[Compte rendu] Japan Expo Sud 2011 deuxième partie


Dans la catégorie : Compte rendu

Étiquettes : , , , ,

Uriel vous ayant déjà fait le plus gros afin de vous présenter Japan Expo Sud, je n’ai plus grand chose à vous dire XD (Note d’Uriel : héhé ^_^). Plus sérieusement, ce fut donc la troisième fois que Sefa Event se rendait dans les contrées ensoleillées du sud de la France pour offrir à la région une convention digne de ce nom (il faut dire que les évènements mangas ne sont pas très courants en dehors de Paris…).

Troisième édition de JE Sud et ayant été également aux précédentes éditions (oui je suis une sudiste), j’ai été témoin de l’évolution de Japan Expo Sud au cours de ces dernières années. Car le Parc Chanot où se déroule la manifestation à la particularité de ne pas être trop éloigné du centre ville, ce qui en fait un endroit relativement facile d’accès contrairement au Parc des Expositions (Villepinte).

Arrivée aux alentours de midi, la file était encore assez longue.

Ce qui est en soit un avantage mais aussi (malheureusement) un inconvénient pour les vrais fans de mangas car beaucoup franchissent l’entrée plus par curiosité que par intérêt. Résultat de la première édition : les allées du hall étaient impraticables ou presque, je pense que personne ne s’attendait à voir autant de monde. L’espace n’était malheureusement pas assez bien exploité et on devait quand même bien lutter pour avancer un temps soit peu entre les stands (ce qui était quand même assez étrange, malgré la très grande surface, il restait pas mal de coins déserts dans le hall, tout était « ratatiné »).

Depuis, les défauts ont bien été ciblés et j’ai pu constater les améliorations faites (il y avait déjà eu des efforts l’an passé). A commencer par la scène principale : elle se trouvait auparavant dans le même hall que tout le reste, simplement isolée par un grand rideau. Ce qui n’était vraiment pas agréable pour nos oreilles, qui se prenaient déjà de plein fouet les bruits divers et les musiques des stands d’activités et d’animations (karaokés, jeux musicaux etc…et encore, les salles vidéos étaient à part). Pour remédier à ce problème, un autre hall fut mis à disposition et la scène principale a donc pu bénéficier d’un espace bien à elle où les concerts pouvaient être entendus et les activités un peu mieux appréciées.

Un peu de pub pour nos amis de Total Manga.

Autre gros soucis : les points restauration (Note d’Uriel : Forcément fallait que tu parles de bouffe…) ! Au début il n’y en avait que 4, je vous laisse imaginer la longueur des files d’attente pour un ramen ou une pauvre yakitori -_- (Note d’Uriel : comprendre un bol de nouille ou une brochette). Les estomacs ont criés famine et leur voix ont été entendues puisque les stands restauration sont montés au nombre de 8 ! De quoi contenter tout de même un peu plus la foule. A noter aussi, la présence d’un « coin pique-nique » où on pouvait s’installer pour manger un éventuel en-cas préparé au préalable.

Uriel m’a obligé à mettre cette photo >_< (mais elle illustre bien le coin pique-nique).

On aura aussi remarqué une meilleure répartition des différentes parties (mangas/produits dérivés – jeux vidéo – village créateurs – autres activités) ainsi qu’une meilleure occupation de l’espace (tout n’est plus dans une seule partie du hall). La circulation parmi les étalages de figurines et autres goodies s’en trouvait donc facilitée et plus supportable.

La K-pop à l’honneur =) , le phénomène se démocratise un peu partout, suivant la tendance japonaise à aimer ce qui se fait dans les pays voisins.

N’oublions pas un point non négligeable, celui qui fait que nous avons envie de nous déplacer ou non : les invités. Uriel en parle déjà un peu dans sa partie mais il est important de le souligner, le staff essaye de faire venir des auteurs/réalisateurs ayant un minimum de renommée et c’est aussi ce qui fait le succès d’une convention. Alors que le que le principal invité en 2009 était Song Yang (invité des éditions Xiao Pan), on a eu droit en 2010 à deux invités officiels : Satoshi Urushihara, connu notamment pour ses dessins à caractère érotique (Note d’Uriel : Qui n’a pas bavé devant Lemnear ou Plastic Little, il a également participé au chara-design de la saga jeux vidéo des Langrisser) et Kazuki Akane (réalisateur/story-boarder ayant travaillé entre autres sur Escaflowne).

On n’est pas encore au niveau de Japan Expo (le véritable quoi) que nous aimons tant mais on s’en rapproche petit à petit avec les changements déjà effectués. Un bilan au final plutôt positif pour cette JE, j’y ai encore une fois passé un bon moment et y retournerais sans doute l’année prochaine =)

L’info en plus : Petit tour des cosplay vu là-bas bientôt ;)




Vous en voulez encore ?


4 commentaires sur “[Compte rendu] Japan Expo Sud 2011 deuxième partie”

  1. Kazuki 24 mars 2011 at 21:22 #

    Heureusement qu’ils arrivent à corriger de plus en plus de défauts chaque année. La première devait vraiment pas être super vu ce que tu nous en dis =s

    • Uriel 26 mars 2011 at 18:49 #

      @Kaz : J’avoue que là déjà ça me semblait juste qu’il fallait niveau austérité… Je pense que le première devait vraiment faire convention de garage entre potes :D

  2. Nadou 25 mars 2011 at 10:32 #

    En effet la première fois c’était une horreur et la qualité n’était pas au rendez-vous, juste un garage géant de vente de goodies.

    Pour la japan expo en elle-même chaque année je suis de plus en plus réticente, trop de monde, trop commercial, des dédicaces impossibles à moins d’avoir des couilles en or ou une chance de cocu… je vais finir par me rabattre sur les petites conventions.

    • Uriel 26 mars 2011 at 18:51 #

      @Nadou : Mon point de vu est donc confirmé :D Pour les dédicaces, j’avoue faut vraiment avoir du pot ou être persistant(e)… Certains obtiennent des dessins lorsque les invités passent sur leurs stand… la chance -_-


Laisser un commentaire