[Compte rendu] Conférence de presse Paris Games Week


Dans la catégorie : Compte rendu

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Ce matin (et oui pour une fois je ne suis pas à la bourre) je me suis rendu à la conférence de presse donnée par le S.E.L.L. (le syndicat des éditeurs de logiciel de loisirs) en l’honneur de leur salon à venir, dont on a déjà un peu parlé ensemble : Paris Games Week qui se tiendra à la Porte de Versailles pendant la dernière semaine d’Octobre.

C’est donc au Pershing Hall qu’a eu lieu l’évènement, à quelques pas de la plus belle avenue du monde : les Champs Elysées. L’occasion aussi de retrouver des amis blogueurs/euses et aussi les éditeurs comme Sega (on a toujours à peu près le même timing Franck :p), Capcom (si jamais tu passes dans le coin, désolé Laure j’ai pas pu te dire au revoir :S) ou Sony :)

Pour les parisiens, c’est entre Franklin Roosevelt et Georges V.

Après un petit accueil plutôt chaleureux par le staff et à un petit buffet sympathique mais un peu « too much » pour le matin (bon ok 11H30 c’est le matin pour moi), on a pu rejoindre la salle de conférence pour le début des festivités. D’ailleurs c’est une private joke, mais la prochaine fois prévoyez les Frosties (voilà ça c’est fait, check !)

C’est donc Georges Fornay (président du S.E.L.L. et accessoirement de Sony Computer Entertainement France) accompagné du délégué général en la personne de Jean Claude Larue qui ont démarré les hostilités en nous présentant les plus grands salons à travers le monde. A savoir l’E3 de Los Angeles, la GamesCom de Cologne (autrefois à Leipzig) et le Tokyo Game Show (j’ai fais tous les autres sauf celui là :S).

Le cadre était juste somptueux.

En bon élèves, on s’est mis devant :) Jean Claude à gauche et Georges à droite.

L’ambition du Paris Games Week est d’être un salon du gabarit de ceux cités précédemment, mais pour la France. Les salons déjà existant (comme le Festival du Jeu Vidéo ou le Micromania Game Show, n’ayant pas la même envergure) ne pouvait pas remplir ce rôle fédérateur et ainsi avoir le salon français de référence, suivi évidement (S.E.L.L. oblige) par tous les éditeurs.

Je rappelle juste qu’en terme de jeux vidéo, la France est le premier marché d’Europe, et se situe 4ème à l’échelle mondiale derrière les États-Unis, le Japon et le Royaume-Uni. Il est donc naturel pour la France d’avoir son salon dédié aux jeux vidéo afin de faire rayonner cette passion (et business évidement) que l’on a tous ici en commun.

Si c’est eux qui le disent, on peut leur faire confiance :)

Niveau jeux d’ailleurs, il faut savoir qu’avec l’arrivée des nouvelles façons de jouer (Playstation Move, Kinect et forcément la Wii), un public un peu plus casual est visé. D’ailleurs le salon accueillera en avant première Kinect de Microsoft qui devrait faire son petit effet sur le salon. D’ailleurs un système de garderie à été pensé pour les jeunes papas ou mamans et pour les plus jeunes il y aura aussi la soirée du samedi, en partenariat avec NRJ.

Pour les gamers (le cœur de cible comme on dit dans le milieu), les éditeurs seront présents avec leurs prochains blockbuster (des jeux qui fracassent tout sur leur passage). Un exemple ? C’est possible ( (c) les frères Rodriguez) ! Activision sera présent avec Call of Duty Black OPS et DJ Hero 2, on retrouvera aussi l’excellentissime Marvel Vs Capcom 3, sans oublier Vanquish de chez SEGA. Chez Tradewest on fait la fête avec BlazBlue Continum Shift tandis qu’on voyagera vers l’ouest avec Enslaved de chez Namco Bandai.

Avec une petite coquille de Monsieur Sony qui annonce Gran Turismo 3 (au lieu de 5) Mais il fallait bien ça pour détendre l’atmosphère.

Bien sûr on était en droit de s’attendre à des annonces de folie à la vue des ambitions du S.E.L.L. , néanmoins nous ne sommes que fin Septembre, et il leur reste environ un mois pour nous faire rêver. Je pense à des choses comme la 3DS (ce qui serait un minimum), la 3D sur Playstation 3 ainsi que peut être une éventuelle PSP2, qui permettrait au salon de présenter une réelle exclusivité mondiale.

Avec plus de 1000 bornes de jeux disponibles, le salon est bien parti pour réussir son pari. Reste à espérer qu’on ne se retrouvera pas tout simplement avec un Micromania Game Show à la sauce S.E.L.L. mettant uniquement en avant les prochaines sorties au lieu de présenter les vraies nouveautés comme à l’E3 ou au Tokyo Game Show.

Et non ce n’est pas un bustier, c’est simplement une chaise du Pershing Hall

L’info en plus : Pour le côté paillettes sachez qu’il y aura des stars présentes et il sera possible de les défier (car oui il faut le savoir, Amel Bent joue aux jeux vidéo !). Dans la même veine, ce sera aussi les début du Manifoot, une sorte de ligue pro pour les joueurs de foot virtuel.





4 commentaires sur “[Compte rendu] Conférence de presse Paris Games Week”

  1. David 29 septembre 2010 at 20:28 #

    J’espère que ça marchera, mais j’ai un doute, tous les salons qui ont tenté leur chance se sont vautrés. A voir quand même.

  2. Seiken 30 septembre 2010 at 02:36 #

    L’envergure de l’E3? faut pas pousser mémé dans les orties, hein, c’est juste pas possible :) Sans parler du TGS…

    M’enfin, ça n’empêche qu’on va passer un bon moment au PGW (ça sonne moins bien que E3, TGS, GamesCom hu hu ;p ) !

    Une psp2, aaah, un doux rêve :) S’il pouvait se réaliser… !

    Merci pour le billet !

  3. Kazuki 30 septembre 2010 at 19:34 #

    +1 Seiken.

    C’est juste trop beau pour être vrai :/

  4. Uriel 1 octobre 2010 at 02:45 #

    @David : Tout a fait, mais je pars du principe que chacun à droit à sa chance :) On verra bien !

    @Seiken : Ca devrait aller, enfin je zappe la partie paillette :D

    @Kazuki : Verdict fin octobre :D


Laisser un commentaire