[Dossier] Perte de l’exclusivité, report, abandon Wii U : Rayman Legends Story


Dans la catégorie : Dossier and News

Étiquettes : , , , , , , , ,

Ayant complètement ma claque de lire tout et n’importe quoi sur ce sujet épineux, j’ai décidé de faire un topo sur l’histoire qui a fait trembler la sphère jeu vidéo la semaine dernière (en faisant presque égalité avec les lasagnes Findus au chewal). Pour se remettre en situation, je rappelle qu’Ubisoft avait impressionné (ne l’oublions pas) lors que dernier E3, en présentant les meilleurs jeux du salon, un soutien inconditionnel à la Wii U avec un Rayman impressionnant et en nous livrant une nouvelle IP des plus gouteuses pour un avenir proche : Watch Dogs.

Depuis de l’eau a coulé sous les ponts et en fin d’année nous avons pu apprendre le premier report de Rayman Legends qui repoussait le jeu de quelques mois. Prévu au alentours du lancement de la console comme titre phare de fin d’année, le jeu s’est retrouvé catapulté en 2013 pour une sortie fin février. Son gameplay mettant ingénieusement en avant le GamePad Wii U, les fans de Nintendo (mais aussi de Rayman) attendaient cet épisode avec impatience (moi y compris). C’est alors qu’à une poignée de jours de sa sortie officielle, Ubisoft retourna sa veste annonçant un lancement en Septembre (soit 7 mois de retard supplémentaire) pour une sortie multiplateforme (PS3 et Xbox 360) ce qui créa un cohue énorme sur le net.

 Jusque là tout allait bien. Les jeux Ubisoft représentaient quand même une grande partie du line up de départ de la nouvelle machine de Nintendo.


C’est sans aucun doute à cause du faible parc de consoles installés qui a du faire pencher la balance dans cette affaire. Jugeant la performance de la Wii U médiocre mais aussi pour amortir les couts de développement ainsi que les couts des opérations marketing, Rayman Legends ne table plus que sur une seule sortie globale (en Septembre), oubliant par la même occasion le deal d’exclusivité qui semblait planer sur le jeu depuis son annonce. Preuve en est, la récente déclaration d’Yves Guillemot (CEO d’Ubisoft) qui considère que Nintendo doit et va appliquer des changements sur sa console pour qu’elle puisse s’implanter plus facilement et rapidement sur le marché.

Alors qu’Ubisoft montrait son soutien inconditionnel à la Wii U, la bulle a rapidement explosé pour un retour à la réalité plutôt amer. Résultat des courses : un jeu retardé de presque un an, des milliers de fans déçus et une côte de popularité revue largement à la baisse. Bien sûr qui sommes-nous pour leur jeter la pierre ? Le choix semble évident pour peu que vous ayez joué à Game Dev Story sur plateforme Android (hors sujet : jeu de simulation de boite de développement de jeu), vous comprendrez aisément les tenants et aboutissants d’un succès ou échec commercial (surtout quand on voit la fermeture de bons nombres de studios et éditeurs).

« Exclusively » « Wii U » « Christmas 2012 » si seulement on vivait chez les bisounours.

Loin de les défendre, je comprends néanmoins la position adoptée par l’entreprise. A l’évidence ils cherchent à jouer la sécurité, en tenant compte que Rayman Origins s’est plutôt mal vendu (malgré des critiques unanimes), c’est un choix légitime que de se donner toutes les chances de réaliser une bonne performance, en attaquant tous les marchés possibles (Xbox, PS3 et Wii U). Par contre ce que je comprends moins, ce sont certaines réactions qu’on peut lire sur la page officielle, sur des commentaires et autres… : on parle de « trahison« , de « ne plus jamais acheter des jeux Ubisoft« , de « menaces de mort » et j’en passe.

Peut être suis-je un vieux con blasé mais il faut se rendre à l’évidence, le jeu vidéo c’est du business avant tout et les gens de chez Ubisoft (ainsi que les autres) ne sont pas là que pour vous faire plaisir, mais aussi et surtout faire un maximum d’argent. Des coups fourrés de ce genre, il y en a déjà eu des tas et c’est pas la première fois qu’un constructeur perd des licences d’éditeurs tiers censées être exclusives : Final Fantasy (Nintendo puis Sony, puis Microsoft), Tekken, Devil May Cry, Metal Gear Solid et j’en passe.

On peut retrouver sur le net des montages de ce type. Pas forcément du meilleur goût, mais cela permet de voir un peu l’état d’esprits des internautes en ce moment. 

De la même façon, inutile d’incriminer les développeurs du jeu qui n’y sont absolument pour rien. Il s’agit d’une décision purement marketing/commercial et le studio de développement n’a certainement pas eu le choix sur cette décision contestable. Ce qui est confirmé par un post mentionné et traduit par NeoGaf où l’on voit un membre du studio (Ubisoft Montpellier) s’exprimer sur le sujet.

Ce dernier nous confie qu’ils ont tout donné depuis l’E3 pour pouvoir livrer le jeu à temps, sans voir familles ni enfants. Qu’il a fallu batailler pour réussir à finir Rayman Legends et que la décision de reporter la sortie du jeu venait des hautes sphères de la boite, décision sur laquelle ils n’ont malheureusement aucun mot à dire. Imaginez donc un instant la frustration de l’équipe avant de les traiter de tous les noms et d’annuler bêtement la préco du jeu qui ne mérite absolument pas ce traitement.

Un joueur de passage à Ubisoft Montpellier (vu sur Gameblog). Banderole à la main il se fait photographier en compagnie de Michel Ancel qui est à la tête du Studio : il ne semble pas forcément en désaccord avec le message de la bannière. 

Alors résultat des courses, « qu’est-ce qu’on fait ? » Et bien on continue tout simplement notre vie de joueur et si Rayman nous plaisait tant que ça, on l’achète qu’il sorte en Février ou en Septembre, sur Wii U ou PS3/Xbox 360. On arrête de couiner comme des tapettes car des pertes d’exclues, des arlésiennes du jeu vidéo, il y en a des tas (Final Fantasy Versus XIII, The Last Guardian, Kingdom Hearts III, Zone of The Enders 3 etc…). Et pour ceux qui ont acheté la console juste pour Rayman et bien vous avez fait une erreur : on achète pas une console pour un seul jeu, c’est une règle de base quand même !

Prenez donc votre mal en patience car même si Ubisoft semble s’éloigner de la console de Nintendo, on attend quand même quelques petits bijoux sur la Wii U (référez-vous au compte rendu du Nintendo Direct spécial Wii U) avec en tête les titres de PlatinumGames : The Wonderful 101, Bayonetta 2 et bien d’autres. D’ailleurs dès demain (jour de Saint Valentin), Nintendo nous donne déjà rendez-vous pour un Nintendo Direct dédié à la 3DS : MIAM !

L’info en plus : Par contre pour le coup de la démo exclusive à la Wii U pour « essayer » de faire passer la pilule aux joueurs Wii U, c’est complètement du foutage de gueule et pour ça vous pouvez vous lâcher et leur cracher dessus ! Je vous soutien à 101% sur ce coup là !




Vous en voulez encore ?

  • 7 juin 2012 [E3 2012] Les conférences : la désillusion J'allais vous faire un classique Top 10 des raisons, du pourquoi, du comment mais je me suis ravisé (ben oui faut savoir garder son identité même si ça ne fait pas forcément d'audience). […]
  • 3 décembre 2012 [Dossier] Déballage de la Wii U – ZombiU Premium Pack Et voilà je fais maintenant parti des "early adopter" (comprendre les premiers acheteurs) de la Wii U. La nouvelle console de Nintendo est donc à la maison accompagnée du GamePad Wii U, […]
  • 27 novembre 2012 [Dossier] Le point sur la Wii U à J-3 A trois jours de la sortie de la nouvelle console de Nintendo : le 30 Novembre 2012, je vous propose un petit recap' sur tout ce qu'il faut savoir sur la Wii U. Ce petit dossier sera […]

2 commentaires sur “[Dossier] Perte de l’exclusivité, report, abandon Wii U : Rayman Legends Story”

  1. Simon (JVM) 14 février 2013 at 12:39 #

    En effet c’est assez insupportable, je l’attendais moi aussi. mais ils veulent très certainement limiter les coûts et avoir un impact plus important, ce qui explique le fait qu’ils veulent le sortir sur les 3 consoles en même temps (d’autant plus que la Wii U ne s’est pas vendue comme prévu).

  2. Kazuki 14 février 2013 at 20:36 #

    Je « plussoie » à 200% !

    Très bonne réflexion sur le sujet Uriel, ça fait plaisir à lire parmi ce flot de bêtises irréfléchies ! Sincèrement, c’est toute l’équipe d’Ubi Montpellier que je soutiens, sûrement ceux qui l’ont eu le plus dur. (Je compatis à ceux qui ont également pris la Wii U pour ce jeu, mais à notre époque on ne peut plus parier sur des exclusivité tiers, donc c’était une décision débile que de faire ça.)


Laisser un commentaire