[PSVita] Le point sur la prochaine portable de chez Sony


Dans la catégorie : J'ai testé pour vous and News

Étiquettes : , , , , , , ,

Cela faisait un moment que j’avais envie de faire un petit point sur la délicieuse PSVita. Tout le monde la connaissait sous son nom de code (NGP : Next Generation Portable) et aujourd’hui qu’on aime ou qu’on aime pas son nouveau nom (n’est-ce pas Elhyel ?), il faut avouer que la belle PSVita affiche des caractéristiques qui font rêver (moi le premier). Alors certes on est pas sur du Cell (les 8 cœurs de la PS3) mais la PSVita disposera de 8 cœurs au total, 4 pour le processeur et 4 pour la partie traitement graphique de l’engin.

Pour rappel la console s’affiche avec un écran OLED de 5 pouces offrant une qualité visuelle de folie (chaque pixel crée sa propre lumière, pas de rétro-éclairage). Afin de proposer aux joueurs de nouvelles expérience, la PSVita est équipé d’un touchpad à l’arrière (deux zones à l’arrière de la console) sans oublier que l’écran est lui aussi tactile. La portable intègre aussi des fonctions que vous connaissez déjà, le Sixaxis (détection de mouvement) et le Playstation Network pour tout ce qui concerne les achats en ligne. La Playstation Vita est aussi dotée de deux cameras (une frontale et une à l’arrière de l’appareil) qui permettront d’utiliser la réalité augmentée.

La boite européenne de la PSVita.

Déjà la première bonne nouvelle qui ravira sans aucun doute tous les fans de jeux vidéo, vient d’un tweet de Shuhei Yoshida (président Sony Computer Entertainment Worldwide Studios) qui a confirmé que la PSVita est region free. Et oui on aura la chance de pouvoir jouer aux jeux en import sans avoir à acheter une console japonaise ou américaine (contrairement à la 3DS de Nintendo). Entre les jeux qui ne sortent jamais en occident et ceux qui mettent des années à sortir (qui a parlé des jeux comme Senran Kagura ou Monster Hunter…)

La PSVita sera aussi rétro-compatible avec les jeux PSP (uniquement ceux sortis en version dématérialisés) , la PSP comptant dans son catalogue de jeux des grosses licences que j’affectionne comme Monster Hunter, Final Fantasy, Parasite Eve, Metal Gear Solid, God of War et bien d’autres… Les jeux en seront déjà plus beau d’une part (moins pixelisé, plus doux et upscalable) et d’autre part ils seront compatible avec le stick droit de la console. Celle-ci (contrairement à sa concurrente) est doté de base d’un deuxième stick analogique, une manière de nous offrir un confort optimal sur la plupart des jeux de la génération actuelle de consoles (Uncharted, Assassin’s Creed…)

C’est bref, mais ça a dû faire la joie de millions de gamers !

Et voilà le support sur lequel on pourra trouver les jeux PSVita.

Une ludothèque de choix (le PSN sur PSP sur l’image au dessus), en sachant que Sony cherche une solution pour les joueurs PSP qui ont déjà les jeux en format UMD.

De nombreux jeux ont d’ores et déjà été annoncés (mais comme d’habitude, j’espère pouvoir revenir dessus lors d’un prochain article), mais en attendant je vais terminer sur deux « feature » importantes de la console. La PSVita sera vendue dans deux versions bien distinctes, tout comme les tablettes de la marque à la pomme, on aura droit à une version Wi-Fi (dite du pauvre) et une version 3G + Wi-Fi (dite de luxe). En ce qui concerne les tarifs, la pack simple sera facturé 249€ tandis que la version (un petit peu plus) complète vous en coutera 299€.

Côté interface, fini le XMB (Cross Media Bar) que l’on pouvait retrouver dans la plupart des produits SONY qu’il s’agisse du gaming (PSP, PS3) mais aussi dans le domaine du multimedia en général comme les TV Bravia. Faites donc un accueil chaleureux pour le LiveArea qui s’inscrit dans la volonté de SONY de combiner les réseaux sociaux et le jeux vidéo. Dans la même veine que les OS des smartphones actuels, on pourra personnaliser son écran d’accueil avec de nombreuses bulles correspondant aux applications téléchargées (Facebook, Twitter, Youtube…).

L’association avec Android pour le Xperia Play a porté ses fruits, c’est au tour de Sony de dégainer son « OS » orienté gaming.

Reste plus qu’à attendre le 17 décembre pour se la procurer en version japonaise (ce qui sera sans doute mon cas). Pour les autres qui souhaitent l’acheter en version européenne ou américaine il faudra attendre l’année prochaine (le temps que le parc de 3DS s’agrandisse un peu ?) J’espère avoir pu en éclairer certains et au pire n’hésitez pas à poser des questions dans les commentaires et on se fera un plaisir de répondre dans les plus brefs délais (sans vous proposer une réservation en magasin, promis !).

L’info en plus : Comme je le disais précédemment on a eu la chance de mettre la main sur de nombreux jeux sur PSVita lors de la GamesCom et j’espère que j’aurais le temps de vous en parler un petit peu (avant la sortie de la console, ce serait bien)… Affaire à suivre !




Vous en voulez encore ?


2 commentaires sur “[PSVita] Le point sur la prochaine portable de chez Sony”

  1. Natsuki 12 octobre 2011 at 17:54 #

    Super! L’info en plus, ce serai où tu vas te procurer la PSVita version japonaise ;)
    Je compte bien me la prendre aussi *bave*

  2. Kazuki 12 octobre 2011 at 19:17 #

    Je me procurerais bien aussi une PSVita Japonaise tellement je bave sur cette console, mais bon, cette année c’est la misère niveau finance donc on va attendre, comme pour beaucoup de jeux :/


Laisser un commentaire