté Game Arts en 2000 pour fonder son propre studio G-Mode, c’est d’ailleurs par le biais de celui-ci qu’on a pu apprendre son décès.

[Test] Dead or Alive Dimensions sur 3DS

Alors que la 3DS fait son petit bonhomme de chemin depuis le 25 Mars, date de sa sortie officielle en Europe, les principales critiques qui lui sont faites : son catalogue de jeu qui reste pour le moment trop réduit. Dans les titres qui valent la peine d’être joué, il n’y avait que celui qu’on a déjà testé ici : Super Street Fighter IV 3D Edition, disponible depuis la sortie de la console. Et ce n’est pas les dernières nouveautés type Puzzle Bobble Universe qui vont changer la donne…

Cependant sorti il y a tout juste une semaine, Dead or Alive Dimensions de la Team Ninja vient relever un peu le niveau. Alors oui on est encore dans du jeu de combat, mais dois-je réellement vous rappeler le line-up actuel de la Nintendo 3DS ? Ayant pu l’essayer à plusieurs reprises lors de différents évènements (comme lors de la présentation européenne à Amsterdam), cette version 3D de Dead or Alive se posait comme l’un des titres les plus ambitieux (à mon goût) parmi les premiers jeux à sortir sur la console.

La jaquette européenne qui de grâce, n’est pas censurée comme la version américaine (le bout de cuisse qui dérange)…

[Lire la suite…]

[Présentation] Xperia Play, Arc et Neo by Sony Ericsson

Salutation, la semaine dernière nous avions été invités par Sony Ericsson afin de découvrir et surtout de tester leur nouvelle gamme de smartphones. Après un succès mitigé du Xperia X10, Sony Ericsson se lance dans un créneau peu ou pas occupé, celui de l’entertainement (en dehors de la marque à la pomme qui cartonne sans rien faire) avec comme slogan : « the most entertaining smartphone » (comprenez, le smartphone le plus divertissant).

C’est donc à quelques mètres de la Tour Eiffel que nous avions rendez-vous, à la cité de l’Architecture pour être exact (pour la petite anecdote, pour une fois j’étais à l’heure :p). Commençant par une conférence de presse, SE nous présentait donc ses trois produits : le Xperia Arc (amélioration du X10, portable le plus fin du monde), le Xperia Neo (dans la continuité du Vivaz, la version Pro étant la même mais avec un clavier coulissant) et le Xperia Play (le premier mobile certifié Playstation).

La nouvelle gamme Xperia au complet, Neo, Pro, Play et Arc.

[Lire la suite…]

[Test] Castlevania Lords of Shadow

Castlevania, un mystérieux château qui apparait tous les 100 ans et marque la résurrection de Dracula. Le clan des Belmont lutte depuis la nuit des temps contre le cruel suceur de sang, armé (ça dépend des épisodes) de leur fouet tueur de vampire (mais qui tue très bien les fantômes, les goules et autres trucs du genre) : Vampire Killer.

La saga existe depuis des lustres et est connue pour son côté jeu de plateforme en 2D mêlant action et plus récemment un côté RPG (depuis Symphony of the Night sur Playstation et Saturn). Cette fois-ci MercurySteam en a vu autrement, puisque c’est en 3D que Castlevania Lords of Shadow débarque sur nos consoles next-gen et voici mon avis perso sur la question.

Et oui vous ne rêvez pas, il y a bien le logo de Kojima Production !

[Lire la suite…]

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.