Archive for 'Nostalgie'

[Happy Birthday] Les 25 ans de Castlevania…

Comme d’habitude je suis un peu en retard mais nous fêtions il y a quelques jours, le 26 septembre pour être exact, le 25ème anniversaire de la saga des Castlevania. J’en profite donc pour rendre un petit hommage à la sanglante saga des Akumajô Dracula (titre trop japonisant à l’époque, qui est donc devenu Castlevania pour les occidentaux). Pour ceux qui débarquent, la saga raconte l’éternel combat des tueurs de vampires contre Dracula. Ce dernier ressuscite tous les 100 ans et pour le tuer, la famille des Belmont dispose d’une arme terrible : le Vampire Killer.

Je dois vous avouer que je n’étais pas fan du premier, à l’époque où il est sorti sur NES je n’étais encore qu’un gamin. Malgré tout je m’y étais essayé et j’en garde encore un souvenir un peu amère : un jeu ultra dur avec une maniabilité douteuse surtout au niveau des sauts, il faut avouer que chez les Belmont on a pas l’agilité d’un Ezio par exemple. J’ai commencé à accroché à partir du 3ème épisode, les années ayant passé et le système de changement de personnage m’avait séduit ! J’ai été depuis un fidèle adepte des Castlevania, ayant connu l’apogée de la saga avec Symphony of the Night (sorti sur Playstation première du nom à la base, mais aussi sur Saturn puis a connu divers rééditions).

Ma petite collection perso, j’ai oublié les jeux sur PS2 mais tant pis…

Depuis le jeu de plateforme presque injouable est devenu bien plus maniable, incorporant de plus de nombreux éléments tirés de RPG qui ajoutent une nouvelle dimension à cette saga. Les épisodes qui ont suivi Symphony of the Night (sur Gameboy Advance et DS) ont d’ailleurs gardé ce « modèle » de Castlevania qui marche tout simplement. Je ne sais plus si j’ai eu l’occasion d’en parler ici, mais Symphony of the Night est déblocable sur la version PSP de Castlevania The Dracula X Chronicles (Akumajô Dracula X).

Aujourd’hui la licence Castlevania est toujours présente dans le paysage vidéo-ludique de la next-gen, avec notamment Lords of Shadow la série a pris un virage en 3D (ce qui n’avait pas trop réussi à la saga jusqu’à maintenant, je pense aux épisodes N64 et PS2). Néanmoins avec une réalisation au top et un gameplay bien pensé, Gabriel parvient à nous convaincre de sa légitimité au Panthéon des chasseurs de vampires. Ceci étant dit, joignez-vous à moi pour souhaiter un très bon anniversaire à la saga des Castlevania !

J’en profite aussi pour saluer le super travail d’Ayami Kojima sur la série des Castlevania, nous offrant des magnifiques artworks.

L’info en plus : Harmony of Despair est enfin disponible sur le PSN (uniquement sur XBLA auparavant), et il paraitrait que Konami nous prépare une petite surprise pour les 25 ans (3DS ?)…

[News] Sonic fête ses 20 ans aujourd’hui

Et voilà aujourd’hui nous sommes le 23 juin et ça fait maintenant quelques semaines que je vous en parle : c’est l’anniversaire de Sonic le hérisson ! Notre chère boule de poils (ou pics) bleue, fête aujourd’hui ses 20 ans ! Née de la volonté de concurrencer notre bon vieux Mario, Sonic s’est imposé comme le symbole de SEGA depuis le 23 juin 1991.

Nous aurons l’occasion de fêter l’évènement tous ensemble lors de Japan Expo 2011 où Sonic aura la vedette sur tout l’espace SEGA. De nombreuses activités sont déjà prévus mais le principal reste le gâteau d’anniversaire qui sera partagé tous les jours à partir de 16H. Le rendez-vous est donc donné sur le stand SEGA pour les fans du hérisson bleu.

Vous pourrez d’ailleurs jouer à une démo exclusive du prochain Sonic Generations à Japan Expo 2011 qui se tiendra du 30 Juin au 3 Juillet prochain au Parc des Expo à Villepinte.

Souhaitons donc tous ensemble un super anniversaire à Sonic, celui-là même qui a bercé notre enfance sur Master System et Megadrive, à l’époque cantonné à son jeu de plateforme, la licence s’est développée sous toutes les coutures. Sonic est donc aujourd’hui un incontournable du paysage vidéoludique (autant en bien qu’en mal selon les épisodes).

L’info en plus : Quand à moi, j’ai trouvé quelques photos montrant que Sonic et son nouveau pote (« Here we go ! ») savent faire la fête ! Tant pis pour les petits loups qui auraient attendu le bougre devant les magasins Game par exemple (je suis mauvaise langue ;p)

[News] SEGA annonce Sonic Generations (edit : ajout du trailer)

Je vous le disais il y a quelques jours, c’est bientôt les 20 ans de Sonic le hérisson. Et pour l’occasion j’espérais en cachette que Sega nous prépare une surprise de folie ! C’est chose faite, puisque nous aurons droit à un tout nouvel épisode mettant en scène le hérisson le plus rapide de l’histoire : Sonic Generations !

Le slogan est lancé : deux Sonic, deux fois plus rapide ! En effet, prévu pour la fin de l’année sur Xbox360 et PS3, Sonic Generations nous permettra de revivre les aventures de Sonic depuis ses début en 1991 jusque nos jours.

Avec de jolis graphismes mis au goût du jour évidemment.

[Lire la suite…]

[News] 43 printemps pour Chun Li !

Hier c’était l’anniversaire d’une demoiselle fort connue et importante dans l’histoire du jeu vidéo, j’ai nommé Chun Li ! Avec sa jolie tenue chinoise laissant apparaître la belle musculature de ses jambes (et même un peu plus), ses deux chignons et ses bracelets à pics, on obtient avec Chun Li une jeune femme mignonne mais qui en même temps impose le respect. (Note d’Uriel : avec un bon Kikosho elle impose aussi le respect :D)

Avec ça, difficile de ne pas craquer, les filles l’adorent autant que les garçons (comme quoi, pas forcément besoin d’une grosse poitrine mise en valeur par un décolleté) la hissant au niveau personnage culte, peut-être plus que certains autres personnages de la saga. (Note d’Uriel : Asian power ! Il est vrai que rares sont les personnes qui ignorent l’existence de Chun Li, même parmi les non initié(e)s de Street Fighter)

Vaut mieux éviter de se prendre un coup de pied avec des cuisses pareilles.

[Lire la suite…]

[Nostalgie] Nintendo World Cup sur NES

J’en profite pour ré-inaugurer cette section, laissé un peu à l’abandon depuis un certain temps. Il est toujours difficile d’avoir un équilibre entre les différents sujets abordés et vu que ce blog est un peu un reflet de ma vie, c’est encore plus dur. Bref, chose promise, chose due voici donc un petit article sur Nintendo World Cup pour ceux qui n’ont pas eu la chance de connaitre ce titre ! Venez donc découvrir le foot autrement :) !

Nintendo_World_Cup

La preuve que ceux qui font les boites ne jouent pas au jeu : « le réalisme du football au niveau international »


[Lire la suite…]

[Nostalgie] Metal Gear Solid (Uriel no Sekai 1 an)

Pour commencer, merci à tous :D, je le répète régulièrement  mais c’est grâce à vous lecteurs qu’il m’est possible de continuer cette aventure :)

Je ne vais pas vous ennuyer avec un bilan (qui ne vous apporterait rien d’ailleurs), je vous ouvre mon chez moi, mon univers et vous y êtes libres. Libre de commenter, libre de critiquer, libre d’apprécier ce que je partage avec vous jour après jour.

Il y a eu des moments difficiles, des moments d’épuisements (et oui je suis tout seul dans ce bateau), des projets qui ont abouti, d’autres qui ont disparu à jamais (j’essaye toujours de voir trop grand et résultat je suis déçu après T_T )

Néanmoins cette semaine sera spéciale, on va se faire plaisir tous ensemble pour fêter ensemble nos 1 an !!! En vous présentant un autre de mes jeux favoris que tout le monde connait déjà (outre FF7) : Metal Gear Solid.

Metal_Gear_Solid_jaquetteEt pas en platinum SVP !


Comme d’habitude c’est avec retard qu’en 1999, Snake débarque chez nous sur Playstation. Encensé par la presse, MGS apparait comme le précurseur du jeu d’infiltration. Ce qui allait complétement à contre courant de ce qu’on connaissait dans les jeux d’actions : en règle générale, on saute dans le tas et on tire/tape sur tout ce que qui bouge sans réfléchir.

Et bien là non, en se faisant repérer, on passe en mode alerte : d’autres soldats rappliquent et tous sont à votre recherche (bruit, traces de pas, goutes de sang) et il vous faudra rester caché un certain laps de temps pour que le tout se calme !

MGS_alertBah là faut tenir 99.99 jours… Nan je déconne, c’est en secondes voir demi secondes :D


Pour le reste, dois-je vraiment vous rappeler que le jeu était un des plus novateurs, beau (à l’époque et au pire il reste la version Gamecube) et agréable à jouer de l’époque ? Que le scénario en béton armé tient en haleine du début à la fin ? La musique est entrée dans la légende (voir l’article de demain), elle accompagne parfaitement le joueur dans les différentes phases de jeu. Par contre les voix françaises sont immondes, préférez les voix américaines (David Hayter !!!) juste magnifiques, présentent sur le jeu en US sur Psone ou le jeu européen sur Gamecube.

Que les personnages sont charismatiques à souhait, tellement, qu’aujourd’hui encore ils sont présents dans le cœur de tout gamer fan de MGS (Snake, Mei Ling, Meryl, Otacon, Naomi, Ocelot, Gray Fox, Sniper Wolf etc…) chacun d’entre eux possédant une histoire qui leur est propre que l’on apprendra à découvrir tout au long du jeu, qu’ils soit amis ou ennemis.

mgs_girls

D’autant plus que pour certains (voir la plupart) on les reverra plus tard (MGS 2 et 4, MGS3 étant une préquelle).


(L’article sera modifié au cours de la journée, quelques trucs ne sont plus valables, la faute à Dailymotion qui a mis du temps à valider)


Par contre il ne faut pas oublier que Hideo Kojima (combien d’entre vous le considère comme un dieu ?) n’était pas à son coup d’essai, Metal Gear Solid existait bien avant, en 1987 sur MSX2 et NES (bon je vous en parle pas, je n’avais que 4 ans). Mais à l’occasion un (vrai) petit test retro-gaming on ne sait jamais :D

En conclusion Metal Gear Solid a popularisé le jeu de type infiltration, pour une fois dans un jeu dit d’action, on avait droit à un scénario complexe, des personnages intéressants et surtout (comme dirait David Cage) de l’émotion ! Et je vous rassure tout de suite, il y a bien plus de phases jouées que de cinématique (avis aux détracteurs). Je pense que MGS est un monument du jeu vidéo, à ne rater sous aucun pretexte !

Un petit mot sur la version Gamecube intitulé MGS : the twin snakes, est en fait un remake de celui-ci par Silicon Knights (Eternal Darkness), graphiquement aussi réussi que Metal Gear Solid 2 sur Playstation 2, le jeu propose des nouveautés : la vue à la première personne pour tirer, des clins d’œils à Nintendo et surtout des cinématiques ultra exagérées (Snake qui fait du skate sur un missile)… A défaut de plaire aux puristes, il plaira à ceux qui accordent trop d’importance aux graphismes.

MGS_comparaisonSpoil :D


Metal Gear Solid sur Playstation & Metal Gear Solid Twin Snake sur Gamecube : C’est validé !!!


5a

L’info en plus : Préparez vous à du lourd cette semaine ! J’espère que ça vous plaira !

[Nostalgie] Super Puzzle Fighter II Turbo HD Remix

A méditer : Ya pas de combo dans Tetris, dans Super Puzzle Fighter : si !

Enfin ! J’ai été validé chez Dailymotion, je suis donc officiellement un « movie maker », ça veut dire quoi ? Que je peux uploader des vidéos de plus de 150mo et qui durent plus de 20 mins. A ce sujet je vous prépare une petite surprise, un projet dont j’ai le secret (généralement dès que je parle de surprise, je vous gâte).

Aujourd’hui je vais vous parler d’un bon petit jeux à jouer à deux, à quatre, à plusieurs quoi ! Un véritable coup de cœur pour moi, je l’avais sur PSone à l’époque et je n’ai pas hésité à le reprendre sur PS3, via le Store, dans sa version remixé. J’ai nommé : Super Puzzle Fighter 2 Turbo HD Remix (pouah ça fait mal à la bouche rien que de le dire).
Le principe est simple : prenez Tetris ou Colums et faites rentrer les personnages de Street Fighter à l’intérieur : et voilà !

Super_puzzle_jaquette.jpg

Pour fêter la nouvelle je vous laisse avec une petite vidéo de présentation, d’une qualité un peu supérieur par rapport aux dernières vidéos. Je joue donc sur la version remixée hein, pas l’ancienne version sur PSone, j’aurais pu mais je voulais vous épargner les yeux ^_^.

Pour ceux qui n’ont pas le temps de regarder la vidéo, je vais quand même écrire quelques lignes sur le jeu. Surtout que bon, je dis pas mal de conneries… Le jeu n’est pas un « casse-brique » mais un puzzle-game. Et oui les casse briques c’est les jeux où un contrôle un tampax de droite à gauche pour pas que la bille tombe dans le trou, bref.

Edit : Une petite phrase pour expliquer un peu le jeu, il suffit juste d’empiler des carrés de couleurs, les boules permettent quand à elles, de faire exploser ces carrés. Plus on explose de carrés en chaine, plus l’adversaire se prend des handicap. Ainsi le but est d’envoyer le plus de chose à l’adversaire sans soi même atteindre le haut de l’écran, comme tous les jeux du genre.

Graphiquement le changement n’est pas énorme, ça reste lissé et ça ne fait pas mal aux yeux. Si vous avez l’original, ça ne vaut pas forcément le coup de racheter cette version HD. Pareil, l’ajout d’un nouveau mode de jeu (pas si différent que ça) ne rajoute qu’un tout petit peu de piquant… Je suis pas très convaincant là, si ?
Mais il faut se dire que la probabilité que vous ayez ce jeux ou que vous le connaissiez réellement ne doit pas friser les 20%, donc finalement, amateurs de Tetris-like, ruez-vous dessus !

En conclusion, SPF2THDR est vraiment un bon petit jeu, bien sympathique. A jouer à plusieurs si l’on veut profiter de tout le potentiel d’amusement offert par le jeu. Car il faut avouer que que le jeu reste basique en solo et vous en aurez vite fait le tour. Mais pour les après midi entre ami(e)s ça reste un must-have sur PS3 (à côté de LittleBig Planet par exemple) et sur Xbox 360 aussi (il y a un mode online, mais pas beaucoup de joueurs dessus, d’où mon article hin hin hin).
Super Puzzle Fighter II Turbo HD Remix sur PS3/XBOX360 : C’est validé !!!

L’info en plus : Je vous réserve pas mal de surprises, je me demande comment je vais faire pour caser tout ça…

L’info en plus en plus : Finalement, Golden Axe dont je vous parlais hier, c’est vraiment moins nul que je le disais, mais nul quand même ;) Ya que la tenue sexy qui sauve l’honneur du jeu (si on peut parler d’honneur) et comme l’a dit Mima, les artworks.

[Nostalgie] Suikoden 2

En 2000 (en France), Konami récidive sur PSone avec son rpg phare : Suikoden. Contrairement à son ainé celui ci disposera d’une traduction française.

Suikoden_2_jaquette.jpg

Suikoden 2 se déroule 3 ans après le premier. L’Empire de la lune écarlate n’est plus et le continent est redevenu paisible. Cependant la région voisine est toujours en proie à la guerre opposant le Royaume de Highland et les Ville-États de Jowston (qui interviennent dans le premier volet de Suikoden, si si).


Genso Suikoden II – Opening Movie

Riou et son ami Jowy font parti d’une unité de jeune recrue de l’armée de Highland. La guerre fait rage depuis trop longtemps et un traité de paix fut signé entre les Villes-États et Highland. Cependant le Prince de Highland, le sanguinaire Luca Blight ne voit pas cette paix d’un bon œil, il organise alors une fausse attaque sur ses propres troupes, afin d’avoir une raison de poursuivre la guerre. Riou et Jowy en réchappent de justesse et se réveillent dans un camp de mercenaire dirigé par Viktor et Flik (deux des personnages principaux de Suikoden).

Attention SPOIL

Voyant la cruauté et les ravages causés par Luca Blight nos deux jeunes héros se joignent aux mercenaires qui eux même luttent aux côtés des Villes-États. Après le massacre et la destruction d’un village, Riou et Jowy deviennent détenteur de 2 vraies runes (la magie dans le monde de Suikoden est représentée par des runes : feu, eau etc… Cependant en plus des runes classiques il existe 27 vraies runes aux pouvoirs incommensurable, Teel de Suikoden possède la rune « Mangeuse d’âme »). Riou hérite de la Rune du Bouclier lumineux et Jowy (son contraire) la Rune de l’Epée des ténèbres. Cet évènement marquera la séparation des deux amis, chacun essayant de ramener la paix à sa façon (comme dans Code Geass).
Après divers évènements tragiques, Riou prendra la tête des Villes-États (du moins ce qu’il en restera après la mort d’Annabelle) et devra lutter contre Luca Blight, puis ensuite Jowy qui lui succédera au trône une fois ce dernier mort.

J’ai vraiment synthétisé, et je ne rend pas honneur à la profondeur du monde de Suikoden 2, cependant s’il fallait que je détaille complètement il me faudrait bien plus qu’un blog pour le faire.

Graphiquement le jeu est un tout petit peu plus joli, mais ça reste en gros la même chose. Les illustrations par contre ont complètement évolué et sont vraiment de toute beauté. En ce qui concerne le jeu en lui même c’est exactement le même système, combat au tour par tour, recrutement des 108 personnages (on retrouve presque la moitié des persos du premier volet), les duels et les guerres. Les guerres sont d’ailleurs différentes dans ce deuxième volet, on a affaire à un genre de mini T-rpg (tactical rpg, de type Fire Emblem ou Disgaea). Les musiques sont sublimes à l’image de ce qu’on peut entendre lors du combat contre Neclord le Vampire (oui oui il n’est pas mort dans Suikoden).


Suikoden 2 – Neclord Final Battle

Ya un peu de blabla, mais vous pouvez directement passer au combat (vers 1 ou 2 mins après le début).

Je vais conclure là dessus. Ce deuxième volet est un bon RPG et un bon Suikoden, ça veut dire épique, tragique et prenant à souhait grâce aux divers thèmes abordés : Guerre, Sacrifice, Amitié, Trahison, Justice. Suikoden 2 fait parti de ces jeux qu’il ne faut pas rater lorsque l’on est amateur de RPG au risque de passer à côté d’une œuvre vidéo ludique énorme. Je l’ai refait ya déjà quelques mois, et rien que d’écrire cette article me donne envie de le refaire encore une fois (je dois en être à 6 ou 7 fois déjà). L’avantage aussi de cette saga c’est que contrairement à Final Fantasy, l’histoire se déroule dans le même univers, on retrouve des endroits, des personnages, évidemment pas tous, puisqu’à chaque fois on change de continent ou région.
Suikoden 2 sur PSone : C’est validé et c’est à ne pas manquer, sous aucun prétexte !

L’info en plus : Il est possible de charger sa sauvegarde du premier épisode, afin d’avoir des personnages boostés et surtout la possibilité de recruter Teel Mcdohl et sa surpuissante rune « Soul Eater ».

[Nostalgie] Suikoden

Et non je ne suis pas mort, simplement une grosse flemme : un pseudo traumatisme dû au retour des vacances sans doute ? Ou simplement le fait de dériver sur internet au lieu d’écrire. Bref peu importe, après 3 ou 4 semaines de retard voici enfin la semaine consacrée à cette merveilleuse saga qu’est : Suikoden.

幻想水滸伝, Gensou Suikoden ou « Au bord de l’eau » fait parti des 4 grandes légendes chinoise au même titre que « Les Trois Royaumes« …

Suikoden.jpg

Remontons loin vers les débuts de la PSone… 1997 en France. Suikoden est un des premiers RPG sorti sur la console, si ce n’est le premier. Ce sera d’ailleurs mon premier jeu PSone (larmichette quand tu nous tiens, merci Konami). Tout en anglais (ça ne m’a jamais dérangé, je préfère justement quand à la qualité de la trad) j’ai tout de suite accroché les graphismes, sobres en 2D. En effet nous sortions de la Super Nintendo et un RPG se devait d’être en 2D (deux dimensions), Final Fantasy VII n’avait pas encore pointé le bout de son nez. La particularité du jeu est de proposé 108 personnages (pas tous jouables) selon la légende chinoise, sous formes de 108 étoiles qui se réunissent afin de mettre un terme à la tyrannie de l’empire.


Suikoden PS1 Intro

Vous êtes Teel McDohl (de base le héros n’a pas de prénom, Konami ne l’a révélé que plus tard, comme d’habitude) fils du grand général Theo McDohl (un des six grand généraux de l’empire). Pendant que votre père est envoyé au front à la frontière nord, sous les ordres direct de l’Empereur Barbarossa vous faites vos début comme membre de l’empire (en fait on vous fait faire le coursier). Au fil de vos aventure vous découvrez que le peuple souffre, en effet l’empire est corrompu et la nouvelle conseillère de l’empereur dame Windy n’a pas l’air étrangère à ce problème.
Attention SPOIL !!!!
Il se trouve que cette sorcière convoite la rune que porte Ted votre ami d’enfance, en tentant de l’aider et en exauçant ses dernières volonté, vous serez considérés comme des traitres et serez obligé de fuir la ville.
Vous serez ensuite amené à rejoindre l’armée de la libération dirigée par Odessa Silverberg. Ce n’est qu’un début de mouvement anti impérial mais il est déjà assez bien organisé, cependant lors d’une attaque surprise Odessa sera tuée. Elle vous demandera de trouver son frère Mathiu Silverberg qui n’est autre qu’un strategiste de légende (ayant participé dans une ancienne grande guerre). Ce dernier vous nommera chef, décelant vos qualités de leader, c’est à ce moment là que l’histoire commence vraiment, il vous faudra trouver un quartier général et recruter un maximum de gens pour lutter contre l’empire de la lune écarlate.


Suikoden I OST – Main Theme Arranged ~ Guitar Version

Techniquement, bien que vieux, le jeu reste très joli et encore largement jouable de nos jours (il est d’ailleurs disponible en téléchargement sur le Playstation Store américain). Les personnages ont de jolis sprites (pixels) et les animations sont correctes, rien à redire à ce niveau là. Les dessins sont de bonne qualité bien que le style choisi soit vieillot, mais bon Konami rectifiera le tir lors du deuxième épisode dont je vous parlerai très bientôt. Mention particulière à la musique qui m’a fait vibrer, autant dans les moments épiques (comme la première bataille de l’armée de la libération sous votre commandement) que dramatiques (la mort de….).


Suikoden I OST – Theme of Sadness ~ Guitar Version

Mais Suikoden ce n’est pas qu’un RPG au tour par tour classique, les combats se font à 6, sur deux rangées. Mais en dehors de ça il existe les duels en un contre un, et aussi les grandes batailles entre armées qui sont un genre de pierre, feuille, ciseaux géant. J’ai personnellement adoré ces batailles, avec plein de mini soldat qui font des bruits tout mignons et la musique épique, il n’y a pas de mot pour décrire cela. Les duels quand à eux, sont plutôt un exercice de lecture, votre adversaire dira une phrase avant d’attaquer, à vous d’anticiper et de faire le bon choix pour lui infliger un maximum de dégât et à en subir un minimum.

En conclusion, Suikoden même s’il n’a pas conquit le publique, du moins pas autant que les grosses licences type FF ou DQ, a su conquérir mon cœur de gamer. Cette saga bien que plus modeste (techniquement parlant) n’a pas à rougir faces aux autres RPG. Il a ses propres qualités, concept et particularités : les 108 personnages à recruter, la guerre, les mini jeux et le scénario toujours passionnant (préparez vous à être secouer emotionnellement parlant, entre trahison, tragédie et joie)… Suikoden reste à ce jour un de mes RPG favori dont je ne me lasse pas de refaire. Ce premier épisode pose donc les bases, les personnages (certains personnages seront récurrents dans la série) , le monde (les continents ainsi que les races : Elfes, Nains, Kobolds..) de cette saga qui en est à son cinquième volet aujourd’hui (sans compter les épisodes annexes : SuikoGaiden 1&2, Suikoden le jeu de carte sur Gameboy Advance, Suikoden Tactics et Suikoden Tierkris).
Suikoden sur PSone : C’est validé !!!! Classique, à ne pas louper, sous aucun prétexte.

L’info en plus : Suikoden 1&2 est ressorti sur PSP, uniquement au Japon hélas. A savoir aussi que la version américaine a eu un traitement spécialement hideux au niveau de la jaquette, je vous laisse découvrir et apprécier. (le but du jeu des fans, est de retrouver qui correspond à qui mdr)

Suikoden_US.jpg

[Nostalgie] Kessen 2

Et voilà nous allons clore le chapitre des Trois Royaumes (du moins pour le moment) , je vous ferais un petit truc sur le film que je n’ai toujours pas vu (un paragraphe je pense), et peut être les différentes adaptations en mangas (si j’en ai le temps et le courage ^^).

kessen2_front.jpg

Sorti sur Playstation 2, Kessen (la grande bataille en japonnais) est une série de jeu de stratégie en temps réel. La particularité du deuxième volet est qu’elle est basé sur les Trois Royaumes dans un version encore plus romantique (dans le sens roman) qu’elle ne l’est déjà. L’histoire subit alors le syndrome de Troie, les flammes de la guerre apparaissent lorsque la compagne de Liu Bei est enlevé par Cao Cao (et oui tout ça pour une femme, comme d’habitude ^^), pour le reste tout est identique.


Kessen II: Opening

Le jeu est visuellement très beau, que ce soit les cinématiques qui alternent séquence en image de synthèse et personnage réellement filmé, ou les phases de combats affichant bon nombres d’unités. Pour l’époque de la PS2, techniquement et graphiquement parlant, le jeu est une réussite (être fan aide aussi mais bon…). Et même si le jeu se permet pas mal de libertés, au niveau de la mise en scène le rendu est assez bon.

Kessen_screen.jpg

Si je devais décrire Kessen 2, ce serait un subtile mélange entre Dynasty Warriors et Romance of the Three Kingdoms (puis c’est toujours Koei). En effet le jeu se déroule comme un jeu de stratégie en temps réel classique, sauf que vous pouvez rentrer dans la bataille et contrôler votre général et ses lieutenants afin d’éliminer des soldats plus efficacement. Vous aurez la possibilité d’utiliser des techniques de combat (charge, raid, duel…) et aussi de la magie (boule de feu, éclair… et oui je vous avait prévenu, c’est une vision spéciale du roman original). Il vous faudra aussi établir une stratégie avant le combat, développer des techniques et technologies, recruter des nouveaux officiers etc…

En conclusion, vraiment peu connu ce jeu a pourtant tout pour plaire à un public avide d’histoires palpitantes sur fond d’évènements historique réels. Pour les amateurs de stratégie qui n’aiment pas le côté trop bourrin de Dynasty Warriors, ce Kessen 2 est le compromis idéal.
Kessen 2 sur PStwo : C’est validé !

L’info en plus : En terminant le jeu avec Liu Bei, vous aurez la possibilité de recommencer avec Cao Cao pour vivre l’histoire du point de vue opposé. Pour la petite histoire le premier Kessen est basé sur la lutte entre les Toyotomi et les Tokugawa pour le Japon (dont la célèbre bataille de Sekigahara) alors que Kessen 3 se base lui sur la période juste avant Kessen 1, la conquête du Japon par Nobunaga Oda (aussi connu sous le nom de « Roi des démons » qu’on retrouve un peu partout : Onimusha, Samurai Deeper Kyo, Sengoku Basara, Samurai Warriors et même Nana…)

Bonus : Deux petites citations issues du jeu :

Zhuge Liang (parlant à Liu Bei) : « Les astres sont en grand désordres, il m’est très difficile d’entrevoir l’avenir… Cependant cette lumineuse étoile est notre lueur d’espoir. Autrefois cette lueur brillait faiblement, aujourd’hui elle a acquis la force des étoiles qui l’entouraient et brille intensément. Cette étoile est la votre Seigneur.« 
Sima Yi (parlant à Cao Cao) : « Seigneur Cao Cao, observez ceux autour de vous. Vous avez plus d’officiers que le ciel n’a d’étoiles. Ils vous ont juré fidélité cependant vous ne comprenez rien. Vous ne pensez qu’à vous même. Votre gloire, votre prétendu grandeur…« 

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.