Tag Archives: Baston

[Checkpoint] Une semaine passée, riche en émotion

La semaine passé alors que je faisais le fier avec le (cocorico) festival du jeu vidéo, au Japon se déroulait le Tokyo Game Show (le rêve d’une vie, je crois bien que pour vous aussi c’est le cas).

tgs09_logoMARUa

L’année prochaine j’y serais ! (Et la marmotte elle met le papier d’alu…)


L’occasion pour moi de vous résumer les dernières grosses news de la semaine, de celle qui ne fallait absolument pas rater :D

On commence par l’annonce de Resident Evil 5 : Director’s Cut (le test du jeu de base par ici), l’info avait déjà fait le tour du net via une interview de la voix et du corps de Jill Valentine (Patricia Ja Lee, ex Power Ranger rose, a fait le doublage et la motion capture de Jill). Cette version comprendra des scènes inédites et surtout il sera compatible avec la nouvelle PS3-mote de Sony (je ne connais pas le nom exacte de ce « motion controller »). Voici d’ailleurs une petite vidéo (allez directement sur la 4ème minute) de ce que devrait donner l’utilisation de cette manette qui me laisse perplexe même si je reconnais que bien utilisé ça pourrait être sympa.

Et on garde la Dual shock 3 dans la main gauche ? Vive l’ergonomie ! Ou sinon on aura droit à un nun-chuk :)


Toujours lors du TGS, Level 5 a annoncé la suite de son RPG phare exclusif à la PS3 White Knight Chronicles : Awakening of light and darkness. Alors que nous pauvres européens n’avons toujours pas eu droit au premier, on a quand même le droit de se rincer l’œil sur le prochain (une honte vous dis-je !) et sans plus attendre voici le trailer (le fan de RPG en moi exulte de joie) :

Vivement la sortie du premier déjà…


SEGA suit le même chemin puisque l’on nous dévoile, toujours à l’occasion du TGS, le trailer de Yakuza 4 (toujours sur PS3) alors que le 3ème volet n’est toujours pas arrivé chez nous, même si sa sortie française (du moins en anglais) se précise :)

Toujours aussi soigné et beau, je commence dès aujourd’hui à prier le dieu de la localisation pour qu’il arrive chez nous.


Vous trouviez le design de la PS3 slim trop sobre, pas assez « design » ou tendance ? Vous prendrez donc bien une PS3 slim rose aux couleurs de Final Fantasy XIII ? Je n’ai pas encore craqué, mais si je le faisais pour avoir une deuxième PS3, c’est le genre de chose qui me ferait sombrer dans l’enfer de la consommation. Surtout que malgré le côté « girly » du rose, je trouve qu’elle rend plutôt bien, je l’imagine d’ailleurs très bien dans ma chambre (ce qui est déjà mauvais signe pour ma CB)…

FFXIII PS3 SlimCraquera, craqueras pas ? Les paris sont ouverts :D


Bien sûr le TGS ne se résume pas qu’à ça, il y avait des jeux que l’on attend avec impatience (Assassin’s Creed/Lost Planet/Dead Rising 2, Metal Gear Peacewalker etc…) mais aussi du cosplay, des babes etc… tout ce qui fait un bon salon jeu-vidéo. Cependant je voulais uniquement et simplement faire le point sur les news indispensables, celles qui m’ont semblé être les plus importantes.

Comme l’a fait Tales of Vesperia récemment au Japon, c’est au tour de Star Ocean : The last hope d’essayer de squatter une petite place chez Sony. Forcément quand on voit les résultat fulgurants de Tales of Vesperia sur PS3 (bon je ne détail pas pour éviter des effusions de sang inutiles). Il sortira donc au Japon le 4 février prochain, sachant que ce sera une version dites « internationale » qui comprendra donc l’anglais et même le français. Les plus impatients le prendront en import, les autres attendront la sortie française qui aura lieu une semaine après.

Star Ocean Last Hope PS3Et ouais il faut appuyer sur R1 pour basculer dans les infos du menu maintenant :D


Et pour finir la grosse info de ce début de semaine : l’arrivée d’un Super Street Fighter 4 ! Le jeu sera vendu comme un disque additionnel  donc rassurez vous il ne sortira pas à 70€. Cette « extension » se justifie par l’ajout de 8 personnages, dont Juri une sud-coréenne toute nouvelle dans la saga. Si vous voulez voir de quoi il en retourne, c’est là juste en dessous (merci Maspalio pour la vidéo) :

Attention, allergiques au coréen (la langue) : s’abstenir !


L’info en plus : Au programme les prochains jours, le compte rendu du Bargaming qui a eu lieu Lundi et Mardi soir ainsi qu’un résumé de mes achats de fin de mois ou début de mois selon le point de vue dans lequel on se place et euh ben on verra bien :p

[Compte rendu] Festival du Jeu Vidéo deuxième partie

Voici donc la seconde partie de mon compte rendu où je vous parlerai de l’ensemble des gros hits que l’on attend sur DSi et Wii (sans oublier les DS ware et les Wii ware).

Non ce n’est pas vrai, je vais juste vous parler (j’aime bien le « juste ») de mes coups de cœur du salon que j’ai de façon volontaire occulté dans mon précédant article.

Festival_Jeu_Video_001Testez LE ? C’est UNE voiture :D ! Ok ok je sors…


En première position, (c’est là que je me dit qu’un roulement de tambour serait utile) c’est Bayonetta qui m’a conquis de toute part. Développé par Platinum Games (qui abrite aujourd’hui le créateur de Devil May Cry) et édité par SEGA, ce Devil May Cry-like a tout pour plaire : une héroïne sexy et stylée (équivalent féminin de Dante ??), de l’action en veux-tu en voilà et autant de litre de sang que de combos disponible.

Festival_Jeu_Video_140Comme il est dit par l’assistant du père Vito Cornelius dans le Cinquième Element (Luc Besson)…


Festival_Jeu_Video_142… « elle est parfaite. »


Festival_Jeu_Video_035Et disponible dès Janvier 2010 !


C’est d’ailleurs le seul jeu du salon dont j’aurais fais 2 fois la queue pour y rejouer une deuxième fois (en plus lorsqu’on finissait la démo sans perdre une vie on gagnait un t-shirt, n’ayant pas voulu dévaliser le stand SEGA je n’en ai pris qu’un :D ). Que dire si ce n’est que cette démo (qui proposait quelques petits méchants, deux demi-boss et un boss) est tout simplement époustouflante, le rythme y est endiablé, la narration est totalement décalé et j’aime ça, l’action y est exagérée à son paroxysme (du gore, du sadisme à son plus haut niveau) il suffit de voir les combo finish à base de cercueils remplis de piques ou guillotines…

Festival_Jeu_Video_036Même les filles de Ninja Gaiden Sigma 2 ont deserté leur stand pour venir tâter Bayonetta :D


Étant moi-même un gros fan de Devil May Cry, je n’ai pas du tout été déçu de Bayonetta qui aurait pu souffrir de la comparaison avec son ainé. Au contraire même si le titre joue clairement dans la même court, il le surpasse complètement en poussant encore plus loin toutes les limites et fondements du beat them all. Vraiment le jeu que j’attends avec impatience, en espérant qu’il me procurera ce plaisir de jouer qui tend à disparaitre au fil des années. Voici une petite vidéo du combat final que j’ai filmé lors du festival (mettez la en HD sinon c’est pas la peine) :


En seconde position j’ai craqué pour un jeu d’un tout autre style, j’ai nommé R.U.S.E. On avait eu un trailer des plus appétissant pré E3, le principe ? Et si la guerre se jouait comme une partie de poker ? Développé par Eugen Systems et édité par Ubisoft, R.U.S.E. est un jeu de stratégie en temps réel vraiment prometteur.

Festival_Jeu_Video_113« Artillerie détruisez moi ce dépot d’Amazon.uk qui ose vendre les jeux moins cher que chez nous !!! » :p


En effet il ne s’agit pas ici d’amasser une grosse armée et d’écraser l’adversaire, c’est plutôt le plus malin qui l’emportera, en utilisant toutes les « ruses » que l’on a à disposition : espion, diversion, brouillage radar etc… Plutôt simple à prendre en main, le jeu sortira sur PC, PS3 et Xbox360 (pour le coup le jeu était jouable uniquement sur PC, c’est d’ailleurs sur PC que je l’ai testé).

J’ai vraiment accroché le principe, une gestion de ressource simple, des unités propres à chaque nation (le jeu se déroule pendant la Seconde Guerre Mondiale) et un système basique de « pierre feuille ciseau » entre les unités. Ce qui fera alors la différence est l’utilisation du terrain, la disposition des troupes et bien évidement les ruses qui donneront handicaps ou avantages selon le point de vu.

Le jeu était aussi présenté sur deux tables tactiles (d’une valeur de 15 000 € chacune) ce qui rajoutait encore plus d’intérêt au jeu en donnant un aperçu de ce que sera peut être le jeu de stratégie d’ici 2 ou 3 ans.

Festival_Jeu_Video_033

« Qu’est-ce que tu dis de mes Panzers ? ;p »


Festival_Jeu_Video_072« Alors ce qu’il faut savoir pour bien exterminer une nation…. »


Festival_Jeu_Video_090Message perso : « Merci à toi pour la présentation du jeu :) « 

Pour clore ce top3, je vais vous parler d’un jeu encore plus atypique : EyePet. Exclusivité Playstation 3, développé par le Studio London de Sony qui devrait débouler chez nous courant du mois d’Octobre. J’avais déjà vu quelques trailers et aussi testé lors de la GamesCom, mais j’ai été une nouvelle fois bluffé par ce simulateur d’animal de compagnie.

Totalement personnalisable, un tamagotchi des temps modernes, et je n’ai pas honte de le dire : j’ai complètement craqué dessus ! Pour ceux qui ne le savent pas, EyePet fera entre dans votre salon un animal de compagnie, grace à la PS3 et sa camera (le playstation eye).

Mais mieux que les mots, voici une petite vidéo d’un bout de la présentation d’EyePet lors de sa conférence le dimanche :

J’ai vraiment hâte de voir cette boule de poil courir et jouer dans ma maison. Les possibilités sont vraiment nombreuses et intéressante, bien sûr il faut s’en occuper (nourriture, soin, lavage) mais on peut faire des activités plus ludiques (trampoline, balle) mais le must du must consiste à créer des voitures et des avions via le mode « dessin ».

Et voilà, fin de mon trio de tête. Par contre j’ai fais exprès de ne pas parler de God of War 3, Uncharted 2, Modern Warfare 2 ou même Assassin’s Creed 2 : je les attend aussi depuis longtemps, mais pour les deux premiers j’en avais déjà assez parlé et Assassin’s Creed 2 n’était même pas jouable.

Par contre après 40 mins de queue j’ai pu enfin tâter Modern Warfare 2 ! Enfin pas de suite, puisque d’abord un passe par un théâtre privé (pour faire comme le TGS) où un membre d’Infinity Ward joue et commente le premier niveau sous nos yeux ébahit. Il s’agit de la mission dans la neige, avec le jet-ski et tout ! Évidemment interdiction de prendre des photos (pourtant j’aurais bien voulu vous montrer… l’animatrice qui était sans doute la plus belle du salon), mais je peux vous dire que ça décoiffe.

Puis finalement on a la chance d’essayer le co-op du jeu pendant… au moins 2 bonnes minutes avant de se faire jeter dehors avec comme prix de consolation un malheureux poster.

Je n’ai donc pas eu le temps de me faire une idée du jeu, si ce n’est qu’il a l’air de tenir ses promesses, même si le côté Hollywoodien et agent secret s’éloigne de ce qu’est Call of Duty à la base : un jeu de guerre.

Festival_Jeu_Video_123

Non seulement tu me tues, mais en plus tu défonces mon LCD !!! Grrr !!!


Festival_Jeu_Video_125Dur de jouer et prendre des photos en même temps…


Bon un petit dernier hors concours pour la route et je vous libère promis, il s’agit d’un jeu Wii (cette fois ci c’est vrai). Muramasa : the demon blade, développé par Vanillaware (Odin Sphere), s’annonce comme l’un des titres phares (pour les amateurs de jeux nippon comme moi).

Un genre de beat them all en 2D, avec son côté RPG et même un peu plateforme, c’est surtout par son style graphique prononcé que le jeu m’a séduit. Pas de date officielle encore, dommage.

Festival_Jeu_Video_079Un peu perdu et tout seul, le stand de Murasama ne paye pas de mine mais le jeu est carrément un des meilleurs jeu Wii sur le salon…


Festival_Jeu_Video_080La patte graphique est particulière, j’adore !


L’info en plus : Voici donc la vrai fin de cette seconde partie, dédié à mes différents coups de cœur à travers ce festival du jeu vidéo. Rendez-vous demain pour l’article final concernant ce FJV, deux petites surprises, ainsi que le butin récolté lors de ce salon.

[Compte rendu] Festival du Jeu Vidéo première partie

Vous l’attendiez tous, avec une semaine de retard voici donc mon vrai compte-rendu du FDJV 2009 (Festival Du Jeu Vidéo ou FJV aussi).

Festival_Jeu_Video_127

A part le jeudi (réservé à la presse) et le vendredi (premier jour assez calme), le festival était bondé de monde pendant tout le week-end. Une réussite pour les organisateurs sans doute, heureusement que grâce à mes invitations, je n’ai pas eu à faire cette queue pour rentrer dans le salon : elle s’étalait presque de la sortie du métro jusqu’à l’entrée.

J’ai raté le rendez-vous du premier jour, mais j’en ai profité avec Fredpointzero pour filer un coup de main à Catpointzero et Lowett pour gagner un fabuleux t-shirt SEGA (dont je me suis trompé dans la traduction désolé) au bobsleigh (Mario & Sonic aux jeux Olympique d’hiver).

J’en profite d’ailleurs pour vous en parler un peu (on parle rarement de la Wii ici) et bien sachez que, ça ne va pas vous étonner, le jeu est vraiment génial à jouer à plusieurs. Il faut secouer la Wii-mote comme un dégénéré pour pousser le bidule et appuyer sur A au bon moment afin de grimper dans ce tronc d’arbre taillé, puis juste tenir la Wii-mote en l’inclinant afin de déterminer le centre de gravité du suppositoire géant. A noter qu’il faut un équilibre entre la position parfaite du joueur, et la position générale de la baignoire par rapport aux équipiers (on est 4 dans la boite).

J’ai été littéralement conquis par ce jeu, mais à réserver pour les soirée entre amis histoire de changer un peu des éternels Guitar Hero ou Singstar (et oui on ne joue pas beaucoup à la Wii dans mon univers). Puis on a enchainé sur la soirée Forza 3 : voilà pour le « day one ».

Festival_Jeu_Video_04142 ème essais pour Lowett et Cat’ qui voulaient absolument le T-shirt : mission accomplie dès l’essai suivant grâce aux garçons ?

Un rapide tour du Festival :

En entrant on ne peut manquer le stand de Samsung, avec de jolies animatrices et animations (voir l’article de Damonx concernant les pompom girls qui faisaient un show toutes les 2 heures).

Festival_Jeu_Video_150

Vous êtes sûre de bosser chez Samsung ?


Une fois cette première étape (embuche?) franchie on peut enfin accéder au vif du sujet. Là où le stand Sony fait son show, en même temps avec un grand espace qui regroupe et met en avant God of War 3, Gran Turismo 5, Heavy Rain, Ratchet & Clank et bien sûr Uncharted 2 sans oublier Eyepet, le stand Sony aurait eu du mal à passer inaperçu.

Festival_Jeu_Video_004

Et oui God of War 3 attire toujours autant les foules : le crâne chauve ? Ou les litres de ketchup ?


Festival_Jeu_Video_009Nathan n’a pas à s’en faire non plus, même si lui a des cheveux, les fans sont présents :)


Je ne vais pas vous faire l’affront de vous reparler d’Uncharted 2 et GoW 3, il s’agissait des même démos que lors de la GamesCom (je vous invite donc à voir l’article en question pour des détails et vidéo). Je n’ai pas eu l’occasion d’approcher GT5 (trop de monde) , mais je pense qu’en l’état actuel des choses (le jeu n’étant pas fini) il aurait été carrément désavantagé par rapport à Forza 3, mieux vaut donc que j’attende avant de me faire une idée plus précise. Et les autres jeux ? Je vous en parle un peu plus tard.

Festival_Jeu_Video_053

Laissez passer ! Je suis attendu sur la ligne de départ !


Festival_Jeu_Video_008La 3D arrive vraiment chez Sony, ah non c’est une peluche ? Je la veux !!!


Dos à dos comme des ennemis juré on pouvait retrouver le côté Microsoft, avec Lips, Halo ODST, Forza 3 et bizarrement un peu plus loin Left4dead 2. Ayant déjà pu tester ODST et Forza 3, j’ai fait l’impasse dessus et il était inutile de perdre du temps sur Lips. Malgré tout j’étais motivé pour Left4dead mais une queue de 20 mètres pour seulement 5 postes disponibles, m’ont finalement découragé.

Festival_Jeu_Video_005

Une énorme pub juste en face de chez Sony, on reconnait la politique agressive de Bilou ;)


Festival_Jeu_Video_023Je vais être méchant là : « Femme au volant…


Festival_Jeu_Video_022… tête à queue au tournant ! » :D (sans mauvais jeu de mot ! Je vous vois venir bande de !)


Un petit crochet par le stand de NCsoft qui présentait son mmorpg (« multi massively online role playing game », un jeu online quoi) dont on parle un peu partout depuis quelques jours : Aion. A côté se trouvait un petit espace Gpatatoe qui édite des jeux online gratuit (type Fly fo Fun, Dragonica etc…) qui rivalisait mais dans un autre domaine.

Festival_Jeu_Video_010Aion survole les autres mmorpg, en même temps c’est plus facile avec des persos ailés…


Festival_Jeu_Video_012Effectivement c’est super beau…


Festival_Jeu_Video_042…mais Gpatatoe s’en sort pas mal non plus question graphisme.


J’en oublierai presque Nintendo qui était bien présent quoi qu’on en dise. J’y ai quand même fait un saut éclair pour quelques jeux dont Monster Hunter Tri (même démo qu’à la GamesCom et même pas en multijoueur), dont l’animateur a reconnu ne rien savoir dessus (sont fort chez Nintendo), Dead Space Extraction qui se révèle être un bon petit jeu de shoot (dommage au vu du potentiel de la licence) et je vous en avais parlé avant Mario et Sonic aux jeux olympiques d’hiver.

Festival_Jeu_Video_014Photo prise le vendredi, la différence de monde est frappante.


Festival_Jeu_Video_015A quand de vrais jeux (aboutis) sur Wii ?


Festival_Jeu_Video_077Z’ont pas l’air convaincus quand même…


Sinon en vrac on pouvait retrouver un stand de Ninja Gaiden Sigma 2 (la version PS3 de Ninja Gaiden 2), Dante’s Inferno, Guitar Hero 5, Rockband Beatles, Lego Rockband, DJ Hero et j’en oublie…

Dante’s Inferno est un beat them all  classique, dans la lignée d’un God of War, avec un univers encore plus sombre, puisqu’on décide de braver l’enfer pour retrouver notre bien aimée : un titre à surveiller de près pour le peu que je l’ai testé.

Festival_Jeu_Video_017Le stand Tecmo et ses deux animatrices qui ont marqué les esprits.


Festival_Jeu_Video_137Un battle Dj contre guitare : oui on pourra jouer DJ Hero à la guitare !


Festival_Jeu_Video_086Effet visuel éblouissant ou mon flash ?


Il y avait évidemment d’autres jeux présentés comme IL sturmovik 2, Blur (repoussé en 2010), Bad Company 2, Saboteur (à oublier, un jeu d’action qui se fait passer pour un jeu d’infiltration et techniquement pas au point), Alien Vs Predator : on regarde jouer un membre du staff dans une salle privé et honnêtement il promet d’être terrible (surtout pour les fans de la saga). Et je vous épargne l’éternel duel Fifa / Pes, j’ai même pas fait attention tellement ça ne m’intéressait pas.

Saw qui était planqué dans le stand Konami à l’air vraiment sympa aussi, vu qu’on a plus vraiment de survival horror (des vrais hein, pas Resident Evil 5). Il est super flippant, sombre à souhait et le côté énigme, objet à récupérer pour les résoudre sont présents tout comme la mort y est omniprésente.

Voilà on arrive au bout de la première partie de ce compte rendu, le tour rapide du festival est donc terminé. J’oublie pas mal de stands, notamment la partie retro-gaming en association avec Mo5, tout ce qui concerne la partie monde du jeu (jeu de plateaux, cartes etc…), la partie tournoi, PC et composants PC, Ankama avec son espace Dofus, celui du Video Game Live (concert qui aura lieu à Paris reprenant des thèmes célèbres de jeux-vidéo) ainsi que l’espace professionnel.

Festival_Jeu_Video_117Metal Slug sur Neo Geo, quel bonheur !


Festival_Jeu_Video_120Oh mais c’est Trywan ! Entre nous, il assure ;p


L’info en plus : C’est certes fini pour aujourd’hui mais le compte-rendu est loin d’être terminé. Rendez-vous demain pour mes coups de cœur sur du salon et quelques surprises que je vous ai préparé !


L’info en plus en plus : On me souffle dans l’oreillette que la dose de jolies filles n’a pas été atteinte… Bon je sais ce qu’il me reste à faire :

Festival_Jeu_Video_121Une vraie princesse :D


Festival_Jeu_Video_147Je doute que la batterie fonctionne avec un appareil photo dans les mains…


Festival_Jeu_Video_111Assassin’s Creed 2 ? Je ne l’ai pas essayé, mais il va être bien c’est sûr :p


Festival_Jeu_Video_065On s’est déjà vu, non ?


Festival_Jeu_Video_056« à 3 on se change devant vous ! Na je rigolais on vous les lance à la tronche »


Festival_Jeu_Video_020Dit à Bob Sinclar qu’il a du souci à se faire !!!

[Test] Fate/unlimited codes MAJ

Edit : Vous allez rire, j’avais fait une vidéo pour illustrer le test, mais j’ai oublié de la mettre. C’est corrigé !

Dit donc je suis prolifique ces derniers temps ? Ou est-ce simplement que je croule sous les articles à écrire et qu’il faut bien que ça sorte à un moment ou un autre ? Quoi qu’il en soit, merci Capcom de m’avoir fourni de quoi écrire cet article.

Fate unlimited jaquette

Fate/unlimited codes est un jeu de combat basé sur l’anime Fate/stay night lui même basé sur le jeu PC éponyme (« dating simulator » déconseillé aux moins de 18 ans mais pas d’inquiétude, tout ce qui était interdit aux plus jeunes a disparu).

Tout d’abord sorti en salle d’arcade, puis porté sur PS2, le jeu est arrivé en Europe sous sa forme PSP (début septembre). Uniquement en version téléchargeable (via le PSN) c’est une bonne manière de faire rentrer ce type de jeu typiquement japonais en France (d’autres éditeurs devraient en prendre de la graine).

Fate Saber screen

Niveau réalisation, la qualité est au rendez-vous, ce n’est certes pas le top du top mais pour un jeu à licence on est largement au dessus de la moyenne. Le jeu est beau, fluide et rapide : tout ce qu’on demande à un jeu de combat.

Le jeu reprend avec son mode arcade, l’histoire de Fate Stay Night (dont je vous aurez les impressions d’ici …. un jour quoi ^^ ) par le biais de scènes en images fixes avec voix (en japonais !) et textes.

Les personnages sont charismatiques même si je ne les connais pas tous et justement un des plaisir lorsque l’on joue à ce genre de jeu, c’est pouvoir incarner ses personnages préférés et tabasser les autres. L’univers est vraiment bien retranscrit, les fans de la première heure ne seront pas déçu.

Outre le mode arcade où chaque personnage a sa propre histoire, le jeu comprend un mode défi, avec une multitude de bonus à débloquer : des illustrations, le modèle 3D des personnages etc… On peut même pousser le vice à personnaliser la voix des menus avec la voix des personnages du jeu (ex : Saber qui dit « Capcom » quand vous lancez le jeu), chose que l’on retrouve typiquement dans les jeux jap.

Fate unlimited art

Niveau gameplay le jeu se veut technique mais accessible, à part les « spécial » où il faudra faire des doubles quart de cercle à la Street Fighter, le reste des coups se sortent assez facilement (deux fois avant, deux fois arrière, arrière avant etc…) Hmmm c’est peut être du charabia pour vous, vous préférez un dessin ? Vous voilà exaucé :

Rider_MovesA cela s’ajoute les incontournables projections, un système de contre avancé, les doubles sauts, les pas de côtés etc… Le jeu introduit aussi une nouvelle chose : le Saint Graal. A chaque fois qu’un dégât est infligé, celui-ci remplie peu à peu le Graal, celui qui donne le dernier coup avant remplissage de la coupe, décuple ses forces et cela lui permet d’asséner à son adversaire son coup le plus puissant.

Fate Gilgamesh screen

Voici donc une petite vidéo pour vous faire une idée de la fluidité du titre :

Vous l’aurez compris je suis sous le charme, j’aime les jeux de combats, j’aime les mangas, alors lorsque les deux sont réunis et que la qualité est là, je ne peux qu’adorer et adhérer. En conclusion je dirais que Fate/Unlimited codes est un des meilleurs jeux de baston de la PSP. Il est juste techniquement un peu en dessous de Soul Calibur mais pour le reste il lui est supérieur, c’est d’ailleurs pourquoi je vous conseille d’avantage ce Fate plutôt que Soul, si jamais vous aviez 30€ à dépenser dans un jeu de combat pour PSP.

Fate/Unlimited Codes sur PSP : C’est validé !

4a

L’info en plus : Une petite surprise arrivera pour cette nuit ou demain, soyez au rendez-vous.

[Anime] Saint Seiya Hades…

saint_seiya_front

Il aura fallu 13 ans avant de pouvoir voir le retour de Seiya et sa bande (les chevaliers du zodiaque en VF) pour qu’ils entament dans cette saga, leur lutte finale contre le dieu de la mort : Hadès.
Je pars du postulat que vous connaissez au moins de nom la série de base (manga, anime, club Dorothée au choix) et au pire un jour prochain je ferai un article sur la série principale. (Edit : je crois que c’est fait :p)

Edit : En fait non, ya wikipédia ou Google pour ça ^^.

Il faut savoir que cette série d’OAV est composée de trois partie :

  • Le chapitre du Sanctuaire : Incontestablement le meilleur chapitre. Il reprend la lutte entre les chevaliers d’or et les 108 spectres d’Hadès qui envahissent le sanctuaire afin d’ôter la vie à la déesse Athéna.
  • Le chapitre Inferno : Un peu moins bon, la suite directe où les chevaliers de bronzes poursuivent les spectres restant, afin de sauver Athéna.
  • Le chapitre Elysion : L’arrivée des chevaliers de bronze sur la terre sacrée d’Elysion, domaine d’Hadès et ainsi que la fin de cette histoire.

Honnêtement ce fût quand même une grosse déception, après un départ canon avec le retour des chevaliers d’or, Seiya et compagnie subissent une énième fois le syndrome « Bleach » pour les jeunes (ou simplement « Seiya » pour les plus vieux) c’est à dire : « ‘Je me relève à chaque fois, et même si tu es largement plus fort que moi je vais te battre car j’ai plus de volonté que toi »’…

Ce qui en soit n’est pas vraiment un problème puisqu’on se doute du dénouement, mais c’est tellement grossier qu’au final on regarde pour l’avancement de l’histoire et non le plaisir de voir les combats qui deviennent anecdotiques.

Graphiquement on peut dire que les années ont réussi à nos chers chevaliers, même si le chara-design et le style restent vieillo/retro, la technique elle est bien là. Ce qui signifie que même si ça fait vraiment « vintage », le tout reste extrêmement beau et bien animé.

La fin est pitoyable, une grande scène censé être touchante avec Athéna défiant Hadès à coup de : « Les humains connaissent l’amour » (la goutte qui fait déborder le vase…).
On pourrait penser que c’est parce que je suis insensible que je suis passé à côté de la fin, mais au contraire je suis le premier à prôner les histoires d’amours bien écrites et lire des shojo (manga pour fille) mais là c’était vraiment pathétique…

Conclusion : Saint Seiya promettait du grand spectacle, des combats à en couper le souffle et au final le pari n’est tenu qu’à moitié. Doté de superbes graphismes et d’une bande son magnifique (on pense aux mélodies d’Orphée ou de l’opening de la partie Sanctuary : Chikyuugi). Mais le final restera pour moi une grande déception même si Saint Seiya n’est pas ma spécialité (pas encore :D).

Saint Seiya Hadès Chapter Sanctuary et l’OST : C’est validé !

Le reste sera validé par les fans mais pas par moi…

L’info en plus : Il existe des jeux correspondant à cette saga (car sur Saint Seiya en général il y en a des tas). Un jeu de baston sur PS2 plutôt sympa à jouer quoi qu’un peu lent par rapport à ce qu’on peut attendre d’un jeu de baston. Graphiquement il ne casse pas des briques mais on retrouve nos persos favoris ainsi que leur belles armures.

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.