Test de Valkyria Chronicles

VC_jaquette

Pour commencer il fallait frapper fort et donc quoi de mieux qu’une exclue PS3? Si j’ai trouvé mieux ! Une BONNE exclue !
La PS3 manquait cruellement de titres avec la nippon-touch, mais je dois dire qu’avec Valkyria on est servi. Senjou no Valkyria pour les intimes prend place en pleine seconde guerre « mondiale » sur un continent fictif (pas tant que ça mais bon). Welkin un jeune homme passionné par la nature se retrouve par un enchainement d’évènements à la tête d’une escouade, l’équipe 7.

Ce qui choque au début une fois la galette insérée (à part l’installation facultative) c’est bien sûr le style graphique. Un cel shading de toute beauté, c’est un déluge de couleurs pastels. Bon c’est sûr qu’on vise pas le photo réalisme ici, mais mon dieu que c’est beau. Après ce style peut ne pas plaire mais dire que c’est moche est inconcevable.
Le scénario lui est assez classique votre pays natal (Gallia) est ravagé par l’Empire et vous vous engagez pour mettre un terme à la guerre. Classique mais efficace, sans oublier les références aux légendes nordiques, la correspondance avec la vraie seconde guerre mondiale (les tanks). Il est vrai que malgré le sujet soit la guerre, elle est traitée à la manière d’un anime, à la japonaise. C’est à dire que l’amitié, la confiance, l’amour sont les choses mis en avant plutôt que le côté sauvage, destructeur, gore (COD5 ^^). Le menu lui est très joli, vous avancez dans l’histoire comme dans un livre, vous sélectionnez les pages et les cases correspondant à des scènes cinématiques ou des combats.
Côté gameplay on a le droit à une petite révolution, une fusion entre un RPG/tactics et un shoot à la troisième personne. En effet le jeu se déroule en phase, et pendant votre phase vous aurez droit à un certain nombre de tours à jouer. Une fois le personnage sélectionné vous pourrez le déplacer en temps réel (dans la limite d’une jauge) et effectuer une action (tir, soin….). Néanmoins attention, car pendant le tour d’action si vous êtes à portée de tir, les ennemis n’hésiteront pas à vous descendre.
En dehors de Welkin qui sera (avec sa sœur) aux commande du tank (unité centrale de l’escouade) vous aurez accès à une quarantaine (j’ai pas le nombre exact) de personnages jouable. Eux même divisé en plusieurs classes :

  • Infanterie de reconnaissance : Armé d’un simple fusil, ils disposent de la plus grande capacité de mouvement.
  • Infanterie lourde : Ils se déplacent moins loin mais sont armé d’une mitraillette. Redoutable à moyenne et courte portée.
  • Lancier : Et oui des lances, mais non pas pour planter l’adversaire, ce sont en fait des bazooka. Indispensable si l’armée adverse dispose de nombreux tanks.
  • Sniper : Mon unité favorite, peu mobile, très fragile mais alors s’ils sont bien positionnés ils peuvent ravager l’infanterie ennemie et même détruire des tanks si vous touchez leur point faible.
  • Ingénieur : L’unité de soutien par excellence, incluant le rechargement des bazookas et fusils de sniper et surtout la réparation de votre tank (à rappeler que si celui explose c’est terminé).

Ensuite il y a quelques petites subtilité, chaque unité possede diverses affinité avec d’autres personnages ce qui donnera naissance à des attaques combinées ou un simple up de stats. L’amoureux de la nature adorera se retrouver dans l’herbe tandis que le campagnard détestera se battre sur une route en brique et le sniper lui préférera la jouer loup solitaire. C’est vraiment extrêmement bien foutu, par exemple dans l’historique de Catherine (une snipeuse) vous pourrez lire qu’elle a vu mourir un allié sans rien pouvoir faire car son chargeur était vide lors de la première guerre mondiale. Dans le jeu ça se matérialise qu’une fois son chargeur vide elle perd tout ses moyens. Une dernière chose, si un allié tombe au combat vous disposez de trois phases pour aller le chercher, passé ce délai ou si un ennemi le touche, le personnage est perdu pour toujours.

Pour conclure, Valkyria Chronicles est un excellent jeu, avec une durée de vie bien plus conséquente que la moyenne des jeux en ce moment (je dirais facilement, en incluant les missions bonus et les escarmouches, une quarantaine d’heure). Les personnages sont attachants et charismatiques, l’histoire bien qu’assez légère car centré sur les deux optimistes que sont les protagonistes sait être dur quand il le faut. A ceux qui attendaient un jeux à la sauce soja, je veux dire anime et qui n’ont pas peur de l’anglais (oui il n’a hélas pas été traduit) : A acheter les yeux fermés !!!

L’info en plus : Du DLC est déjà sorti au pays du soleil levant, incluant une campagne du côté des méchants, un mode super Hard. Un anime est également prévu. EDIT : J’avais oublié mais un détail qui a son importance, on retrouve dans le jeu Vyse et Aika, les protagonistes de Skies of Arcadia un très bon RPG sorti autrefois sur Dreamcast puis porté sur GameCube.

Prologue…

Bien me voilà, enfin plutôt nous voilà embarqué dans cette galère euh… je veux dire aventure. Je voulais néanmoins avant de démarrer mettre quelques choses au points.

Ici il n’y aura pas de note dans les tests, ni de perception réellement « objective » des choses. Ce sera l’opinion tel que je la ressens, donc par un fan pour les fans.

Même si sur certains aspect je suis complètement borné, par exemple FF7 le meilleur de la saga, le Coca est meilleur que le Pepsi etc… Niveau gueguerre des consoles je suis plutôt impartial tant que le jeu est bon.

Voilà tout, en avant toute…

Ah oui ! Le programme, comme dit auparavant je ne sais pas si je tiendrais le rythme mais normalement je vais essayer sur chaque semaine d’avoir au moins :

  • le test d’un jeu plutôt récent
  • le « test » ou plutôt le zoom sur un jeu un peu plus ancien
  • la présentation d’un classique (de la Nes jusque la Playstation 2 soyons fou !!!)
  • un anime/manga à vous présenter
  • la news marquante de la semaine
  • une ou plusieurs figurine (plutôt des PVC, les résines ou les gashapons c’est pas trop mon rayon)

Le tout dans un ordre que je n’ai pas encore décidé ^^
C’est Darty mon kiki !

Iraishaimase, bienvenue dans le monde d’Uriel…

Image1

Après moultes essais infructueux on va dire, j’ai décidé de me motiver à écrire, un exercice personnel afin de partager coups de cœur et coups de gueule.

Ici défileront jeux, animes, figurines, dramas (?) et diverses autres choses encore.

Vais-je réussir à tenir la cadence, quoi qu’il en soit bienvenue ici à toi cher visiteur ou visiteuse. Bonne visite dans l’antre d’un ange déchu élevé par Dorothée et vivant de Kanji, bienvenue dans mon monde : Uriel no Sekai…

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.