[Nostalgie] Resident Evil 2 et 3


Dans la catégorie : Nostalgie

Étiquettes :

Je vais m’arrêter aujourd’hui sur les deux Resident Evil suivant sorti sur PSone dans un article un peu plus court et concis que d’habitude.

RE2_jap.jpg

Resident Evil 2 se déroule peu après les événements du manoir (Resident Evil 1). Cette fois ci l’aventure se déroule dans la ville de Racoon City en elle même, même si on sera souvent en intérieur (commissariat, laboratoire secret, égouts etc…).

Une fois encore on a la possibilité de jouer deux personnages (le jeu tient cette fois-ci sur deux Cd, un pour chaque personnage). Claire Redfield qui n’est autre que la petite sœur de Chris, à la recherche de son frère porté disparu depuis l’incident du manoir. Et Leon S. Kennedy, une jeune recrue de la police de Racoon City fraichement arrivé en ville pour son premier jour de service.
Nos deux héros arrivent dans une ville en plein chaos, en effet le virus a réussi à s’étendre en dehors du manoir, la ville regorge désormais de zombies et les survivants se font rares. Une fois de plus la multinationale Umbrella est au cœur de l’affaire, nos deux héros devront d’abord survivre et essayer d’avoir le fin mot de l’histoire.

Graphiquement vu que le jeu est sorti vraiment peu de temps après le premier volet, on a droit à de toutes petites améliorations graphiques. Les personnages et les décors sont bien plus jolis mais sans plus. Le gameplay lui, est identique à celui du premier épisode.
Cependant l’histoire fera quand même un bon en avant, introduisant divers nouveaux personnages comme Ada Wong (^^) ou William Berkins.

Ada.jpg

En conclusion Resident Evil 2 est comme son nom l’indique, une simple suite sans avoir la prétention d’apporter des nouveautés au jeu. Il n’en reste pas moins un Resident Evil incontournable.

RE3.jpg

On arrive au gros morceau, un de mes préférés. L’histoire se déroule quelques heures avant le deuxième volet, puis la deuxième partie prend place quelques heures après la fin de Resident Evil 2. Cet épisode marque une cassure avec les éléments récurrents des deux premiers Resident Evil en apportant son petit lot de nouveauté.

Un seul personnage jouable cette fois et pas des moindre puisque l’on incarne la belle et agile Jill Valentine. En effet à la fin de l’incident du manoir, Chris a décidé d’aller en Europe pour mettre un terme aux actions d’Umbrella corporation, Jill quand à elle, a décidé de rester à Racoon City afin de protéger la ville. Dans la première partie elle subira l’arrivée du Virus en ville puis dans la seconde il lui faudra s’échapper de la ville.

Jill_RE3.gif

Graphiquement le jeu est nettement plus joli que ces prédécesseurs, que ce soit la modélisation des personnages, les décors plus détaillé et travaillé. Les nouveautés sont présentes dans le gamplay, il sera possible d’accomplir des actions contextuels, tel que des roulades afin d’esquiver certains coups (sous peine d’appuyer au bon moment) et d’utiliser les éléments du décors. Nemesis fait son entrée, une créature abominable qui n’a pour but que d’exterminer les STARS (Jill en est la seule survivante en ville), celui vous poursuivra tout au long du jeu et arrivera quand on l’attendra le moins (il est déconseillé de lui faire front, il est plus fort qu’un boss, plus rapide que Jill etc…). Ces apparitions donneront lieu à des scènes à dénouement multiples selon plusieurs choix proposés, à vous de faire le bon.

A noter la présence de Carlos, membre des unités spéciales d’Umbrella, qui abandonné par la société diabolique, aidera Jill tout au long de l’aventure dont un moment clé que je ne vous dévoilerai pas. Il vous sera possible aussi de revoir certains endroit visité dans RE 2, comme le commissariat par exemple.

Une fois le jeu terminé, vous débloquerez le mode « Mercenaire », permettant de choisir un personnage et de déglinguer du zombie sur un petit parcours histoire de faire un bon score. Ce mode de jeu inédit sera adopté pour les volets suivants de la série (RE 4 et 5).

En conclusion c’est un excellent Resident Evil. Il garde les éléments qui ont fait le succès de la série, tout en y incorporant de nouveaux concepts ajoutant du piquant à l’action. La possibilité de faire des esquives rend le jeu un peu plus « action » que ses prédécesseurs ce qui laisse présager déjà de l’orientation de RE 4. Et puis vivre une aventure où Jill est en tête d’affiche, ça ne se refuse pas.
Resident Evil 2 et 3 sur PSone : C’est validé ! Incontournable pour les amateurs de Survival/horror.

L’info en plus : Les deux épisodes sont ressortis sur Gamecube. Mais contrairement à l’épisode un qui a été complètement refait, ceux-là ne sont que de vulgaire portage directs des jeux originaux : soit aucune amélioration par rapport à l’original.





1 commentaire sur “[Nostalgie] Resident Evil 2 et 3”

  1. David 25 mars 2009 at 08:21 #

    J’ai jamais joué à RE 3. Visiblement celui que j’aurais pas du rater^^.
    Vu ce que tu dis du Nemesis, ça me fais penser au Regenerator (pas sur du nom) de Dead Space (qui s’en serais surement inspiré).


Laisser un commentaire