[Manga] La quête du Dragon…


Dans la catégorie : Manga/Anime

Étiquettes : ,

dragon_quest_05.jpg Bon comme l’on est dans une ambiance bien nippone et bien RPG depuis le début je vais continuer avec le meilleur « shônen » tout public (manga pour garçon) de tout les temps, j’ai nommé Dragon Quest : Dai no Daibouken (ou Fly en version française). Et là vous vous dites : « mais non DQ c’est un rpg fait par Enix » et moi je répond : « oui bien sûr mais ça existe aussi en manga et vous auriez tort de passer à côté ».
Tout d’abord un léger synopsis (vraiment très léger sinon je risque de vous raconter jusque la fin et il me faudra au moins 1000 pages de texte).
Dai est un petit garçon vivant sur une ile remplie de monstre, orphelin suite à un naufrage il est recueilli par Brass un genre de truc mou, un monstre quoi et mage en même temps. Il rêve de devenir un grand héros au détriment de Brass qui lui souhaite qu’il devienne un grand magicien (faut dire que Dai est très mais alors très nul en magie), coulant des jours heureux sur son île. Cependant Hadlar le roi du mal qui mit le monde à feu et à sang fut ressuscité, Dai suivra l’enseignement d’un précepteur (maitre Avan) afin de mettre fin à ses méfaits. Cependant ce dernier sera tué avant de pouvoir transmettre tout son savoir, c’est ainsi que Dai, accompagné de Poppu (Pop ça dépend de l’édition) son frère d’arme et accessoirement apprenti mage (surtout très lâche) partent à l’aventure afin de défaire les armées du mal et ainsi venger leur maitre.

En fait cette oeuvre est directement inspiré du monde de Dragon Quest, avec Riku Sanjo au scénario et Koji Inada au dessin.
C’est un RPG mais au lieu d’être un jeu, c’est un manga. Tout y est, la carte du monde, des fiches de personnages suivant leur évolutions (HP, MP, Force, Inté….), une multitude de sorts avec différent degrés de puissance (Mera, Merami, Merazoma : sorts de feu par exemple). Des alliés qui rejoignent le groupe du héros, d’autres qui s’en vont pour diverses raisons. Une complexité dans l’organisation des vilains, les armées du mal sont divisées en 6 corps d’armée (Armée des fauves, des immortels, des dragon, du feu et de la glace, des sorciers et des ombres).
Le seul truc qui pourrait vous refroidir c’est que graphiquement ça date, c’est pas laid non plus mais plus on avance et plus le dessin s’améliore, les traits sont plus fins et ça n’a ensuite plus rien à envier à des gros titres comme Dragon Ball Z.

Dragon Quest est une œuvre méconnue du public hélas, car honnêtement après avoir lu les 37 volumes que comptent cet œuvre, les standards actuels type Naruto/Bleach vous sembleront bien fade. L’aventure de Dai prend aux tripes, on vit avec eux, on souffre avec eux. Vous vous surprendrez à rire et à pleurer en même temps qu’eux, les personnages sont tous attachant et formidables.
Alors n’attendez plus prenez part à l’aventure, vous ne le regretterez pas je vous le garantie. Jumperfect.jpg

L’info en plus : Dai existe en Anime aussi, mais pour des raisons obscures la production fut arrêté en plein milieu de la série et n’aura jamais été terminé.





Laisser un commentaire