[Compte rendu] Assassin’s Creed Brotherhood Launch Party


Dans la catégorie : News

Étiquettes : , , , , , , , ,

La semaine dernière j’ai été convié à une soirée placée sous le signe d’Assassin’s Creed Brotherhood (disponible depuis le 18 novembre). Abstergo (Ubisoft) avait réquisitionné l’Espace Pierre Premier à Paris pour l’évènement, en organisant une épreuve un peu spéciale : la Assassin’s Creed League.

L’occasion pour moi de redécouvrir une nouvelle fois le mode multijoueur du jeu, en mode compétition cette fois : car oui il y avait tout un tas de lots à gagner (dont une super figurine de la mort qui tue) !

Je tiens à signaler que la plupart des membres ont bravé la pluie ce soir là pour assister à la soirée !

Pour une fois je suis arrivé à l’heure (je mérite un trophée platine rien que pour ça). Tout à commencé avec une présentation du mode « Alliance » en multi, celui sur lequel on allait concourir entre blogueurs ce soir là. La team d’Annecy (qui s’est occupé de la partie multijoueur) avait fait le déplacement, et nous ont livré quelques conseils afin de faire le plus de points possible.

Le principe est simple, on s’affronte par équipe de deux (je remercie d’ailleurs mon équipière de choc : Mima) avec à chaque fois, une équipe qui en chasse une autre. Typiquement cela donne : A chasse B qui chasse C qui chasse A et tout ça change à la mi-temps. Plusieurs stratégies sont possibles, on peut se séparer pour faire un maximum de frag, ou rester groupé pour pouvoir assurer ses arrières. Le problème est qu’on ne peut pas changer de personnages en cours de partie, du coup les adversaires connaissent la tête de leur cible à abattre (la courtisane !!!). A vous donc de vous déplacer discrètement en utilisant la foule pour vous dissimuler et commettre un assassinat parfait (ce qui rapporte d’ailleurs beaucoup plus de points, qu’un vieux meurtre de paysan).

Présentation du mode Alliance. 3 équipes de deux s’affrontent dans un combat triangulaire.

Les super lots à gagner, je louchais surtout sur le mug !!!

Il y a aussi un astucieux système de compétences qui permet de se sortir de mauvais pas, comme les bombes fumigènes, la possibilité de changer le physique de son personnage et même de métamorphoser le skin (l’apparence) des personnages environnant.  Pour les meilleurs, il existe évidemment un système de contre très bien pensé. Je m’explique, il est possible d’humilier et d’assommer son prédateur, si ce dernier passe près de vous sans vous repérer (typiquement lorsque celui-ci abat un civil innocent par mégarde).

Notre super team s’est donc frité avec celle de Nyoww (clin d’œil à la miss) et on a eu la chance (que dis-je, l’excellence) de gagner la première manche haut la main. Nous avons ensuite gagné la plupart des matchs (on a grave assuré) pour échouer en demi-final malheureusement… Et oui à une victoire près, je gagnais ce satané sweat-shirt et ce mug sur lequel je bavais tant. A la place je suis reparti avec un petit sachet (que je vous décris en bas) sans oublier un lot de consolation : un dessous de verre et des badges Assassin’s Creed Brotherhood.

Le barman avait un putain d’air de Daniel Craig !

Certains s’entrainaient secrètement dans l’arrière salle :)

Bon inutile de vous le cacher, j’avais déjà été convaincu par le multi lors de mes derniers essais, et cette session n’a fait que confirmer ce que je pensais déjà : Assassin’s Creed Brotherhood est un jeu à part entière, bien loin d’être un simple Assassin’s Creed 2.5 avec un multijoueur qui tiens ses promesses (plus qu’à foncer faire la partie solo maintenant).

Pour finir voici le contenu du petit sachet remis en fin de soirée, avec le merveilleux kit presse (vu à 100€ sur Ebay), le volume 2 de la BD sous titrée Aquilus, un t-shirt ainsi qu’un porte carte Assassin’s Creed. Le kit presse ressemble à un livre d’époque, il représente magnifiquement l’esprit du jeu et contient un petit récapitulatif de l’histoire et des infos sur Brotherhood accompagnées d’illustrations plus belles les unes que les autres.

Oh my god j’ai le précieux !

Regardez un peu la qualité de l’ouvrage !

Je reste persuadé que j’aurais du faire un gif animé !

Voilà un très bon exemple de ce qu’on trouve dedans. Vraiment très très soigné ce dossier de presse !

Et donc pour finir les badges et le dessous de verre que j’ai remporté lors de ce tournoi.

L’info en plus : Ca y est j’ai enfin mon édition Codex d’Assassin’s Creed Brotherhood. Fini de faire la gueule, je revis ! Et ce n’est pas Game que je remercie FUFUUUUUU  (Micromania m’a sauvé !) …







6 commentaires sur “[Compte rendu] Assassin’s Creed Brotherhood Launch Party”

  1. Seiken 21 novembre 2010 at 04:23 #

    Sympa tout ça, dommage que tu (vous) aies (ayez) échoué aux portes de la demi’, mais tant pis ;) J’ai hâte de faire équipe avec toi sur le psn, ça va chauffer !
    Merci pour ton bon article, mais ça devient une habitude ;)

  2. David 21 novembre 2010 at 10:49 #

    Elle est vraiment jolie la Codex Edition, je la mets au moins au même niveau que la Pandora Box de God of war^^.

  3. Kazuki 21 novembre 2010 at 19:49 #

    Pas mal tout ça =D

    Malheureusement pour moi il ne restait plus de Codex Edition (je m’y suis pris trop tard) donc je me suis rabattu sur la Auditore pas si mal que ça.

  4. maspalio 22 novembre 2010 at 07:49 #

    un dossier de presse vraiment sublime dans la lignée du Codex , lovely !

  5. Saeko 22 novembre 2010 at 19:49 #

    Magnifique le kit presse !

  6. illumone 25 novembre 2010 at 16:40 #

    Franchement le dossier de presse vos bien une édition collector du jeu.
    Ubi est toujours aussi généreux en goodies.
    Vivement ton prochain billet sur ACB (déballage de la codex édition avec test du jeu en prime)
    ,)


Laisser un commentaire