Archive for 'J’ai testé pour vous'

[Test] Call of Duty : Modern Warfare 2

COD_Modern_Warfare_2_jaquette

Pile 1 mois après sa sortie, je vous propose mon petit avis sur le « mastodonte » (du moins au niveau des ventes) de cette fin d’année à savoir Call of Duty : Modern Warfare 2.

On sera tous d’accord pour dire que Modern Warfare premier du nom a été une claque, le renouveau de la série des Call of Duty. Le fait de laisser la Seconde Guerre Mondiale de côté a été pour beaucoup une bénédiction : en clair, on attendait que ça ! Et comme d’habitude sur une suite d’un jeu d’une telle ampleur, Infinity Ward avait autant de chance de réitérer l’exploit que de nous pondre une merde pas possible…

MW2_04

Encore une fois, fini les Mosin Nagant et bonjour les Barett et compagnie…


En fait je vais rapidement décevoir les gros fans de cet épisode, ce test sera court :) car pour résumer et faire simple cet épisode aurait très bien pu s’appeler Modern Warfare 1.5 (et se vendre aussi bien accessoirement)

Alors pourquoi le Uriel il est aussi méchant avec Modern Warfare 2, le FPS qui déchire tout (les ventes, les scores, le papier) en cette fin d’année ? Le jeu est pourtant (un peu) plus beau que le premier, le scénario (suite directe) est plus étoffé et le gameplay est toujours aussi bon. Et finalement c’est quoi les nouveautés ? Plus d’action, plus d’émotion, plus d’explosion, plus de sang (cf : la polémique ridicule de l’aéroport) : on est donc bien d’accord, c’est la même chose que le 1 mais en plus gros.

MW2_airport_1Oh my god ! Quelle violence ! Les jeux vidéos devraient être interdit… Ça risque de pousser nos petites têtes blondes à faire pareil…


Faut pas croire, je critique, je suis dur (non pas de partout) mais c’est parce que j’ai vraiment bien aimé le jeu, mais j’en attendais simplement plus. Le solo est vraiment prenant, comme avant on incarne tour à tour plusieurs personnages qui se battent sur différents fronts et pour différentes organisations. On retrouve avec plaisir des personnages du premier volet comme « Soap » MacTavish et … euh non je ne préfère pas spoiler :p

Les phases d’actions sont (toujours scriptées à souhait) beaucoup plus intenses, variées et bien mises en scène : attaques furtives, otages à sauver, course poursuite en moto neige et même des phases de snipe en hélico.

MW2_03Hmmm si je saute est-ce que je gagne un trophée ? :)


MW2_SnowLa maintenant célèbre phase en jet-ski dès le début. Enfin moto des neiges :)


Le solo se boucle un peu moins rapidement que le premier, un conseil commencez le en commando (difficile) ou vétéran (bon là c’est hardcore) histoire de rallonger la durée de vie. Même si tout au long du jeu on a le droit à un discours typique américain : « on est les gendarmes du monde, on a le devoir de libérer les peuples opprimés etc… » pour la première fois la guerre s’étend aussi sur le sol américain. Voir la Maison Blanche transformer en champ de bataille, depuis Independance Day, on avait plus vu ça :D

Il ne faut pas oublier le mode « special ops » où il s’agit de remplir des missions assez courtes jouable en co-op. Que ce soit en local (en écran splité) ou online (via le PSN ou le Live), ce qui permet de profiter du jeu (en partie) avec ses amis en coopération. On aurait préféré pouvoir faire l’intégralité du solo à deux, mais les développeurs en ont décidé autrement.

MW2_05Les briefings sont toujours aussi complets et bien fichus et permettent de patienter pendant les chargements…


Pour finir un petit mot sur le mode « multijoueur », c’est encore pareil, on garde les mêmes et on recommence. Je ne vais pas m’en plaindre puisque ce système me convient parfaitement, on accumule des points d’expériences au fur et à mesure des victoires ou défaites. Ce qui permet ensuite de déverrouiller des armes, accessoires, atouts et autres bonus.

A noter l’arrivée du mode Capture the flag que j’affectionne particulièrement dans ce type de jeu, où le but est de pénétrer dans la base ennemie pour voler leur drapeau tout en conservant le notre chez nous. Ça semble simple en théorie, mais en pratique c’est tout le contraire.

Concernant la stabilité au niveau du online, je trouve que les choses se sont bien améliorées depuis le premier. S’il y a un souci, la partie se met en pause et un nouvel hôte est trouvé. De plus on trouve les parties assez rapidement donc au final il n’y a vraiment pas grand chose à reprocher de ce côté là.

MW2_01L’atout Blig-bling (aucun rapport avec M.Sarkozy) permet d’avoir 2 accessoires sur son arme. Là j’ai le viseur laser et le silencieux : miam !


En conclusion Modern Warfare 2 surpasse son prédécesseur sur tous les domaines en terme de chiffre. Contrôler 3 personnages au lieu de 2, avoir 2 accessoires au lieu d’un, disposer d’un hélicoptère blindé au lieu d’un normal etc… C’est vraiment l’impression que donne le jeu et c’est dommage.

Tout ça n’empêche pas le jeu d’être vraiment bon, et parmi les FPS de cette fin d’année, s’il fallait en avoir un ce serait celui là sans hésiter. On reste dans le jeu de shoot bourrin à la sauce américaine et ce serait mentir que de dire que ce n’est pas jouissif :)

Call of Duty Modern Warfare 2 sur PS3 et Xbox360 : C’est validé !!!

4a« Rythmé, jouissif et prenant mais… »


L’info en plus : Petite vidéo de l’attaque de la plateforme pétrolière, une des missions les plus sympa avec le Goulag.

L’info en plus en plus : Merci à David pour la démo de God of War 3 :)

[Test] LG GM750

Après avoir passé un mois à présenter Windows Phone, je ne pouvais pas vous épargner un petit billet afin de vous donner mon avis dessus. L’occasion d’apporter un peu de nouveautés sur le blog, en inaugurant une nouvelle catégorie (et oui 1 an, ça se fête et je bosse dessus en coulisse).

Et puis bon je suis certain qu’en bons geeks ou geekettes, le high-tech vous intéresse quand même ! Comme on dit sur Gameone : « c’est tipar ! »

LG_GM750_01Le LG GM750, aussi appelé LG Layla.


LG_GM750_02Déballage en règle, tout y est : cable USB, chargeur, kit main libre et stylet. Sauf la carte mémoire…


J’ai pu utiliser cet appareil tout au long du mois de novembre et honnêtement je me suis autant régalé que je me suis arraché les  cheveux dessus !

Le GM750 fonctionne sous Windows Phone, donc un des environnements disponible pour téléphones mobiles (Android, Symbian, BlackBerry et Iphone). L’avantage de ce dernier par rapport aux autres, c’est la correspondance entre l’environnement dans lequel (qu’on le veuille ou non) baigne la plupart des utilisateurs PC.

Forcément pour un utilisateur lambda, il est intéressant de retrouver ses petits programmes (applis) préférés sur son mobile comme Windows Media, Internet Explorer (je me fais du mal là), le pack offiice etc…

LG_GM750_03Pour déverrouiller faites glisser le « bouton » cadenas, à gauche ou à droite.


LG_GM750_05La nouveauté qui explique le fait que Windows Mobile devienne Windows Phone : les icônes (comme l’I…ne)


L’OS (système d’exploitation) est vraiment simple à utiliser, il est aussi bien plus conviviale que les anciennes versions beaucoup plus archaïques. On trouve ses marques très rapidement et le tactile obéit au doigts et à l’œil (bon il ne faut pas frôler comme sur l’Iphone). L’écran 3 pouces suffit déjà amplement, cependant si vos doigts sont trop gros ou que vous n’êtes pas habitués au tactile, un stylet design est livré avec.

LG_GM750_04Le menu de base appelé « Aujourd’hui », sobre et complet : j’aime.


Honnêtement je me suis que très peu servi des fonctions typique de Windows, faire un traitement de texte, un tableau ou une présentation powerpoint : très peu pour moi. Par contre ce qui m’intéressait et vous intéresse plus c’est l’internet mobile !

Pour cette mission on avait le top du top niveau forfait (chez SFR), le full internet ! Et là c’est la claque (par rapport à mon vieux téléphone 3G), navigation rapide et aisée, l’accéléromètre permet de voir ses pages comme on le souhaite (pencher son téléphone à l’horizontale). Et le petit plus IE gère le contenu Flash.

Je me suis aussi essayé à Messenger sur le mobile et j’ai été convaincue, la gestion des différentes discutions est claire et je craignais certaines lenteurs, mais pas du tout. Petit truc marrant, lorsqu’on reçoit un wizz le téléphone vibre vraiment :D

LG_GM750_06Je l’ai déjà vu ce blog pourri quelque part….


LG_GM750_07Mais bon pour visualiser les images vaut mieux incliner son téléphone :)


Bon je vous épargne les caractéristiques techniques détaillés, il faut juste savoir que l’appareil photo est de 5 mega pixels (pas de flash), qu’il fait 6h30 d’autonomie en communication sur le papier (plutôt 5 en vrai) et qu’il a 300 Mo de mémoire interne (compatible micro SD jusque 32Go).

Et là je vais conclure en vous expliquant pourquoi « je me suis arraché les cheveux dessus ». En effet tout n’est pas rose il faut l’avouer, Windows plante parfois, le GM750 est pauvre en mémoire vive (on se retrouve avec le syndrome Wii quand on surf : mémoire insuffisante). Sans parler de certains lags lorsque l’on écrit un message, le manque de fluidité sur certains menus et l’absence de flash dans l’appareil photo.

Finalement le LG GM750 avec Windows Phone embarqué est un téléphone nouvelle génération accessible pour rester connecté 24h/24h. Loin des prix faramineux d’un Iphone par exemple (disponible à 1€ avec forfait), il propose un accès à tout l’internet mobile (surf, réseaux sociaux, streaming, mail et j’en passe) et attire avec son design plutôt sexy (pas vrai les geekettes ?). Malheureusement face à la concurrence, Windows Phone n’innove en rien même s’il a le mérite de proposer un peu de concurrence dans le monopole imposé par l’Iphone en France.

Je vous laisse avec une petite démo donné au Windows Café par Philippe Grebot :)

Démonstration et test du LG GM750 sous Windows Phone from LG Blog on Vimeo.

L’info en plus : J’attends vos avis avec impatience, intéressant ? Des points à revoir ? Pas d’accord sur quelque chose ? Une autre manière d’aborder la chose ? Des idées ? Votre poisson rouge est mort ? Envie soudaine de me faire un paypal ? Quoi qu’il en soit n’hésitez pas :D

[Test] WET

Terminé il y a quelques temps déjà (me suis débrouillé pour le finir avant la sortie d’Assassin’s Creed 2 et Modern Warfare 2), voilà donc mon avis sur WET.

Wet_jaquetteAbandonnée par Activision/Blizzard, Rubi nous revient grâce à Bethesda qui publie le jeu.


Rubi Malone est une chasseuse de prime, elle peut tout faire si l’on y met le prix. Notamment tuer des gens, ce qui est sa spécialité. Après un gros contrat bouclé facilement (qui sert de tutorial) son employeur la trahi ce qui la met de très mauvais poil : ainsi commence la quête de revanche de Rubi.


On a affaire ici à un jeu d’action, de type bourrin : on ne fait qu’appuyer le plus vite possible afin de vider un maximum de chargeurs tout en sautant partout. Car en sautant vous activerez le bullet time qui dans le jeu est illimité, à vous les joies de refaire des scènes des films made in Hong-kong : The Killer, Syndicat du Crime etc… (Ca ne vous parle pas ? Roh, John Woo ? Chow Yun Fat ? pfff) Dans ce cas on la refait, à vous les joies des fusillades au ralenti comme dans Stranglehold sorti déjà il y a fort longtemps sur console next gen.

Wet_redCertains stages se font en mode fury, lorsque Rubi se fait éclabousser par le sang de ses victimes.


Pas grand chose de réellement nouveau à se mettre sous la dent, un scénario et une ambiance qui se veut à la Kill Bill sans se rapprocher de celui-ci en terme de qualité. Techniquement à la traine par rapport à ce qui se fait, la musique (originale) très année 60/70 mélangé à du rock moderne m’a beaucoup plu et rehausse un peu le niveau.

A noter que c’est la succulente Eliza Dushku (Buffy, Tru Calling, Dollhouse) qui double la voix de Rubi en version anglaise, alors un conseil (même si les dialogues sont pas forcément super intéressants : fucking shit!) mettez votre système en anglais, car les voix françaises sont juste affreuses.

dollhouse_2J’ai rarement l’occasion de mettre des photos de ce type alors quand je peux…


eliza-dushku-fhm-03J’en profite :p


Finalement même si c’est un banal jeu d’action, et qu’il fourmilles de divers défauts, je me suis bien amusé avec WET (et je parle pas de la miss Dushku). Le but premier c’est quand même de se divertir, et question défouloir, Rubi en connait un rayon. Certains passages vous ferons vous arracher les cheveux à cause du gameplay un peu rigide (moins que Stranglehold certes), mais dans l’ensemble on en a pour son argent : en occasion ou en import je précise ! (30€ maxi pour ce jeu, après ça ne vaut plus le coup)

WET sur PS3 et Xbox360 : c’est validé !

3a« Divertissant mais rien de plus… »

L’info en plus : Ajout d’une petite phrase en dessous de la note finale pour mieux illustrer ma pensée. Et je fais des essais avec la bannière pour qu’elle ramène à la page d’accueil (un peu de patience ceux qui ont demandé). Demain : surprise !

L’info en plus en plus : Un gentil monsieur et coupain (Praska de viedegeek) à publié une interview… de moi !!! Si jamais vous ne connaissiez pas « Vie de Geek » foncez ! (Et accessoirement vous aurez quelques infos en plus sur moi :D )

[Test] Uncharted 2 : Among Thieves

Lorsqu’un jeu est considéré comme « culte » il est en règle générale très difficile pour une suite de s’imposer dans le cœur des fans. Nostalgique ? Améliorations et évolution mineures ? Beaucoup de choses entrent en compte dans la réussite ou non d’une suite et autant le dire tout de suite, Uncharted 2 : c’est validé :)

Uncharted_2_jaquette

Je pense que j’aurais pu faire un mini article du genre « Uncharted 2 c’est trop bien, allez-y foncez » point barre et je pense que les fans auraient compris. Mais bon je pense aussi aux autres, ceux qui ne connaissent pas, qui n’ont rien lu dessus, qui hésitent ou qui ne veulent tout simplement pas de ce jeu.

Commençons donc par le commencement, les premières minutes de jeu en ma compagnie que voici (mettez la en HQ ça sera mieux) :

Pour faire court et précis, Uncharted le premier était une bombe au niveau visuel, le 2ème volet met la barre encore plus haut. Le jeu est magnifique en tout point, la modélisation des personnages (aussi bien principaux que secondaires), la richesse des décors (bien plus variés, jungle / ville / neige / ruines / train) ainsi que de nombreux détails qui fourmillent dans le jeu. On sent de suite que les développeurs se sont donnés du mal et nos petites rétines les remercient :)

Niveau gameplay on reste vraiment dans du « Uncharted », alternance entre phases de plateforme et d’action. Pas grand chose de nouveau si ce n’est la mise en place de quelques séquences d’infiltration où il faudra éliminer/neutraliser ses ennemis en silence.

La mise en scène est au top, alternant différentes prises de vues et surtout l’utilisation d’un flou progressif (enfin je sais pas comment ça s’appelle à vrai dire), l’image sera plus nette  à certains endroits afin de les mettre en valeur : vraiment impressionnant. D’autant plus qu’il est vraiment difficile de faire la différence entre les cinématiques et le jeu en lui même, que ce soit au niveau de la mise en scène qu’au niveau de la technique pure.

ChloeChloé, modèle de cette année. Beauté fatale ? Un air de James Bond Girl des temps modernes :)


Je vais conclure avec mes impressions sur le jeu. Même si j’ai eu quelques imprévus qui m’ont empêchés de jouer tout mon content, je me suis régalé à chaque minutes sur le jeu. Commencer en mode difficile m’a fourni un bon challenge et j’ai mis un peu plus de 10h de jeu à le terminer. Si l’on rajoute le mode multi (co-op sur des missions ou le multi classique) la durée de vie est vraiment bonne.

J’ai adoré Uncharted 2, autant sur le jeu, que sur le scénario même s’il n’a rien de vraiment original. Les textes sont vraiment bien écrits et les répliques sont pleines d’humour et de piquant entre les protagonistes (situation complexe oblige). Un des jeux de l’année, haut la main à mon avis. Je suis certains que les fans du premiers sont déjà aux anges, mais aussi que ceux qui ne connaissent pas encore Drake, vont l’adorer.

Uncharted 2 sur Playstation 3 : C’est validé !!!

5a

L’info en plus : Merci à Naughty Dog de m’avoir fait passer un si bon moment devant ma console, ça faisait longtemps et ça fait vraiment plaisir.

[Test] Fate/unlimited codes MAJ

Edit : Vous allez rire, j’avais fait une vidéo pour illustrer le test, mais j’ai oublié de la mettre. C’est corrigé !

Dit donc je suis prolifique ces derniers temps ? Ou est-ce simplement que je croule sous les articles à écrire et qu’il faut bien que ça sorte à un moment ou un autre ? Quoi qu’il en soit, merci Capcom de m’avoir fourni de quoi écrire cet article.

Fate unlimited jaquette

Fate/unlimited codes est un jeu de combat basé sur l’anime Fate/stay night lui même basé sur le jeu PC éponyme (« dating simulator » déconseillé aux moins de 18 ans mais pas d’inquiétude, tout ce qui était interdit aux plus jeunes a disparu).

Tout d’abord sorti en salle d’arcade, puis porté sur PS2, le jeu est arrivé en Europe sous sa forme PSP (début septembre). Uniquement en version téléchargeable (via le PSN) c’est une bonne manière de faire rentrer ce type de jeu typiquement japonais en France (d’autres éditeurs devraient en prendre de la graine).

Fate Saber screen

Niveau réalisation, la qualité est au rendez-vous, ce n’est certes pas le top du top mais pour un jeu à licence on est largement au dessus de la moyenne. Le jeu est beau, fluide et rapide : tout ce qu’on demande à un jeu de combat.

Le jeu reprend avec son mode arcade, l’histoire de Fate Stay Night (dont je vous aurez les impressions d’ici …. un jour quoi ^^ ) par le biais de scènes en images fixes avec voix (en japonais !) et textes.

Les personnages sont charismatiques même si je ne les connais pas tous et justement un des plaisir lorsque l’on joue à ce genre de jeu, c’est pouvoir incarner ses personnages préférés et tabasser les autres. L’univers est vraiment bien retranscrit, les fans de la première heure ne seront pas déçu.

Outre le mode arcade où chaque personnage a sa propre histoire, le jeu comprend un mode défi, avec une multitude de bonus à débloquer : des illustrations, le modèle 3D des personnages etc… On peut même pousser le vice à personnaliser la voix des menus avec la voix des personnages du jeu (ex : Saber qui dit « Capcom » quand vous lancez le jeu), chose que l’on retrouve typiquement dans les jeux jap.

Fate unlimited art

Niveau gameplay le jeu se veut technique mais accessible, à part les « spécial » où il faudra faire des doubles quart de cercle à la Street Fighter, le reste des coups se sortent assez facilement (deux fois avant, deux fois arrière, arrière avant etc…) Hmmm c’est peut être du charabia pour vous, vous préférez un dessin ? Vous voilà exaucé :

Rider_MovesA cela s’ajoute les incontournables projections, un système de contre avancé, les doubles sauts, les pas de côtés etc… Le jeu introduit aussi une nouvelle chose : le Saint Graal. A chaque fois qu’un dégât est infligé, celui-ci remplie peu à peu le Graal, celui qui donne le dernier coup avant remplissage de la coupe, décuple ses forces et cela lui permet d’asséner à son adversaire son coup le plus puissant.

Fate Gilgamesh screen

Voici donc une petite vidéo pour vous faire une idée de la fluidité du titre :

Vous l’aurez compris je suis sous le charme, j’aime les jeux de combats, j’aime les mangas, alors lorsque les deux sont réunis et que la qualité est là, je ne peux qu’adorer et adhérer. En conclusion je dirais que Fate/Unlimited codes est un des meilleurs jeux de baston de la PSP. Il est juste techniquement un peu en dessous de Soul Calibur mais pour le reste il lui est supérieur, c’est d’ailleurs pourquoi je vous conseille d’avantage ce Fate plutôt que Soul, si jamais vous aviez 30€ à dépenser dans un jeu de combat pour PSP.

Fate/Unlimited Codes sur PSP : C’est validé !

4a

L’info en plus : Une petite surprise arrivera pour cette nuit ou demain, soyez au rendez-vous.

[Test] Soul Calibur Broken Destiny

SC4_PSP_Inlay_UK.indd

Depuis les annonces fracassantes de Sony lors de l’E3 2009, la PSP semble reprendre un second souffle avec l’arrivée d’une multitude de titres sur la console portable, plus ou moins attendu comme ce Soul Calibur Broken Destiny.

Sorti début septembre le jeu est plus proche d’un portage du Soul Calibur 4 sorti sur console nouvelle génération (Xbox360 et PS3), plutôt qu’un nouvel épisode à part entière. La grosse nouveauté du soft étant l’ajout d’un nouveau personnage : Dampierre (peu intéressant à mon goût) et surtout l’arrivée de Kratos (God of War) en personnage jouable pour la première fois dans un jeu de baston.

soulcalibur-broken-destiny-Kratos

Pas grand chose à dire sur le jeu en lui même, ça reste le Soul Calibur que tout le monde connait. Techniquement parlant le jeu est une réussite, c’est fluide et les graphismes sont magnifiques pour une console portable. Ce SC fait parti des jeux les plus beaux de la console (aux côtés de Crisis Core et God of War : Chain of Olympus…)

Pour ceux qui n’ont jamais testé un Soul Calibur (ça existe ?) voilà une petite vidéo pour que vous puissiez voir à quoi ça ressemble :

Tout irait donc dans le meilleur des mondes (Candide), si le jeu ne manquait pas cruellement de contenu. Pas de mode arcade, remplacé par un mode « match rapide », pas de personnages cachés ou à débloquer (le comble pour un jeu de baston). Le jeu se contente donc de proposer des modes de jeux plutôt basiques même si le mode création de personnages (semblable à ce qu’il se faisait sur SC4) est bel et bien là.

soulcalibur_broken_destiny_Cassandra

En conclusion, Soul Calibur Broken Destiny est un jeu destiné avant tout aux nomades. Même si la plupart (dont je fais parti) pesteront contre l’absence de mode arcade ou de contenu réel, il est à noter que pour 30€ seulement Soul Calibur offre un bon divertissement pour les amateurs de jeux de combats qui souhaitent jouer des parties rapides. D’autant plus que la réalisation est impeccable, il serait donc regrettable de passer à côté de ce titre qui même si ne sera pas un épisode immanquable de Soul Calibur, saura ravir les fans de jeux de bastons qui’ n’ont plus grand chose à se mettre sous la dent.

Soul Calibur Broken Destiny sur PSP : C’est validé !

3aL’info en plus : Ne vous inquiétez pas le compte rendu du FJV arrive, il me faut juste le temps de préparer tout ça…

[Test] Halo ODST

halo odst top

Il y a quelque temps déjà, j’avais pu participer à une session test d’Halo ODST histoire de me faire les crocs en avant-première sur cette grosse exclusivité de fin d’année de la console de Microsoft.

Je rappelle encore une fois que je ne suis pas du tout spécialiste de l’univers d’Halo, si ce n’est un peu son univers via Halo Wars. Voici donc mes impressions sur la partie solo du jeu après 6h de test.

Le synopsis, votre équipe part en mission sur la Terre qui est attaquée par les Covenants, des aliens ressemblant à des orcs, protoss, un peuple guerrier en somme. Contrairement aux anciens volets l’on incarne des humains et pas le super-soldat Masterchief. Malheureusement le vaisseau s’écrase et le héros (un soldat sans nom surnommé le « rookie » donc le « bleu ») se réveille 6h après le crash, séparé de ses coéquipier dans la ville de New Mombasa en ruine.

Halo odst screen

La campagne se divise en deux parties, l’on incarne le « rookie » dans la ville à la recherche d’indices afin de découvrir ce qu’il s’est passé et ce qui est arrivé à nos coéquipiers. Aidé par le surintendant, l’intelligence artificiel qui gère les tâches ménagères de la ville, qui monopolisera écran de pub, téléphone, barrière de sécurité afin de vous prêter main forte.

Cette partie plutôt passive, vous permettra de vous mettre en jambe avec les contrôles, le système de vue « assistée » qui permet de voir dans le noir mais surtout qui met en évidence les indices et ennemis. On peut aussi à tout moment activer/désactiver l’aide qui permet de placer le point à atteindre sur la carte ainsi que la position de certains dépôts de ravitaillement.

Halo odst screen 1

Une fois l’indice atteint, on assiste à un flash-back, où l’on jouera un de ses coéquipiers dans des phases d’actions vraiment prenante, où l’on donnera l’assaut sur des grosses troupes ennemis, où il faudra piloter divers véhicules (tank, Wartog, mais aussi les véhicules ennemis), défendre une position etc… On va s’en tenir là pour les généralités :)

Le mode campagne bien que court (ça sentait la fin après 5/6 h de jeu), m’a vraiment bien plu. Le scénario tient en haleine du début jusque la fin, et même si certains n’apprécieront pas, j’ai particulièrement aimé les moments d’accalmie qui font suites au flash-back. On se retrouve la nuit, seul avec une musique douce, lente malgré le chaos qui règne autour. Les armes sont nombreuses, même si au final on en utilise qu’une poignée d’entre elles qui sont vraiment efficaces.

Par contre le jeu est loin d’être exempt de défaut, on fait face à un jeu de shoot des plus classiques, graphiquement même si l’environnement est plutôt joli, la modélisation des personnages est vraiment pauvre et je me suis demandé parfois si on était vraiment sur console nouvelle génération. Sans parler du fait qu’il faille parcourir de longue distance alors que le personnage ne sait même pas courir.

En conclusion, la campagne d’Halo ODST m’a conquis, par son scénario et sa mise en scène, le jeu trouve le bon équilibre entre action intense et émotion dans la narration. Après techniquement parlant beaucoup de choses m’ont choqué (voir plus haut) mais apparemment la série des Halo n’a jamais brillé par sa réalisation et pour ce genre de jeu c’est vraiment regrettable.

Halo ODST sur Xbox360 : c’est validé !

3a

L’info en plus : Acheter le jeu vous permettra de participer à la bêta d’Halo Reach en 2010.

[FAQ] PS3 Slim: le guide du Noob

Depuis le début de la semaine je donne un coup de main dans la plus grande chaine de distribution de jeux-vidéo en France, afin de participer à la sortie de la PS3 Slim et force est de constater que les gens ne sont vraiment, mais vraiment pas du tout informés sur la PS3 slim.

PS3 Slim Kaz

Je vous propose donc un mini billet regroupant les questions/réponses les plus fréquemment posées en magasin :


Q : Euh elle sort quand la nouvelle PS3 ?

Elle est disponible depuis le 1er Septembre 2009.

Q : Mais elle à quoi de plus ?

Je dirais plutôt qu’elle a des choses en moins (rires…) Comme la consommation électrique, la taille et le poids de la console. Elle chauffe moins grâce à son CELL qui est plus finement gravé (ce sont des plus en fait). Sinon elle dispose d’un disque dur de 120 Go (mais ce n’est pas un élément déterminant). En résumé elle fait tout ce que fait une PS3 80 Go, sauf qu’elle gère mieux le son en true HD.

Q : Bah elle sert à quoi alors ?

A faire des économies à Sony dans la production de la console. Non plus sérieusement en tant que consommateur, ce qu’il faut retenir c’est la baisse de prix de 100 € avant tout. Après pour les goûts et les couleurs, si vous n’aimez pas le nouveau design il faut vite foncer sur les stocks restant de l’ancien modèle dit « PS3 fat » qui est elle aussi à 299€ à présent.

Q : J’ai peur que 120Go ne me suffisent pas.

Le changement du disque-dur est toujours d’actualité sur la PS3 Slim. Et bien entendu ne remet pas en cause la garantie.

Q : Mais on m’a dit qu’elle chauffait plus et qu’elle tiendrait pas longtemps !

On ? Il ne faut pas croire toutes les rumeurs, ni lire jeux-vidéo.com ou certains pro-telle ou telle console qui ne sont pas objectifs du tout. Au pire, la plupart des enseignes proposent des extensions de garantie qui permettent au consommateur d’être tranquille pour des années.

Q : Si je revend ma 60 go (rétrocompatible) est-ce que les jeux PS2 passeront sur la Slim ?

Non, la rétrocompatibilité jusqu’à nouvel ordre : c’est fini.

Un petit bonus avec les meilleures questions :)

Q : Tiens ils ont changé de manettes pour la PS3 Slim ?

Non c’est toujours la Dual Shock 3.

Q : J’ai entendu dire que Call of Duty Modern Warfare 2 sortait le 11 octobre !

Non plus, même si dans le trailer il est écrit sortie le 11.10.09, il faut savoir que chez les américains, le mois vient avant le jour, ceci expliquant cela. La date de sortie reste donc le 10 novembre.

Q : GTA3 va sortir sur PS3 ? Quand est-ce que PES 10/ Fifa 10 sort ? Lequel est le meilleur ? Gears of War 3 sort quand ? Et God of War 2 sur PSP ?  On m’a offert la Wii mais je trouve pas de jeux de tir aussi beau que sur PS3 (et Xbox360) sur Wii…

. . .

L’info en plus : « Le blog ralenti un peu à cause de l’accumulation de la fatigue mais je tiens le choc, tout revient à la normale d’ici Samedi (demain quoi :) ) »

[Test] Batman Arkham Asylum

L’ayant enfin terminé, voici donc le test de Batman Arkham Asylum qui selon la plupart (tous?) les média, les joueurs et tout le monde en fait est un jeu énorme.
Et bien pour une fois je ne vais pas à contre courant, je vais répéter une fois de plus que le jeu est une tuerie.

Batman arkham asylum jaquette

Pour l’histoire général de Batman, je vous invite à … euh non en fait, je ne pense pas avoir de lecteurs qui viennent de Mars.
Dans cet opus Batman a capturé le Joker et le ramène à Arkham (l’asile de fou où sont enfermés l’ensemble des super vilains de Gotham). Cependant c’est un piège tendu par le Joker qui va libérer tous les anciens ennemis de Batman pour les retourner contre lui.

Batman AA croc

Des le début, la scène de présentation permet de se mettre dans le bain. On accompagne le Joker à travers les couloirs d’Arkham. Le rythme est lent (on ne peux qu’observer et marcher) et permet d’apprécier la qualité technique du jeu qui est vraiment magnifique (l’univers du comics est parfaitement retranscrit), ponctués de petits évènements plus ou moins dangereux (le passage de Croc).
Ce moment nous à été présenté (par le staff d’Eidos lors du fanday) comme l’introduction qui servait à Bioshock lors de l’arrivée sur l’ile… jusqu’à ce que le Joker s’échappe :)

Batman AA joker

Le jeu est beau et impressionnant et ? Et bien le gameplay suit, on a affaire ici à un genre hybride surtout axé beat them all (on cogne tout ce qui bouge) allié avec le côté infiltration (et oui Batman craint les balles). Le système de combat est bien fichu, on a les coups normaux, les coups de capes pour les sbires armés de couteaux, l’esquive pour ceux qui ont une matraque électrique ainsi que le « finish » qui permet de se débarrasser des ennemis à terre.
S’en suit les nombreux gadgets (classiques) de Batman que l’on peut utiliser lors des combats mais aussi les phases d’exploration : le batarang, le grappin etc…
Pour le côté infiltration, on passera par des conduits, on se cachera dans les ombres et en hauteur pour fondre sur un ennemi qui se retrouve seul. On dispose aussi pour cela d’une vue amélioré qui permet de découvrir des indices, mais aussi de voir précisément où se situent les ennemis de la pièce et de savoir s’ils sont armés ou non.

Batman AA

Ne pas oublier que les combats et la découverte de secrets apportent de l’expérience à notre chevalier noir et qu’il pourra gagner des compétences qu’il faudra choisir : amélioration de son armure, du batarang, de la puissance d’attaque etc…
Petit point noir du jeu (à part le collector lamentable français), les boss n’offrent pas vraiment de variété. Ils sont peu nombreux, et la plupart sont vraiment de gros lourdeaux qu’il faudra esquiver puis frapper mise à part Ivy mais je vous laisse la surprise.

En conclusion je dirais que Batman Arkham Asylum tient toutes ses promesses. Tous les côtés de Batman sont bien retranscrits dans le jeu, l’histoire de celui-ci est bien développé notamment grâce à des flash-back très bien placé dans le jeu. La durée de vie est dans la moyenne voir plus, environ une dizaine d’heure (8 pour les rapides, 12 pour les plus lent) pour finir le scénario. A savoir qu’il y a une multitude de secrets à découvrir qui débloquent des défis, des biographies de personnages, des enregistrements audio, des trophées etc… ce qui rallonge considérablement sa durée de vie.

Batman Arkham Asylum sur PS3 et Xbox 360 : C’est validé !!!

5a

L’info en plus : « Je l’ai fais sur PS3 et testé ensuite sur Xbox 360, je n’ai pas vraiment vu de différences notable, sur TV HD ready en tout cas. Par contre comme d’habitude la 360 est plus réactive, lecteur DVD oblige »

L’info en plus en plus :
« Pas de vidéo cette fois-ci, il y en a assez sur le net. Et sur Batman je me débrouille plutôt bien, donc ça n’a pas d’intérêt pour vous :) Et n’oubliez pas les concours !!! »

[Test] Trials HD

Voici donc le test qui va clore le chapitre du « Summer of Arcade by Microsoft ».  Encore une fois merci à eux pour m’avoir permis de mettre la main sur les trois titres qui me faisaient de l’œil. A savoir ‘Splosion man, Shadow Complex et enfin Trials HD.

Trials HD jaquette

Le principe du jeu est simple, vous roulez en moto cross sur un parcours avec des sauts, des loopings etc… et le but est d’arriver le plus rapidement possible à la fin. Ce qui sous-entend le moins de gamelles possible :)

Graphiquement le jeu est vraiment beau malgré sa simplicité. En effet le soft ne propose pas que la simple ligne du parcours, il y a des multitudes de détails tout autour du trajet. Ce qui fait que même si les textures et la variété des décors proposés sont plutôt basique, ça reste impressionnant de voir toutes ces routes (même si on ne peut pas toutes les prendre).

Côté gameplay, une touche pour accélérer et l’analogique pour se pencher en avant ou en arrière. Et c’est la le point fort du jeu, comme je le disais précédemment la gestion de l’inertie, de la gravité est vraiment bien fichue. Tellement bien faite qu’il faudra un certain temps d’adaptation avant de ne plus se scratcher toutes les 5 minutes (enfin secondes pour moi).
Bien que le jeu repose sur un time attack (comprendre, une course où il faut faire le meilleur temps), on se surprend à vouloir faire son beau lors de grand sauts, un salto, deux salto, arrière, avant et … Paf : paraplégique !

Autre point fort du jeu c’est justement ces gamelles qui sont très amusantes (ne me dites pas que je suis le seul sadique ici ?), des os qui craquent, des choquent à la tête qui font saigner et plein d’autres joyeusetés dans le genre.
Et voici une petite vidéo de gameplay (ne la regardez pas je suis trop nul) :)

En conclusion on a ici un bon petit jeu téléchargeable qui certes ne rivalise pas avec les grosses productions qui existe sur galette mais qui vous fera passer un bon moment comme ‘Splosion Man (et aussi des arrachages de cheveux).
Trials HD est un savant mélange de Pain et un jeu de motocross, et que dire si ce n’est que la sauce prend plutôt bien. Le jeu compense sa faible durée de vie par un éditeur de niveau ce qui est une bonne initiative.

Trials HD sur Xbox360 : C’est validé !

3a

L’info en plus : « Trials HD est disponible sur le markeplace à 1200 MS point. Bon je l’avoue, à prendre après Shadow Complex quand même. »

L’info en plus en plus : « N’oubliez pas le concours (voir la bannière), il y a 3 exemplaires du IG mag à gagner ! »

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.