Tag Archives: Girl Power

[News] 15 exemplaires de Bayonetta sur Player’s Republic

C’est ici pour participer !


Aujourd’hui sort officiellement Bayonetta en France (hum hum), et je vous ai concocté un petit test qui sera en ligne ce soir (pas eu le temps de le finir, désolé). En attendant, à priori 22h, vous allez avoir le temps de participer à un concours sur Player’s Republic qui vous permettra de gagner un des 15 exemplaires de Bayonetta sur PS3.

Pour participer il suffit de s’inscrire et répondre à 2/3 questions afin d’espérer être tiré au sort et recevoir la belle en boite directement à la maison. Et si jamais vous n’étiez pas encore convaincu, en plus du test de ce soir, je vous invite à voir la vidéo officielle de lancement du jeu :

Bonne chance à tous !!!

L’info en plus : Toujours pas convaincu ? Je ne vous crois pas !

Petit changement de look pour bien débuter l’année

Et voilà on est en plein 2910 (joke inside pour Mima), et pour bien commencer l’année un petit changement pour Uriel no Sekai qui passe donc en 3.2 (si ma mémoire ne me trompe pas). Certes on ne touche qu’à l’aspect visuel mais je trouve le résultat déjà bien sympa.

Grâce à la nouvelle bannière concoctée par la très gentille (and destroy) Force Rose (en fait c’est elle qui a tout fait :p ) le blog change un peu de tête ! Un grand grand merci à toi pour avoir pris de ton temps pour m’aider :) Outre la bannière, les boutons « accueil » et « contact » sont apparus, les images du menu coulissant ont changé (videz votre cache si vous ne les voyez pas).

Je pense que c’est déjà pas mal pour commencer, je vous souhaite encore une fois une bonne année et comme on dit au Japon :

あけましておめでとう!!! (se lit : Akemashite Omedetô)

Je vous donne donc rendez-vous dès lundi prochain pour mes nouvelles aventures 2010 ! Portez vous bien !

BayonettaAnnée qui s’annonce on ne peut plus belle, merci Bayonetta :)


L’info en plus : Merci à Kazuki aussi (vous le retrouverez sur le blog via ses différents commentaires) qui m’a fait une bannière aussi mais que j’ai décidé d’utiliser pour le Chibi Uriel no Sekai, en gros il s’agit de mon tumblr. Un genre d’espace de micro blogging, parfait pour une petite photo et un petit texte :) pour que je puisse parler d’un petit truc sans devoir en faire un article !

[Compte rendu] Soirée Bayonetta au Cavern

Vous vous souvenez de la bande des Shadow Gamers ? Lorsque SEGA a dévoilé que cette campagne était destiné à la sortie européenne de la démo de Bayonetta, je vous avais parlé d’un complément d’information (vous vous en souvenez pas ?). C’est certes fait avec un peu de retard, mais mieux vaut tard que jamais :p (la pensée du jour du Père Fourras…)

Soiree_Bayonetta_19Vous êtes sûr que c’est un bar ? Des catacombes ??


C’est donc au Cavern que nous avons pu assister à la première de Bayonetta en France (sans compter l’import). On s’est vu tous remettre dès l’entrée une paire de lunette car il faut savoir que les lunettes sont un peu l’emblème, la marque de fabrique de Bayonetta : chaque personnage dans le jeu dispose de lunettes, portées différemment bien entendu.

Soiree_Bayonetta_07Les yeux du monde, vous comprendrez en jouant :)


Soiree_Bayonetta_03Après le Père Fourras, le retour de la Boule ? Non je n’ai pas regardé Fort Boyard hier soir !


Soiree_Bayonetta_06Le Cavern, un lieu très branché et bien choisi entre St Michel et Pont Neuf :)


Même si certains traitres comme Damonx et moi même avions déjà le jeu en version import, on a pris un malin plaisir à « retâter » cette bombe. Adjectif qui correspond aussi bien au jeu qu’à l’héroïne en elle-même ! Disponible uniquement sur Xbox360 ce soir là, je peux vous garantir que niveau framerate ou temps de chargement (très long) il n’y a pas de différence perceptible entre deux sessions de jeu.

Après si vous mettez les deux consoles côte à côte, je veux bien croire qu’on perçoive la différence mais en conditions de jeu réelles, c’est à dire peinard dans son canapé, le jeu est réussi que ce soit sur PS3 ou Xbox360.

Soiree_Bayonetta_09Quel plaisir de jouer à Bayonetta dans ces conditions :)


Soiree_Bayonetta_08Outre les TVs HD, le projecteur mural rendait honneur à la belle…


Soiree_Bayonetta_15SEGA avait mis les petits plats dans les grands et l’espace d’une soirée c’était le paradis du gamer !


Ce qui m’a surtout fait plaisir en dehors du cadre et tout ce qu’il y avait autour, c’est de voir la réaction des gens qui découvraient le jeu pour la première fois. Cripo le premier qui a d’ailleurs eu du mal à lâcher la manette pour aller voir le petit discours préparé par SEGA. Un jeu difficile pour les hardcore gamers, avec des modes accessibles pour les casuals gamers et une héroïne qui met tout le monde d’accord : c’est ça Bayonetta !

Soiree_Bayonetta_14Petite présentation et remerciement à tous les participants. Mais c’est nous qui vous remercions !!!


Soiree_Bayonetta_11Le Long Island mon préféré… non l’affiche n’a rien avoir là dedans !


Ce fût une très belle soirée, encore une fois merci à Alexandra et Marine ! On a pu repartir la tête pleine d’étoiles (et des courbes des Bayonetta), le ventre rempli de bonnes choses et surtout un magnifique kit presse en forme de book de mode (et un poster mais ça c’est bonus) !

Soiree_Bayonetta_16Je ne retrouve hélas pas les lunettes et je vous épargne la perruque. Par contre les petits sachets, ce sont des sucettes miam !

Soiree_Bayonetta_17

Soiree_Bayonetta_18Le book, collection automne/hiver contient de magnifiques illustrations et autres interviews !


L’info en plus : « C’est officiel, Resonance of Fate, le prochain gros RPG de Sega en collaboration avec Tri-Ace (Valkyrie Profile, Star Ocean…) sera entièrement traduit en français pour sa sortie européenne. Les joueurs pourront choisir les voix américaines ou japonaises :D oh joie ! Merci SEGA (c’est plus fort que moi !) »

Resonance_of_Fate_FR

Les Shadow-gameurs, de l’ombre à la lumière !

C’est un peu en retard que je vous dévoile le fin mot sur les gamers des catacombes. En effet SEGA revendique cette rumeur depuis hier, dévoilant par ailleurs que ces Shadow gamers n’étaient là que pour annoncer l’arrivée de la démo de Bayonetta en France sur PS3 et Xbox360.



Étant sur le jeu depuis quelques jours, je ne peux que vous inviter à télécharger au plus vite cette démo. Afin de découvrir celle qui sera l’ambassadrice de toutes les futures héroïnes de jeux-vidéo et surtout le jeu en lui même qui est sans conteste le jeu d’action le plus nerveux et impressionnant de cette fin d’année.

BayonettaA mi chemin entre le style gothique, baroque le tout enveloppé de cuir, laissez vous envouter par Bayonetta !


L’info en plus : A cette occasion nous avions passé la soirée dans un bar parisien « le cavern », pour une soirée sous le signe de la belle sorcière. Je vous dis à demain pour le compte rendu :D

[Reception] Bayonetta (import Japon)

Voilà quelques temps que j’avais passé une commande sur mon site de référence en matière d’import : Nin-nin game. J’avais commandé la totale Bayonetta : le jeu + l’extrait de l’OST bonus, le art-book ainsi que l’OST complet du jeu.

Un des articles était en rupture, ce qui a repoussé la date de l’arrivée du colis mais ce n’est pas un mal puisque ça m’a laissé le temps de terminer quelques jeux que j’avais en cours :D

Bayonetta_01Je me suis fait plaisir sur ce coup là pour environ le même prix que l’édition prestige de MW2


Bonne nouvelle le jeu passe intégralement en français (les voix restent en anglais), et pour y avoir joué depuis dimanche… rah non je suis pas là pour faire le test :D Mais pour faire court je me régale !

Concernant avec l’OST bonus, Rodin’s Selection contient 6 pistes (Rodin étant le démon dealer d’armes du jeu et barman accessoirement).

Bayonetta_02Par contre le disque lui, il est dans ma console et il n’y bougera pas de si tôt !


Bayonetta_03« Abandon all hope, ye who enter here » inscription que l’on peut lire aux portes de l’enfer.


Bayonetta_04Le petit livret est assez sympa, avec des photos de cocktail de l’enfer :p


Voici donc le véritable OST du jeu (disponible pour environ 40€), contient quand à lui 149 pistes ! Dans un magnifique emballage, les 5 cds et le livret sont de toute beautés. On retrouve dans le livret un petit message d’Helena Noguera (la petite sœur de Lio) puisque c’est elle qui chante dans cet OST.

Bayonetta_05Superbe boite, j’ai du flasher pour que vous puissiez lire les inscriptions qui sont gravés dedans.


Bayonetta_06Bayonetta_07Les 5 cds (recto/verso) ainsi que le livret


Bayonetta_09Et dire qu’elle présentait « plus vite que la musique » il y a quelques années… Comme dirait Ezio, rien est vrai : tout est possible !


On fini avec le petit art-book (environ 20€), qui contient quand à lui des images tirées du jeu (des CG et des cinématiques pour être plus précis). Le rendu est plutôt joli, mais comme la plupart, j’aurais préféré des illustrations. Mais bon on peut pas tout avoir :(

Bayonetta_11Un petit tour sur l’autoroute ?


Bayonetta_12Adieu :p


Voilà je suis super content de cette commande, et n’oubliez pas, en précisant « Uriel » lors de votre commande chez Nin-nin, vous aurez droit à un petit gashapon bonus (petite figurine d’environ 5 à 10 cm) quelque soit l’objet/montant de votre commande.

Et sur ce, je retourne jouer :D

Bayonetta_08

L’info en plus : A noter qu’en ce moment c’est la Cave Matsuri chez Nin-nin. Si jamais vous commandez un de ces jeux de tir psychédélique avec des boulettes partout, vous recevrez une carte postale bonus en précisant le mot de passe (que vous connaissez maintenant).

[Test] WET

Terminé il y a quelques temps déjà (me suis débrouillé pour le finir avant la sortie d’Assassin’s Creed 2 et Modern Warfare 2), voilà donc mon avis sur WET.

Wet_jaquetteAbandonnée par Activision/Blizzard, Rubi nous revient grâce à Bethesda qui publie le jeu.


Rubi Malone est une chasseuse de prime, elle peut tout faire si l’on y met le prix. Notamment tuer des gens, ce qui est sa spécialité. Après un gros contrat bouclé facilement (qui sert de tutorial) son employeur la trahi ce qui la met de très mauvais poil : ainsi commence la quête de revanche de Rubi.


On a affaire ici à un jeu d’action, de type bourrin : on ne fait qu’appuyer le plus vite possible afin de vider un maximum de chargeurs tout en sautant partout. Car en sautant vous activerez le bullet time qui dans le jeu est illimité, à vous les joies de refaire des scènes des films made in Hong-kong : The Killer, Syndicat du Crime etc… (Ca ne vous parle pas ? Roh, John Woo ? Chow Yun Fat ? pfff) Dans ce cas on la refait, à vous les joies des fusillades au ralenti comme dans Stranglehold sorti déjà il y a fort longtemps sur console next gen.

Wet_redCertains stages se font en mode fury, lorsque Rubi se fait éclabousser par le sang de ses victimes.


Pas grand chose de réellement nouveau à se mettre sous la dent, un scénario et une ambiance qui se veut à la Kill Bill sans se rapprocher de celui-ci en terme de qualité. Techniquement à la traine par rapport à ce qui se fait, la musique (originale) très année 60/70 mélangé à du rock moderne m’a beaucoup plu et rehausse un peu le niveau.

A noter que c’est la succulente Eliza Dushku (Buffy, Tru Calling, Dollhouse) qui double la voix de Rubi en version anglaise, alors un conseil (même si les dialogues sont pas forcément super intéressants : fucking shit!) mettez votre système en anglais, car les voix françaises sont juste affreuses.

dollhouse_2J’ai rarement l’occasion de mettre des photos de ce type alors quand je peux…


eliza-dushku-fhm-03J’en profite :p


Finalement même si c’est un banal jeu d’action, et qu’il fourmilles de divers défauts, je me suis bien amusé avec WET (et je parle pas de la miss Dushku). Le but premier c’est quand même de se divertir, et question défouloir, Rubi en connait un rayon. Certains passages vous ferons vous arracher les cheveux à cause du gameplay un peu rigide (moins que Stranglehold certes), mais dans l’ensemble on en a pour son argent : en occasion ou en import je précise ! (30€ maxi pour ce jeu, après ça ne vaut plus le coup)

WET sur PS3 et Xbox360 : c’est validé !

3a« Divertissant mais rien de plus… »

L’info en plus : Ajout d’une petite phrase en dessous de la note finale pour mieux illustrer ma pensée. Et je fais des essais avec la bannière pour qu’elle ramène à la page d’accueil (un peu de patience ceux qui ont demandé). Demain : surprise !

L’info en plus en plus : Un gentil monsieur et coupain (Praska de viedegeek) à publié une interview… de moi !!! Si jamais vous ne connaissiez pas « Vie de Geek » foncez ! (Et accessoirement vous aurez quelques infos en plus sur moi :D )

[Anime] Code Geass

Et voilà ça faisait un moment que j’avais commencé cet article, le voilà terminé en partie. Un anime qui me tient autant à cœur sinon plus que Nadia.

Voici sans conteste pour moi le meilleur anime que j’ai pu voir jusqu’à présent (parmi les nouvelles productions évidemment) j’ai nommé : Code Geass Hangyaku no Lelouch.
Elu par deux fois meilleure serie par l’Anime Grand Prix (magazine de référence au Japon concernant l’animation japonaise) en 2006/2007 et en 2007/2008 devant un certain Gundam 00, sans parler des nombreux autres prix reçu tel que le meilleur personnage masculin (Lelouch) et féminin ( C.C ) ainsi que du meilleur générique etc…

Synospis reprit sur Wikipédia :

Le 10 août 2010 du calendrier impérial, l’empire sacré de Britannia écrase les forces japonaises et conquiert le pays en moins d’un mois grâce à leur nouveaux mechas nommés Knightmare. Dans la défaite, le Japon perdit son indépendance et fut renommé Area 11. Les japonais quant à eux perdirent tous leurs droits et leur identité nationale, renommés Eleven. Ils furent déplacés dans des ghettos, cédant la majeure part du territoire aux colons britanniens. Pourtant des mouvements rebelles naissent et les nationalistes japonais continuent la lutte pour l’indépendance.

Fin de citation.

Lelouch Lamperouge, qui n’est autre que Lelouch Vi Britannia, héritier du trône, a juré de se venger de son père, Empereur de Britannia, qui laissa autrefois sa mère se faire assassiner et sa petite sœur devenir infirme. Il maudit lui même son impuissance (ce n’est un lycéen comme un autre) jusqu’au jour où il rencontra par hasard C.C (à prononcer « Shi Tsu » en anglais/japonais ou « C Two » en anglais). Il se voit confier par cette dernière un pouvoir hors du commun appelé le Geass : lui octroyant le pouvoir de donner n’importe quel ordre à une personne et ce, une seule fois par personne.
Pour tester son pouvoir il demande à un régiment armé de se suicider, ce qu’ils font avec plaisir. Avec son nouveau pouvoir, son intelligence au dessus de la normale et son sens inné pour la stratégie (il est très bon aux échecs) il tentera à lui seul de renverser Britannia et son père. Il gagnera rapidement la confiance des rebelles japonais qui lui serviront d’armée personnelle et deviendra chef de l’ordre des Chevaliers noirs. Lelouch est un personnage formidable, il n’a pas peur d’aller aux bout de ses idées, prêt à tout pour tuer son père et créer un monde parfait pour sa sœur. C’est aussi un fin stratège capable de se sortir de n’importe quelle situation et on ne se lasse pas de le voir (en action).

Voici C.C , la « sorcière » qui apporta le Geass à Lelouch. Un pacte (qui à dit diable ?) lie à présent Lelouch et C.C jusqu’à la mort. C’est un personnage très mystérieux au départ, on apprendra à la connaître au fur et à mesure de l’avancement de la série.
Espiègle à souhait et doté d’un charme irrésistible, elle suivra désormais Lelouch où qu’il aille comme son ombre. Comment ne pas adorer un personnage aussi attendrissant qui ne connait rien à la vie et qui découvre les relations sociales ainsi que Pizza Hut (sans déconner…)

Il se heurtera néanmoins à son ami d’enfance Kururugi Suzaku. Lui étant japonais, il souhaite comme Lelouch libérer les Eleven (Japonais) mais de manière différente. En prouvant sa valeur et en servant Britannia, il pense pouvoir changer l’empire de l’intérieur et ainsi libérer les opprimés.
Simple soldat au départ il sera amené à devenir le principal obstacle de Lelouch, en intégrant l’ordre de la chevalerie. A bord de son Knightmare (nom des robots) : le Lancelot.
Je n’aime pas trop ce type de personnage, trop lisse, trop bon. Bien pensant il ne se rend pas compte de ses erreurs ainsi que des choses primordiales qu’il sacrifie, comme l’amitié par exemple.

Karen Stadtfeld est une étudiante frêle le jour mais une redoutable pilote de Knightmare la nuit (façon de parler). Elle est en fait à moitié Eleven et fait partie de la résistance. A la mort de son frère et unique famille elle fait la connaissance de Zero (pseudonyme de Lelouch qui souhaite garder son identité secrète) et devient ensuite garde du corps de ce dernier. Elle rivalise en pilotage avec Suzaku à bord de son Guren Nishiki.
Mon grand coup de cœur de la série, sa double identité reflète sa personnalité. Une guerrière hors pair sur le champs de bataille et une femme encerclée par ses propres doutes face à ses propres sentiments.

Revenons-en aux généralités. La plastique de Code Geass est vraiment superbe, rarement il m’a été donné de voir des graphismes aussi beau et surtout de manière égale. Souvent dans les séries, certains épisodes se retrouvent sous-traité et paraissent moche par rapport aux autres épisodes, ici ce n’est pas le cas : la qualité est constante. La chara-design est somptueux sous condition d’aimer les Clamp (4 filles dans le vent qui ont fait deux trois bricoles : Tokyo Babylon, X, Magic Knight Rayearth, Trèfle ou RG Veda et bien d’autres… =) )
Niveau robot on est servi aussi, vu que c’est le studio Sunrise (Gundam) qui s’en occupe. Les knightmares sont vraiment très beaux et possèdent un style travaillé et plutôt fins. On est loin des gros mammouths tout laid ^^.

J’en ai déjà trop dévoilé sur l’intrigue, je passe exprès sur les personnages secondaires (pas si secondaires que ça d’ailleurs) que je vous laisse découvrir lorsque vous regarderez cette merveilleuse série.
On ne peut que prendre du plaisir à regarder cette série de qualité sur tous les points de vues. Histoire captivante, personnages charismatiques, de l’action, de la stratégie, des sentiments et des trahisons font de Code Geass un Anime incontournable.
Code Geass : C’est très très validé ! A ne manquer pour rien au monde !

Lelouch commands you….

L’info en plus : Il existe une deuxième saison appelé : Code Geass R2, que je vous conseille tout aussi vivement. Il s’agit de la suite directe, avec l’ensemble des protagonistes plus quelques nouveaux. L’histoire prend un nouveau tournant et on assiste impuissant à la fin de cette saga.

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.