[Ciné] Les Mondes de Ralph


Dans la catégorie : Films/Séries

Étiquettes : , , , , , , ,

Prenez une dose de Toy Story, une cuillère de Shrek, une pincée de Mario Kart et de Monstres et Compagnie mélangez le tout et vous obtiendrez le dernier film d’animation des studios Disney : Les Mondes de Ralph (ou Wreck-it Ralph dans sa version originale). Sorti au début du mois, l’annonce du film avait fait parlé de lui chez les joueurs avec une intrigue alléchante se déroulant dans l’univers des jeux vidéo.

Depuis 30 ans, Ralph est l’un des personnages principaux d’un jeu d’arcade. Son rôle : briser les vitres d’un immeuble afin que son adversaire Félix Fixe Junior vienne à la rescousse des habitants et répare leurs fenêtres. Vous l’aurez bien compris, dans l’histoire, Ralph est un méchant. Mais après le jeu, lorsque la salle d’arcade ferme ses portes le soir, la vie ne s’arrête pas pour tous ces personnages. Derrière les écrans, ils quittent leur rôle et mènent leur petite vie comme tout le monde. Felix est félicité pour ses réparations et les voisins trinquent à sa santé…tandis que Ralph est mis de côté à cause de son rôle de méchant alors qu’il est en réalité loin d’être un mauvais garçon. Il va alors quitter son jeu pour tenter de prouver sa valeur à ses camarades qu’il mérite lui aussi d’avoir une vie normale.

Les Mondes de Ralph où comment un méchant veut montrer qu’il peut être un héros.

La journée de jeu est finie et pourtant, Ralph est toujours traité comme un méchant et regarde les autres s’amuser sans lui.

Insert coins

L’idée de départ est prometteuse, je m’étais tout de suite imaginé toutes les références possibles, je pensais traverser de nombreux univers autant rétro que modernes et je m’attendais vraiment à m’amuser car il y a vraiment beaucoup de choses faisables avec un concept comme celui-ci d’autant plus que le monde du jeu vidéo est très vaste, ce qui laisse libre court à la créativité et à toutes sortes de fantaisies. Malheureusement pour moi, je trouve que les studios ont manqué l’opportunité de nous faire un film décalé et se sont cantonné à un quelque chose de plus classique.

Ainsi, nous ne voyageons que dans trois univers différents : celui de Ralph, du jeu Hero’s Duty (inspiré en partie de Halo) et du jeu Sugar Rush (un Mario Kart version bonbons et chamalow ) et je ne compte pas la salle où les personnages de jeux se croisent comme dans une gare (salle qui en réalité est une multi-prises). Les occasions de manquaient pas et pourtant les références faites aux jeux ne sont pas si nombreuses que ça, ce n’est pas sous prétexte qu’on voit Sonic sur une pub, Chun Li se balader avec Cammy ou Bowser qu’ont peut dire qu’il y a une multitude de clin d’œil, j’aurais aimé voir plus de recherche de ce côté là (comme les cy-bugs qui deviennent ce qu’ils mangent comme Kirby).

 Ce n’est pas parce qu’on est un méchant qu’on est méchant.

Un monde de guimauve

Outre le manque de diversité de lieux, le scénario décolle bien mais ce n’est au final que pour voler à basse altitude : dans le jeu de course Sugar Rush, Ralph rencontrera Vanellope, jeune fille qui a été mise à l’écart par les autres car son personnage comporte un bug. Ralph se prend alors d’amitié pour elle (et c’est vrai qu’elle est attachante) mais les conséquences sont telles que le film tout entier devient niais et qu’on n’en sort plus, comme si on avait été collé à l’un des sucres d’orge qui sert de décor et qu’on ne pouvait rien faire d’autre que de regarder

Je conçois bien entendu que le film reste un Disney et qu’il faut de jolies histoires que ce soit d’Amour ou d’Amitié mais là, le coup du grand géant et de la mignonne petite fille c’est du déjà vu et ça fait complètement rater l’occasion de vraiment faire un film drôle et déjanté (ce qui ne veut pas dire qu’on aurait pas pu y mettre un peu d’émotions, ce n’est pas incompatible). Ralph en prend indirectement un coup puisqu’il partage alors la vedette avec Vanellope…j’aurais préféré que l’intrigue tourne plus autour de Ralph et sa quête de reconnaissance.

Trop de rose tue le rose…

Game over, try again ?

Les Mondes de Ralph avait tout pour être un bon film mais se contente de n’être que divertissant. A vouloir faire trop familial, Disney s’est un peu perdu en chemin, de peur peut-être d’avoir au final un public trop ciblé (les gamers en l’occurrence). C’est comme s’ils avaient voulu se lancer sur une voie et qu’ils s’étaient arrêté en cours de route et les choses ne sont faites qu’à moitié : pas complètement hilarant ni complètement émouvant non plus puisqu’il manque vraiment une étincelle de magie Disney.

Les personnages sont attachants mais deviennent vite gnangnans malgré leur potentiel et les spécificités de l’univers vidéo-ludique sont mal exploitées, au final ce n’est qu’un monde comme un autre, ça aurait pu être au moyen-âge que ça n’aurait rien changé. Les geeks qui pensaient s’amuser et revivre des scènes de jeux n’y trouveront pas leur compte. J’ai passé un bon moment devant les Mondes de Ralph mais je reste malheureusement sur ma faim.

 

La note d’elhyel : 2,5/5 – j’ai apprécié le fait d’avoir choisi le jeu vidéo comme contexte ainsi que le film dans sa globalité cependant les défauts que je lui trouve suffisent à anéantir un éventuel coup de cœur.

 

L’info en plus : En fouillant un peu j’ai trouvé une page où vous pouvez tester les 3 jeux (Fix-it Felix, le jeu d’où vient Ralph, Hero’s Duty et Sugar Rush), j’aime bien l’idée =)

 




Vous en voulez encore ?

  • 15 juin 2013 [Film] Frankenweenie Je l'avais loupé au cinéma avec grand regret et j'ai enfin pu le voir en Blu-ray 3D tranquillement à la maison. Frankenweenie est le dernier film de Tim Burton sorti sur grand écran fin […]
  • 28 avril 2011 [Ciné] Insidious Il y a un peu moins d'une semaine avait lieu au Gaumont d'Opéra (Paris) l'avant-première d'Insidious, prochain film d'épouvante du réalisateur James Wan, à qui l'on doit notamment la […]
  • 6 avril 2011 [Ciné] Scream 4 Nous avons été conviés en début de semaine à voir en avant-première le film Scream 4 qui sortira en salle le 12 Avril prochain. Je ne suis malheureusement pas féru de film d'horreur mais […]

1 commentaire sur “[Ciné] Les Mondes de Ralph”

  1. Simon (JVM) 27 décembre 2012 at 15:53 #

    Effectivement, je pense également qu’ils auraient pu aller plus loin dans les références aux jeux video mais je pense aussi que c’est volontaire. ils ont voulu cibler large or, si c’était plus poussé, de nombreuses personnes n’auraient pas pu comprendre certaines références.


Laisser un commentaire