[Compte Rendu] Retour sur Geekopolis 2014


Dans la catégorie : Compte rendu

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Salut à tous, après quelques semaines mouvementées je reviens avec le compte rendu de Geekopolis 2014 ! Je vous en avais déjà fait un mini topo lors de la conférence de presse mais un petit rappel s’impose : Geekopolis c’est (sur la papier) le festival des cultures de l’imaginaire et nous allons voir ensemble si c’est vraiment le cas !

Rassemblement à destination des geek de tous horizons : que l’on soit fan de manga, comics, science fiction, high-tech ou steampunk ! A Geekopolis il y a un quartier de départ pour chacun c’est un fait, mais bien entendu il est vivement conseillé d’aller visiter les autres quartiers sans modération, le geek se voulant une personne ouverte d’esprit (corrigez moi si je me trompe) !

affiche

La cité apparaît une fois par an et cette année c’était le 17 et 18 mai à la Porte de Versailles.

Après quelques minutes de marche, j’arrive enfin à Geekopolis (le salon est malheureusement situé dans un des hall du fond de la Porte de Versailles) et bien qu’on puisse se sentir un peu perdu à l’entrée on trouve rapidement le point information. Ce qui est super c’est la présence des salles de conférences et de la scène (spectacle, danse, cosplay) situés tout juste après l’entrée du salon.

Bonne nouvelle pour les visiteurs, j’ai trouvé que la file d’attente était plutôt bien gérée et restait dans le thème du festival, une mini scène de crime avec le célèbre scotch jaune que l’on voit dans toutes les séries policières. (note : Je suis sûr que c’est Paul le meurtrier ! voir la photo)

Geekopolis Report 28

Écoutez, laissez la police faire son travail, dès que j’aurais de plus amples informations, croyez bien que vous en serez les premiers informés.

Ayant assisté de nombreuses fois à des salons basés sur la culture japonaise, j’ai préféré me concentrer sur les univers que je connaissais un peu moins comme le SteamPunk dans le quartier baptisé Nautilus. C’est vrai que je m’attendais à quelque chose de plus grandiose mais je n’ai pas non plus été déçu. Chaque stand, amateur ou marchand était complètement habillé pour l’occasion.

Contrairement à ce que je connaissais jusque maintenant j’ai été ébloui de voir un quartier entier aux allures de steampunk (et pour faire simple pour ceux qui ne connaissent pas, c’est une vision d’un futur alternatif à la sauce rouage et machine à vapeur). La place centrale donnait sur des stands d’artistes, de couturiers et même d’éditeurs puisque Ankama proposait un magnifique stand faisant la promotion de City Hall (une bande dessinée bien de chez nous aux inspirations manga).

Geekopolis Report 13

Mention spéciale pour les amis du Dernier Bar avant la Fin du Monde chez qui on pouvait se fournir en cupcake et autres crêpes fluorescente.

SONY DSC

Les fameuses crêpes. Non non ce ne sont pas des burritos !

Geekopolis Report 15

Le stand City Hall, que beaucoup ont utilisé pour faire des photos, merci Ankama pour ça !

SONY DSC

Des boutiques dans le thème ? Le pari est tenu par Geekopolis !

SONY DSC

Petite pub pour Lowenael, on est tombé sous le charme de ses dessins. La photo ne rendant pas honneur à son œuvre, filez sur sa page Facebook pour en découvrir un peu plus ! Et non ce n’est pas mon bidou !

Le quartier regorgeait de mini décors disponibles pour des petits photoshoots, je pense notamment à une petite reproduction du sous-marin de légende : le Nautilus ainsi qu’à un salon de thé façon steampunk. Néanmoins il faut avouer que ces spots étaient assez squattés qu’il s’agisse de visiteurs, photographes et cosplayers. Ce qui nous amène à un petit défaut de Geekopolis : le manque de place pour prendre des photos. L’idée des mini décors est franchement sympa mais le manque d’endroit dédié (légaux, car il y avait l’envers du décors interdit par la sécurité) s’est bien fait ressentir lorsque l’on a voulu faire des shoots un peu plus conséquent. L’année prochaine peut être ?

Coup de gueule ON : Ah et j’en profite tant qu’on est dans le négatif : un grand merci à la dame du stand Christophe Dougnac qui m’a de suite embrouillé alors que je prenais des photos de son joli stand : « Non mais pour qui il se prend ?! » « Vous voyez ces gens là prennent des photos pour imprimer les œuvres ! » (avec un ton hautain et racoleur pour alerter les foules qui passaient par là). Non madame, je me suis excusé car je n’avais pas vu votre mini A4 qui disait « pas de photos », je ne voulais pas vous voler et si vous m’aviez laissé le temps je vous aurais montré mon pass presse.

SONY DSC

Le Nautilus. Un coin vraiment sympa pour faire des photos !

SONY DSC

Et mais c’est moi ! J’avoue je suis en mode « La croisière s’amuse »…

SONY DSC

Bravo à la Steam Rocket pour ces quelques superbes décors !

Geekopolis Report 02

 Les cosplayer aussi ont répondu à l’appel du salon. (Daenery Targaryen et SuperGirl par Clef)

Geekopolis Report 04

 Les animes, les comics et les series TV c’est bien mais les visiteurs sont aussi venus costumés en tenues steampunk !

Après ça nous sommes partis du côté médiéval fantastique, dans le quartier Avalon. De nombreuses et magnifiques boutiques nous attendaient là-bas, une en particulier a retenu notre attention et si vous ne connaissez pas, allez voir du côté de la page « Les Cuirs de Belfeuil » ça en vaut le détour. Comme d’habitude le thème est respecté quelque soit la boutique (amateur, armure, robe, accessoires) et cela faisait plaisir de voir ses étales qui nous donnaient presque l’impression d’être dans une autre époque.

Je n’ai pas eu le temps de prendre des photos de ce qu’il se passait dans l’arène de Westeros mais j’ai été impressionné par le TrollBall que je ne connaissais pas du tout. Pour ceux qui comme moi sont plus doués à la manette que dans l’effort physique, dites vous simplement qu’il s’agit d’une version grandeur nature du jeu Blood Bowl (mais si vous connaissez, l’espèce de jeu de foot américain avec des orcs, des elfes et des nains).

SONY DSC

La boutique : Les Cuirs de Belfeuil. Ce n’est pas donné c’est sûr mais il faut voir la qualité des produits finis, du travail fait à la main, franchement ça vaut son pesant de pièces d’or (nous on économise pour ça).

Geekopolis Report 21

Toujours dans le thème, voilà un chevalier qui a trop forcé sur la binouze.

On a ensuite passé pas mal de temps à Teklab, le coin un peu plus technophile du festival. On a eu droit à une belle présentation de Prodigy, un jeu français basé sur des figurines (un peu dans l’esprit Skylanders mais pour les grands), projet qui a été lancé grâce à un financement participatif. Franchement ça en jette, de plus la manière d’appréhender le jeu m’a l’air hyper intéressante car toutes les actions se font à travers les figurines et le plateau de jeu (ainsi qu’un set de quelques cartes d’actions).

Le plateau sert bien entendu à détecter les figurines, mais aussi à les déplacer ! J’ai hâte que le projet sorte pour l’essayer (nous n’avons pas pu par manque de temps). Quand à la qualité des figurines, bien que petites, elles sont quand même hyper détaillées et je vous avouerais que le collectionneur qui est en moi bouillonne déjà !

Geekopolis Report 41

Et non il ne s’agit pas d’une nouvelle version du Wii Fit. Mais le plateau sert de « damier » et permet de positionner puis déplacer ses unités. Les cartes servent quand à elle à exécuter les actions spéciales.

Geekopolis Report 39

Elae. Je veux je veux je veux !!!!

SONY DSC

Soha. Je veux je veux je veux BIS !

Il y avait aussi de nombreuses autres choses à voir dans le quartier, notamment la Harpe sans cordes d’Intel, l’Occulus Rift (que je n’ai toujours pas pu essayer T_T), des matchs de foot avec des robots et j’en passe. Mais ce sur quoi j’ai absolument kiffé c’est les imprimantes 3D. Et pour cause je pense que dans un futur proche on aura tous la chance de pouvoir s’en payer une et se faire des petits objets ou figurines avec un minimum de connaissance en 3D.

On a ensuite rejoint la scène pour assister à un spectacle de magie bien sympathique toujours dans un environnement steampunk (désolé je ne me souviens plus du nom de l’artiste) puis au défilé cosplay qui a réuni de nombreux participants et participantes avec un Ipad mini à remporter. Qui dit concours cosplay dit forcément retard et problème d’organisation et bien figurez-vous que non, l’équipe de Bulle Japon a fait un super travail : zero couac ! 

Geekopolis Report 06

Malheureusement pour moi il y avait trop de monde pour que je puisse mettre la main dessus.

Geekopolis Report 36

Une imprimante 3D, j’en avais pas encore vu de si près !

Geekopolis Report 35

Et le résultat est bluffant. Un petit coup de peinture et hop c’est parti !

Geekopolis Report 53

Le couple de magicien steampunk… Il lui a écrasé la tête, à l’oiseau hein, pas la fille (toute ressemblance avec des évènements qui seraient survenu récemment n’est que coïncidence fortuite).

Geekopolis Report 58

Un concours cosplay sans heurt et sans reproche. Aluota Cosplay a remporté le prix solo (Serena de Skyrim), Nikita / Sikay et Annshella ont remporté le prix de groupe (Once Upon a Time).

SONY DSC

La football par les robots, le seul football pouvant encore faire sourire les français (oh comment ça je tacle :p) !

Et je vais conclure avec les invités, côté français on avait toute l’équipe de la série « Le visiteur du futur » présents pour des séances de dédicaces ainsi que Marcus et Mac Lesggy qui animaient différentes conférences. Mais en ce qui me concerne la mission consistait à rencontrer Tomohiko Itô et Shinichirô Kawashida, les invités japonais respectivement réalisateur et producteur de l’anime Sword Art Online.

Au final je ne connaissais pas Geekopolis et pourtant je m’y suis éclaté. Il y a énormément de choses à y faire et à voir, certes quelques défauts subsistent, notamment le prix qui peut faire peur mais compte tenu de la diversité des activités gratuites proposées une fois dedans, ça vaut vraiment le coup. Je pense aussi à la sortie définitive qui empêche les cosplayers de sortir faire quelques photos dehors dans un espace un peu moins clos. Sans oublier le manque cruel de coin restauration, heureusement Atsu Atsu était présent (ainsi que le dernier bar et un autre stand de sushi) mais au vu des files d’attentes interminables, ça ne suffisait pas. En tout cas moi l’année prochaine j’y retourne et j’espère que vous serez vous aussi au rendez-vous !

Geekopolis Report 55

François Descraques (réalisateur) et Raphael Descraques (acteur) du Visiteur du Futur.

Geekopolis Report 47

Tomohiko Itô et Shinichirô Kawashida lors de la séance de dédicace. Elhyel se cache dans cette photo, à vous de trouver où !

Geekopolis Report 56

Vous saurez lors de la prochaine édition que la bouffe c’est ce qu’il y a de plus important pour le geek ! Donc plus de zones de restauration SVP !

L’info en plus : Rendez-vous très vite pour un deuxième article dédié aux photos de cosplay que j’ai pu prendre à Geekopolis ! See you !

 

 




Vous en voulez encore ?

  • 30 avril 2014 [Event] Conférence de presse Geekopolis 2014 Il y a quelque jours j'ai eu l'occasion de me rendre au Dernier Bar avant La Fin du Monde pour assister à une conférence sur Geekopolis. La seconde édition de ce festival se déroulera du […]
  • 26 août 2011 [Compte rendu] Lancement Deus Ex Human Revolution Hier Square Enix nous avait convié à une soirée de lancement en grande pompe pour la sortie de Deus Ex Human Revolution. Avec une surprise de taille, la présence de David Anfossi […]
  • 31 mars 2010 [Compte rendu] Le Salon du livre 2010 (partie 1) Salut à tous, vous le saviez (ou pas), depuis le week-end dernier jusqu'à ce soir 22H, se tient le 30ème salon du livre à la Porte de Versailles à Paris. Je ne lis pas beaucoup (hors […]

Laisser un commentaire