[Compte rendu] Square Enix présente ses futurs hits PSP à Paris


Dans la catégorie : Compte rendu

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Jeudi dernier j’ai eu la chance de pouvoir assister à un évènement peu ordinaire, puisque Square Enix avait réquisitionné un somptueux hôtel parisien pour présenter ses 4 prochains jeux PSP (un grand merci à Kasilla des Gameuses.com) qui sont Parasite Eve The 3rd Birthday, Dissidia 012 duodecim, Tactics Ogre et Lord of Arcana.

A l’heure où les projecteurs sont tous braqués sur Nintendo et  sa 3DS (un petit topo d’ailleurs à venir), Square Enix compte bien nous démontrer que la PSP en a encore bien dans le ventre et c’est tant mieux pour nous, les gamers ! Voici donc mes premières impressions après un peu plus de 2h de jeu sur l’ensemble des titres :)

L’hôtel Bel Ami, quartier de Saint Germain des Prés à Paris.

Commençons avec le plus gros morceau (celui que j’attendais le plus en fait), j’ai nommé The 3rd Birthday qui signe le retour de l’une de mes héroïnes de jeux vidéo favorites (et l’une des plus sexy) : Aya Brea ! Je vous en avais déjà parlé il y a quelques temps lors de diverses news, le titre est donc un spin off de la série des Parasite Eve (voir mon article sur le premier épisode sorti sur PSone) même si certains le considère comme le 3ème épisode de la saga. A noter que dans la version japonaise c’est quand même Maaya Sakamoto qui double la belle (Aerith dans Final Fantasy Advent Children/Kingdom Hearts ainsi que Lightning dans FFXIII et Dissidia…)

Maintenant que je l’ai eu en main, je peux vous dire que c’est du bien lourd. Visuellement, la PSP a été poussé dans ses derniers retranchements, on se retrouve en face d’un jeu aussi soigné que Metal Gear Peace Walker et je ne parle même pas des cinématiques dont Square a le secret. Au niveau gameplay, le jeu s’éloigne de plus en plus du RPG pour se rapprocher nettement plus d’un jeu d’action (tendance amorcée par le second épisode). La grosse nouveauté c’est quand même l’introduction d’une nouvelle capacité d’Aya : l’Overdive qui permet à Aya de prendre le contrôle de n’importe quel allié présent dans l’action (comme l’agent Smith dans Matrix) mais aussi de causer des dégâts critiques aux ennemis.

A maintenant 39 ans, la belle Aya n’a pas changé d’un poil… et c’est tant mieux comme ça (vive les mutations génétiques XD )

Rah le line-up PSP va faire mal cette année !

L’interface fait vraiment penser à Peace Walker

Enchainons sur Dissidia 012 duodecim qui est donc la suite directe du premier opus de Dissidia : Final Fantasy qui proposait pour la première fois de réunir les héros et antagonistes de la grande saga des Final Fantasy dans un jeu de baston. Comme toute suite dans les jeux de combat, ce dernier apporte son lot de nouveautés (en terme de gameplay mais aussi de personnage). Le premier épisode présentait quelques défauts mineurs, bien que personnellement ils ne m’ont pas gênés (on est fanboy ou on ne l’est pas).

Concernant les nouveaux personnage, cette suite marque l’arrivée de Lightning (qui est décidément sous le feu des projecteurs ces temps-ci) de Final Fantasy XIII ainsi que d’autres personnages comme Yuna l’invocatrice de Final Fantasy X (et Final Fantasy X-2) malheureusement non présente dans la démo que nous avons pu tester. Chaque personnage ayant ses propres techniques et particularités, Lightning nous revient avec son gameplay issu de Final Fantasy XIII : elle pourra switcher en plein combat entre 3 rôles différents que vous reconnaitrez facilement si vous avez fait le jeu (Attaquant, Ravageur et Soigneur). On notera aussi l’arrivée d’un « striker », un personnage allié à qui l’on pourra faire appel régulièrement pour déstabiliser ou blesser l’adversaire et aussi d’un « mode RPG » où il suffira de choisir la tactique à employer par votre personnage sans gérer toutes ses actions (Attaque, défense…).

La charismatique Lightning dans le casting des combattants de Dissidia !

Duodecim, une démo spéciale showcase :D

Vaan de Final Fantasy XII et Tifa de Final Fantasy VII.

Concernant Tactics Ogre : let us cling together, il s’agit d’une version améliorée du célèbre tactics qui a vu le jour il y a fort fort longtemps sur Super Nintendo (en 1995) puis en 96 sur Saturn et enfin en 97 sur PSone. Et 13 ans plus tard l’équipe est de retour pour nous offrir une version ultime du titre. Je peux vous dire qu’en prenant la PSP dans les mains, j’ai eu un sourire jusqu’au oreilles et ceux qui connaissent le jeu savent pourquoi. Les graphismes n’ont pas changés et semblent aujourd’hui vieillot, mais qu’importe, le jeu est jouissif pour les fans de tactical RPG, l’histoire est complexe et profonde et… c’était mieux avant quoi !!!

La bande sonore a été ré-arrangé, les illustrations refaites, les menus ont aussi été remis au goût du jour et de nouvelles fonctionnalités sont apparues. Il sera possible de revenir en arrière d’un chapitre à l’autre pour voir ce qui se serait passé si vous aviez fait un autre choix scénaristique, mais aussi en cours de bataille afin de pouvoir éviter la frustration subie par une stratégie ratée. Le système d’expérience a été revu, inutile de passer des heures à « faire du level » pour renforcer chaque personnage (ça sent le vécu pour moi), car à la manière de Valkyria Chronicles, l’expérience est directement répartie entre les classes à la fin du combat.

J’ai envie d’y rejouer !!!!

Quand au dernier titre, Lord of Arcana, il s’agit d’un titre dans la lignée de Monster Hunter ou affiliés (Phantasy Star Portable…). Un titre dédié donc au multijoueur, avec des quêtes où il faut tuer du monstre et améliorer son équipement au fil de l’aventure. Malheureusement pour ce genre de titre il est difficile de se faire une idée en jouant seul et si peu de temps (n’oublions pas qu’il faut une bonne trentaine d’heure avant d’apprécier complètement MH). Petite particularité, Square Enix oblige, il y a un changement d’écran avant chaque combat, à la manière d’un Final Fantasy :)

A voir avec un peu plus d’heures de jeu :)

Les 4 titres sortiront en édition collector (artbook, mini OST, et boite cartonnée) à un peu moins de 40€ chacun sur Amazon en tout cas. Lord of Arcana sera disponible le 4 février 2011, Tactics Ogre : Let us cling together sera disponible le 25 février
, Dissidia 012 Duodecim le 21 mars et The third birthday le 31 mars… à vos préco !

Miam miam une édition collector pour chaque jeu :)

L’info en plus : Sans compter les autres éditeurs, je suis vraiment ravi de voir tous ces jeux PSP arriver ! Cette année va être « PSP-ièsque »




Vous en voulez encore ?

  • 27 avril 2011 [Déballage] Square Enix sur PSP : la totale en Collector ! Salut à tous ! Aujourd'hui je vous propose un déballage hors du commun, puisque j'ai accumulé au fil des semaines, les 5 dernières nouveautés de chez Square Enix sur PSP. J'aurais pu vous […]
  • 5 mai 2010 [Compte rendu] Soirée Modnation Racers au 104 La semaine dernière, j'ai été invité au 104 (non ce n'est pas une boite de nuit) qui est un énorme établissement artistique parisien pour découvrir Modnation Racers (la prochaine exclue de […]
  • 20 avril 2011 [Compte rendu] Made in Asia 2011 première partie "Comment appelle t-on mille habitants de République Tchèque ? Mille tchèques (vous l'aurez compris, ça fait milkshake...)" Bon okay ça vole pas haut mais quelle plus belle entrée en […]

1 commentaire sur “[Compte rendu] Square Enix présente ses futurs hits PSP à Paris”

  1. Kazuki 25 janvier 2011 at 20:59 #

    Du lourd ! Sans réfléchir, je prendrais ces 4 jeux sans hésiter, mais je me retiens.

    Je suis un grand fan de T-RPG, et plus particulièrement de FFT, alors connaître l’ancêtre de ce jeu, me tente pas mal.
    Parasite Eve, je préfère émettre une certaine réserve, mais il y a de forte chance que je le prenne.
    J’ai acheté le premier Dissidia à la Japan Expo et j’y ai pas rejoué depuis, même si j’ai apprécié le jeu. Donc je vais essayer de pas craquer pour Duodecim.
    Quant à Lord of Arcana, étant également un grand fan de Monster Hunter, ça pourrait être une bonne alternative en attendant le 3. Attendons des tests tout de même, ou une démo.


Laisser un commentaire