[E3 2012] Les conférences : la désillusion


Dans la catégorie : Compte rendu

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

J’allais vous faire un classique Top 10 des raisons, du pourquoi, du comment mais je me suis ravisé (ben oui faut savoir garder son identité même si ça ne fait pas forcément d’audience). L’E3 2012 touche maintenant à sa fin et je dois dire qu’en ce qui me concerne, le ressenti est plus que mitigé.

Aujourd’hui on va se focaliser sur le moins bon et disons le carrément : les déceptions. C’est normal, autant garder le meilleur pour la fin et de toute manière en bon français, c’est dans notre nature de voir le mal partout avec notre oeil critique. D’ailleurs je ne sais pas vous, mais en regardant les conférences en streaming, je n’ai eu que très peu de frissons (frissons que nous aborderons d’ailleurs demain).


Malgré l’affichage principal du Convention Center, l’E3 2012 n’a clairement pas été axé PS Vita.

Et oui principale critique que je fais à l’encontre de cette édition démarre avec la conférence Sony : le manque de communication et de nouveautés autour de la Vita. Certes pendant cette conf’ il y a eu une seule et unique bonne surprise (ça commence par un A et ça fini par un Creed), mais mis à part ça c’était le néant pour la PS Vita. Le discours est toujours le même pour Sony : « il y a déjà de nombreux jeux sur Vita », ce qui est vrai en soi mais que reste t-il si on enlève les jeux PSP et les mini-jeux téléchargeables ? On ne va pas rentrer dans ce débat aujourd’hui, mais depuis que j’ai la Vita je ne l’utilise presque pas et c’est bien dommage…

Alors que la portable de Sony patauge un peu partout sur le globe avec des ventes desastreuses, je comptais vraiment sur Sony pour faire le forcing sur sa console en dévoilant d’autres titres que le Cross Play de Playstation All-Star Battle Royal dont on se fout éperduement (Note d’Elhyel : « Et pi d’abord qu’est-ce que Big Daddy vient faire là, c’est pas un héros Playstation. Et s’ils comptent contrer la jolie Peach avec Fat Princess, ils se mettent le doigt dans l’oeil !« ). Et puis qu’est-ce qu’une conférence pré E3 sans Kaz Hirai sur scène, la magie de l’évènement s’envole petit à petit…


Monsieur Tretton, malgré tout le respect que je vous dois, les jeux PSP, PSOne et les mini ne sont pas des jeux PS Vita.

« Tu te rends compte Jack ? Cette année on a rien a présenter à part le Wonderbook et les HTC… »

Du côté de chez Microsoft, pas  de surprises. On assure la pérénité des ventes et l’aval du public (en attendant la prochaine console) avec les licences fortes de la Xbox 360 (Gears of War et Halo) ce qui est autant un bon point qu’un mauvais, car pour le coup je m’attendais à voir de nouvelles licences, de nouvelles têtes. Rien de tout ça, comme Sony, l’effort est minimum et on planche plutôt sur un moyen de contrer la Wii-U avec les tablettes/smartphones pour Microsoft et la PS Vita (en mode manette) pour Sony.

Chez Nintendo c’est aussi la philosophie du moindre effort (attention je ne parle pas des éditeurs tiers, Ubisoft, Square Enix et consorts), on s’attendait à bien plus sur la Wii-U et au final on a redécouvert la « mablette » (manette + tablette) revampée et renomée par Nintendo mais pas de nouveau Zelda, ne serait-ce que des concepts le temps de nous faire baver et patienter jusque la fin de l’année.


Merde quoi les gars… il serait temps de se sortir les doigts du biiiip !

Bon et bien après un an de travail dessus : voici la Wii U GamePad…

Déjà que ces conférences pré-E3 sont loin d’être magiques,  se rajoute à cela de grands absents. Où est passé The Last Guardian ? Après le départ de Fumito Ueda, le jeu aurait subit des contraintes techniques selon Sony, qui explique son absence du salon. Final Fantasy Versus XIII a aussi disparu de la circulation (mais bon Square Enix se rattrape ailleurs :p) et on aurait aimé avoir des nouvelles fraiches de Bioshock (Infinite et aussi PS Vita) ainsi que GTA V par exemple.

On sent vraiment qu’on arrive à la fin d’une génération et qu’ils sont pour la plupart à bout de souffle. Pour ma part j’en ai enfin fini avec ce qui m’a déçu ces derniers jours et comme vous avez pu le constater, pas de vraies surprises si ce n’est l’effort de certains éditeurs qui continuent de me faire rêver et dont je vous parlerais demain avec plaisir ! Car il ne faut pas croire, c’est assez difficile d’écrire un article en étant dans une optique aussi défaitiste même si c’est la réalité qui l’impose.


Fumito Ueda (ICO, Shadow of the Colossus) : « Heureusement que je suis parti, maintenant c’est eux qui sont dans la merde… »

L’info en plus : Vous imaginez bien que la dernière image est ironique, non ? Quoi qu’il en soit, rendez-vous demain pour nos coups de joies sur cet E3 2012 car heureusement il y en a, et pour le coup ils sont vraiment très bon !




Vous en voulez encore ?


4 commentaires sur “[E3 2012] Les conférences : la désillusion”

  1. PixelSprite 8 juin 2012 at 06:39 #

    Tous les trois constructeurs se sont plus ou moisn vautrés durant leur conférence, pour différentes raisons. Nintendo n’a pas présenté de véritables nouveaux jeux, alors qu’ils en avaient en stock et on le sait. (Par contre un nouveau zelda alors que l’autre est tout juste sortie, tu rêves :D)

    Sony n’a pas assez parlé de sa portable, alors que sur le salon il y a plus d’une vingtaine de nouveaux jeux… allez comprendre. Sans parler de la conférence qui s’est étiré en longueur sur des parties qui ne le méritaient pas autant. J’ai adoré le principe du Wonderbook, mais pourquoi avoir pris autant de temps la dessus… sérieusement.

    Microsoft c’est un peu autre chose, car leur conférence était dense, mais en présentation d’applicasion, qui pour les Européens n’ont aucun intérêt. Donc du coup c’était assez lent et sans saveur pour nous, mais le tout était mal proportionné et ils en ont presque oublié les jeux.

    L’E3 de cette année est vraiment décevant, heureusement que deux ou trois jeux ont pu faire la surprise. Mais dans l’ensemble je reste sur ma faim, et c’est bien la première que j’ai hâte que le salon se termine afin de revenir à la normal.

    • Uriel 15 juin 2012 at 09:51 #

      Pixel : Je pense que c’est une tendance d’être de plus en plus déçu avec les confs, déjà que l’année dernière c’était pas génial non plus.
      Pour le Zelda oui c’est un peu tôt, mais j’avais besoin d’une icone importante de Nintendo pour me faire adorer la Wii U

      Mais bon on verra bien à la GamesCom, même si Nintendo et Microsoft ont déjà jeté l’éponge.

  2. David 10 juin 2012 at 15:14 #

    Je crois que c’est le pire E3 que j’ai jamais vu ! Quasiment aucune annonce de nouveaux jeux (Beyond, Watch Dogs et… quelques jeux Wii U dont tout le monde se fout éperdument hormis peut etre Zombi U, ça faity trés trés léger), des conférences à la masse hormis Ubisoft et finalement aucune magie.
    Bref, de quoi dégouter tout le monde et le pire, c’est que je ne crois pa sà un redressement pour la GDC…

    • Uriel 15 juin 2012 at 09:54 #

      C’est comme tu dis, l’E3 ne fait plus rêver et ça va plutôt mal pour les gamers…
      On verra bien, peut être la revanche des japonais pour le TGS :D


Laisser un commentaire