[Preview] J’ai testé la Wii U et j’ai aimé


Dans la catégorie : Compte rendu

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Il y a quelques jours j’ai eu le privilège et l’honneur d’aller essayer la Wii U en avant-première. Pour moi cette nouvelle console de Nintendo était clairement la grande inconnue de cet E3 alors que nous allons très bientôt la découvrir sur le marché dès la fin de l’année. Surtout après deux E3 plutôt mitigés : l’an passé, Nintendo n’avait été très clair sur la présentation de la console et cette année il manquait une icône de taille pour supporter la machine.

Le concept proposé à la base de la console est plutôt sympa sur la papier, à savoir un deuxième écran dissocié sur la mablette (qui est officiellement devenue Gamepad Wii U), idée qui a été copiée par les deux concurrents (Sony avec sa PS Vita et Microsoft avec ses tablettes) lors d’une manœuvre qu’on sent désespérée pour répondre à la Wii U. Cette invitation tombait donc à point nommée, afin de dissiper les doutes et les interrogations que nous avions sur l’héritière de la Wii.

Appartement parisien sur les Champs Élysées, aménagé pour l’occasion.

Le nombre des jeux présentés était plutôt impressionnant, je ne m’attendais qu’à jouer à un jeu ou deux mais au final tous ceux qui m’intéressaient étaient présents : OUF (à noter qu’ils sont encore en développement). Nous avons donc commencé l’aventure Wii U avec New Super Mario Bros U qui met bien en avant le côté coopération/multijoueur de la console (un domaine dans lequel la Wii a excellé par le passé). Pour les 4 joueurs équipés de Wii Mote il n’y a pas vraiment de quoi fouetter un chat, quelques nouveautés au niveau des costumes mais ce n’est pas le sujet du jour.

C’est le Gamepad Wii U qui apporte une réelle valeur ajoutée au jeu, grâce à ses fonctions tactiles, la tablette permet de placer des plateformes temporaires pour aider (ou nuire pour les tordus comme moi) les autres joueurs. Ces plateformes de couleurs serviront à atteindre bonus ou zones cachées à travers les niveaux, mais aussi à sauver ses partenaires d’une chute mortelle. L’amusement est clairement au rendez-vous, surtout à plusieurs, mais malheureusement cette fonctionnalité ne suffit pas à mettre le Gamepad Wii U à l’honneur.

Par contre voir du jeu Nintendo en HD, ça fait plaisir !

Vous l’aurez compris, à ce moment là je n’étais pas encore fou de la Wii U. Et c’est là qu’est intervenu Nintendo Land. Je peux déjà vous dire que ça faisait longtemps que je n’avais pas autant rit en jouant à un jeu vidéo. Pour vous replacer dans le vif du sujet, il s’agit d’une compilation de mini-jeux basés sur les univers connus de Nintendo, visant à mettre en avant les nouvelles fonctionnalités apportées par le GamePad Wii U. J’ai testé la déclinaison de Luigi’s Mansion et dès lors que j’ai eu la tablette en main, je me suis rapidement pris au jeu.

Le principe du mini jeu est simple, 4 joueurs équipés de la Wii Mote contre 1 fantôme armé du GamePad Wii U. Aux yeux des joueurs, le fantôme est invisible, seules les vibrations de la manette permettent de savoir s’il est proche. Le fantôme quant à lui doit jouer la carte de la discrétion et éviter la lumière des lampes torches de ses adversaires. Je me suis vraiment éclaté sur le jeu, du rire en barre ! La patience, le travail d’équipe et la sournoiserie (pour le fantôme) seront de mise pour arriver à vos fins.


Il faut avouer que la Wii U s’annonce comme étant la console reine du multijoueurs (jusqu’à 5 en local) qui plaira aussi bien aux « casuals » qu’aux « gamers » : je peux vous dire que quand on est plus que 2 joueurs contre le fantôme et qu’il lui reste plus beaucoup de points de vie, ya comme un bon coup d’adrénaline et des hurlements se font entendre :D

A partir de là j’étais déjà convaincu par l’esprit multijoueur de la console, mais bon impossible de parler de multijoueur sans avoir touché à Rayman Legends ! Et là c’est la claque, même si le niveau testé était plutôt court, le level design y est particulièrement soigné. Tout est mis en œuvre pour faire interagir les deux joueurs : l’élimination de monstres, la récupération de bonus, sauvetage de personnages amis, déblocage de passages secrets et j’en passe.

Lorsque j’ai essayé le jeu, nous n’étions qu’en mode deux joueurs. A la manette (le Wii U Pro Controller) on jouait le personnage de Rayman alors que la personne équipée du Gamepad Wii U avait le contrôle de Murphy, les manips sont simples : on touche, on coupe, on tire, on secoue… Au delà de la coopération, le jeu introduit ici la notion de coordination qui va vous mettre sérieusement à l’épreuve. Il ne suffit plus de jouer en ayant simplement le même objectif, ici il faudra communiquer pour être en synchro (phase de plateforme ou phase musicale) pour réussir à terminer le niveau. L’univers graphique est toujours aussi agréable à l’œil, le fun bien présent et la tablette rempli son rôle : j’adhère à 100% !

En tout cas je me suis bien plus éclaté sur Rayman que sur New Super Mario : un signe ?

La puissance du doigt ! Par contre il faudra un temps d’adaptation au départ pour les accrocs du smartphone.

Il en est de même pour le positionnement des boutons (en dessous de l’analogique droit), ce qui peut paraitre perturbant au début. Mais on franchi très rapidement le cap, d’autant qu’il y a une cohérence entre le GamePad Wii U et le Pro Controller à ce sujet.

Et le solo dans tout ça ? J’ai envie de vous répondre par des titres de jeux : Batman Arkham City Armored Edition, Ninja Gaiden 3 Razor’s Edge et surtout Zombi U. Si les deux premiers ne sont qu’amélioration de softs déjà sortis sur les consoles concurrentes (PS3 et Xbox 360), Zombi U est le jeu solo que je voulais essayer à tout prix. Encore et toujours Ubisoft (ils ont la côte cette année), ce jeu de zombies fait la part belle au stress, à la peur et à la survie. En effet dès que vous aurez une action à entreprendre : résoudre une énigme, fouiller un corps ou un coffre, tapoter sur un digicode, il vous faudra lâcher l’écran de la TV pour se pencher sur celui du Gamepad Wii U. Le jeu continuant lui à tourner, vous êtes donc vulnérable aux attaques, la survie impliquant de ramasser un maximum d’objets, il faudra faire très attention avant de foncer fouiller un casier sous peine de se faire violer contre celui-ci.

Malheureusement je n’ai pas eu l’occasion d’avoir cette frousse, il faut croire que j’ai réussi à dézinguer tous les zombies avant qu’ils ne me fassent le coup. Par contre une autre idée sympa que j’ai pu remarquer sur la partie d’un autre joueur lorsque l’on meurt, le personnage reste en jeu en tant que zombie et détient l’intégralité de votre inventaire. Du coup si vous aviez récupéré une clef nécessaire pour avancer dans le jeu ainsi que des ressources importantes, il faudra y retourner pour tuer votre ancien vous et récupérer le butin :) Le jeu était encore en cours de développement (ralentissements, bugs) mais je reste très confiant quand à l’avenir de celui-ci, en espérant juste qu’ils nous trouvent encore d’autres interactions avec la tablette afin de nous pousser dans nos derniers retranchements.

En dehors des phases d’actions (énigmes, inventaire) la tablette affiche vos items et la carte. J’espère que les développeurs ne choisiront pas la solution de facilité sur les prochains jeux avec cette carte qui est certes utile mais franchement pas indispensable.

Oui il y a une manette Pro posée, elle sert au mode multijoueur. Un espèce de tower défense très bien pensée Zombie Vs Humains ! Le joueur à la manette représente les humains (en vue FPS sur la TV), le joueur à la tablette doit poser des zombies (plus ou moins fort selon un coût en énergie) pour lui mettre des bâtons dans les roues. Les deux clans ont le même but : capturer un maximum de drapeaux tout en empêchant l’autre d’en faire de même.

Que dire sur la Wii U si ce n’est que j’en ressors satisfait et conquis. Clairement faite pour le multijoueur, il suffit d’imaginer à quel point des jeux de la trempe de Mario Party ou Wario Ware vont tout tuer sur cette console. Contrairement à l’erreur de la Wii, elle n’en oublie pas les gamers qui vont enfin pouvoir se faire du Assassin’s Creed III ou le dernier Call of Duty à la mode sur leur console Nintendo et en HD s’il vous plait ! Si les tarifs restent abordables, on peut voir des estimations chez les revendeurs autour de 250€ voir 299€, la console risque de tout balayer à Noël. Car au final que l’on soit pro Sony/Microsoft ou Nintendo, si j’ai le choix entre plusieurs plateformes et que la Wii U m’apporte un plus avec son Gamepad, alors je dis oui sans hésitations !

L’info en plus : Bon je n’ai pas parlé de Pikmin 3 qui était pourtant la star de la conf Nintendo à l’E3 mais c’est parce que celui-ci n’apporte pas de réelles nouveautés (du moins pas dans les 7 minutes de jeu de la démo). Mais personnellement ça ne m’a pas empêché de prendre un plaisir monstre à y jouer en HD ce qui me pousse quand même à vous le dire ici ;)




Vous en voulez encore ?

  • 3 décembre 2012 [Dossier] Déballage de la Wii U – ZombiU Premium Pack Et voilà je fais maintenant parti des "early adopter" (comprendre les premiers acheteurs) de la Wii U. La nouvelle console de Nintendo est donc à la maison accompagnée du GamePad Wii U, […]
  • 27 novembre 2012 [Dossier] Le point sur la Wii U à J-3 A trois jours de la sortie de la nouvelle console de Nintendo : le 30 Novembre 2012, je vous propose un petit recap' sur tout ce qu'il faut savoir sur la Wii U. Ce petit dossier sera […]
  • 7 juin 2012 [E3 2012] Les conférences : la désillusion J'allais vous faire un classique Top 10 des raisons, du pourquoi, du comment mais je me suis ravisé (ben oui faut savoir garder son identité même si ça ne fait pas forcément d'audience). […]

1 commentaire sur “[Preview] J’ai testé la Wii U et j’ai aimé”

  1. Kazuki 19 juin 2012 at 22:49 #

    Mmmh je n’ai pas pu la tester, mais honnêtement je suis bien sceptique. Bon déjà je suis pas très mascottes Nintendo dans l’âme (Hormis Pokémon, Zelda et Fire Emblem, je crois que j’aime rien d’autre chez eux) donc l’intérêt pour moi est déjà plus limité. J’ai pris la Wii à sa sortie, et grâce à des jeux comme Muramasa, Xenoblade et Pandora’s Tower, j’en suis satisfait, mais il s’agit là de développeurs tiers. Bref, puisque le stade de la HD est enfin passé chez Big N, j’imagine qu’on peut s’attendre à y voir moins d’exclusivité chez eux, et ce, malgré le GamePad.
    Par contre elle a tout pour être la reine des consoles question multi-local, et ça c’est une bonne chose.


Laisser un commentaire