Archive for 'Films/Séries'

[Ciné] Le Conte de la Princesse Kaguya

Pfiou, beaucoup d’évènement ces derniers temps, entre les photos à traiter, les conférences de l’E3 à suivre et les visites au Centre Pokémon il y avait du lourd ! Mais nous avons quand même réussi à nous poser un peu dans une salle de cinéma pour l’avant-première du prochain Ghibli : Le Conte de la Princesse Kaguya. Sans trop rentrer dans les détails culturels, ce long-métrage signé Isao Takahata (le Tombeau des Lucioles) est inspiré d’un conte traditionnel japonais qui serait apparemment le plus ancien du pays (selon certaines sources, le Mont Fuji aurait même tiré son nom de cette histoire). Il sortira sur nos grands écrans le 25 juin.

Tout commence avec un vieux coupeur de bambou, venant comme tous les jours travailler dans sa bambouseraie. Un jour une petite pousse de bambon luisante attire son attention. En s’en approchant, celle-ci se mit à grandir. Il la coupa et y trouva à l’intérieur une toute petite princesse. Il la ramène alors chez lui comme un trésor mais la petite précieuse se transforme rapidement un un beau bébé dont il va falloir prendre soin et pour le vieux coupeur de bambou c’est une évidence : pour qu’elle soit heureuse, il lui faut une vie de princesse.

kaguya 5

Le nom de Kaguya ne lui ai donné que tardivement dans le film, au début ses parents l’appellent simplement « Hime » (Princesse) tandis que les autres enfants la surnomment « Takenoko » (Pousse de bambou) car elle grandit aussi vite qu’une pousse de bambou. 

[Lire la suite…]

[Ciné] Le vent se lève

Si vous êtes un tant soit peu intéressé à ce que font les studios Ghibli, vous n’avez pas pu passer à côté de leur dernière production sortie le 22 janvier. Après nous avoir fait rêver, pleurer, sourire, imaginer, après nous avoir tant émerveillé, Hayao Miyazaki se retire enfin de la réalisation nous laissant avec un ultime long-métrage : Le Vent se Lève (Kaze Tachinu).

Jiro est un petit garçon passionné d’aviation et rêve de piloter un jour l’un de ces fameux oiseaux d’acier. Mais avec ses problèmes de vue, le pilotage lui est impossible. Il va alors exercer sa passion avec brio dans le département aéronautique en tant qu’ingénieur afin de créer un avion hors du commun

le vent se lève

Quand je serais grand, je ferais des avions…

[Lire la suite…]

[Film] Frankenweenie

Je l’avais loupé au cinéma avec grand regret et j’ai enfin pu le voir en Blu-ray 3D tranquillement à la maison. Frankenweenie est le dernier film de Tim Burton sorti sur grand écran fin 2012. Ce film est une adaptation longue du court-métrage en noir et blanc qu’il avait déjà réalisé en 1984.

Le noir et blanc a été conservé car il voulait que ce soit le premier film en noir et blanc projeté en 3D, la seule différence, c’est que le dernier a été réalisé en stop-motion avec des « figurines articulées » comme l’Etrange Noël de Mr. Jack. Il n’avait pas eu recours à cette technique depuis Les Noces Funèbres en 2005.

frankenweenie

Le jeune Victor va tenter de ramener son ami Sparky à la vie…

[Lire la suite…]

[Court-métrage] Paperman

Un soir au cours de mes pérégrinations sur le net, je tombe sur un petit article parlant d’un court-métrage qui avait été manifestement diffusé en salle en première partie du dernier film de Disney Les Mondes de Ralph. Comme nous n’y avons pas eu droit quand nous sommes allé voir ce dernier, le clic sur la touche lecture ne s’est pas fait attendre (surtout qu’il est en compétition pour l’Oscar du meilleur court-métrage d’animation donc ça a piqué ma curiosité).

Après l’avoir vu, je me suis dit « tiens, ça me fait un peu penser aux courts-métrages Pixar quand même » et pour cause, ce petit film en noir et blanc a été réalisé par John Kahrs, qui avant d’avoir travaillé en tant que directeur d’animation sur Raiponce, avait côtoyé les célèbres studios de John Lasseter. Ce qui m’a étonné, c’est la technique d’animation choisie, une sorte de mix entre dessin traditionnel et animation de synthèse : les mouvements sont fluides et le résultat vraiment joli. Je ne vous dis rien sur l’histoire et vous laisse donc visionner c’est quelques 6 minutes 30 de ravissement et de poésie =)

Paperman

L’info en plus : Si je vous en parle c’est que ça m’a charmé et que ça vaut le coup d’œil, le seul reproche que j’aurais à faire, c’est sur le dénouement, j’aurais préféré que les choses se déroulent grâce aux circonstances et non par le biais d’un « coup de pouce magique », j’aurais trouvé ça d’autant plus beau ^^ (vous comprendrez en regardant).

[Ciné] Les Mondes de Ralph

Prenez une dose de Toy Story, une cuillère de Shrek, une pincée de Mario Kart et de Monstres et Compagnie mélangez le tout et vous obtiendrez le dernier film d’animation des studios Disney : Les Mondes de Ralph (ou Wreck-it Ralph dans sa version originale). Sorti au début du mois, l’annonce du film avait fait parlé de lui chez les joueurs avec une intrigue alléchante se déroulant dans l’univers des jeux vidéo.

Depuis 30 ans, Ralph est l’un des personnages principaux d’un jeu d’arcade. Son rôle : briser les vitres d’un immeuble afin que son adversaire Félix Fixe Junior vienne à la rescousse des habitants et répare leurs fenêtres. Vous l’aurez bien compris, dans l’histoire, Ralph est un méchant. Mais après le jeu, lorsque la salle d’arcade ferme ses portes le soir, la vie ne s’arrête pas pour tous ces personnages. Derrière les écrans, ils quittent leur rôle et mènent leur petite vie comme tout le monde. Felix est félicité pour ses réparations et les voisins trinquent à sa santé…tandis que Ralph est mis de côté à cause de son rôle de méchant alors qu’il est en réalité loin d’être un mauvais garçon. Il va alors quitter son jeu pour tenter de prouver sa valeur à ses camarades qu’il mérite lui aussi d’avoir une vie normale.

Les Mondes de Ralph où comment un méchant veut montrer qu’il peut être un héros.

[Lire la suite…]

[Ciné] Les Enfants Loups : Ame et Yuki

Ça fait un peu plus d’un mois que Les Enfants Loups est sorti au cinéma et je n’en ai toujours pas parlé. Je suis impardonnable, d’autant plus qu’Uriel et moi avons eu la chance d’assister à l’avant-première mondiale en présence du réalisateur qui avait eu lieu quand même le 25 juin à l’UGC des Halles (donc oui, j’ai vraiment mis le temps…mais vaut mieux tard que jamais parait-il). Les Enfants Loups Ame & Yuki est le dernier film de Mamoru Hosoda a qui l’on doit Summer Wars et La Traversée du Temps.

L’histoire commence avec la jeune Hana, une étudiante discrète. Un jour son regard se porte sur un jeune homme qu’elle n’avait jamais vu. Intriguée, elle va chercher à le connaître, à savoir qui il est puis à devenir amie avec lui. Malgré les premières réticences de ce dernier, leur relation évolue et laisse place à l’Amour. Mais si son compagnon était au début si distant, c’est qu’il a un secret : il peut prendre l’apparence d’un loup. Cette nouvelle, aussi surprenante soit-elle, ne changea rien aux sentiments d’Hana bien au contraire. Elle tombera une première fois enceinte puis une deuxième fois…ainsi la trame principale de tournera pas seulement autour de notre joli couple mais bien autour de leur famille et je vous laisse imaginer, avec la particularité de leur papa, que les enfants ne mènent pas une vie très ordinaire.

Okami Kodomo no Ame to Yuki.

[Lire la suite…]

[Ciné] Pirates des Caraïbes 4 : la fontaine de jouvence

Après la fin ouverte du 3, il était évident qu’un Pirates des Caraïbes 4 verrait le jour, sa sortie était donc sans surprise mais néanmoins attendue de beaucoup. Nous sommes donc allé retrouver sur grand écran le capitaine Jack Sparrow, non accompagné cette fois-ci de la jolie Elizabeth Swann et de Will Turner.

Pour ce nouveau film, toujours produit par Disney, le réalisateur Gore Verbinski a laissé la barre à Rob Marshall que nous connaissons pour Chicago ou Mémoires d’une Geisha. Alors que nous savons d’ores et déjà qu’un 5eme volet est prévu (paraitrait-il qu’il serait le premier d’une nouvelle trilogie), voyons pour commencer ce que donne le quatrième.

Avec l’absence de Keira Knightley, il fallait bien une présence féminine et c’est Pénélope Cruz qui s’y colle.

[Lire la suite…]

[Ciné] Sucker Punch

J’avais trouvé le rapprochement assez drôle, mais sachez que je vous parle bien de Sucker Punch, le film de Zack Snyder et non pas du studio de développement de jeux vidéo homonyme (donc Sucker Punch aussi) qui est au commande du très attendu : inFAMOUS 2 (ni d’une éventuelle adaptation cinématographique du jeu).

Le film est déjà sorti il y a belle lurette, mais nous tenions à vous faire de notre petit avis perso sur le film qui a pas mal fait parler de lui (autant en bien qu’en mal). Et oui malgré les plannings assez chargés, on a réussi à trouver le temps d’aller voir le film et ce en faisant fi des mauvais échos (et si je vous dit que les costumes sexy des héroïnes ne m’ont pas du tout influencer, vous me traiteriez de menteur ?)

Après une campagne axée sur les héroïnes sexy, le geek-otaku ne peut qu’être tenté d’aller voir le film. Note d’Elhyel : D’ailleurs vous remarquez le Big Daddy de Bioshock dans le fond !

[Lire la suite…]

[Ciné] Insidious

Il y a un peu moins d’une semaine avait lieu au Gaumont d’Opéra (Paris) l’avant-première d’Insidious, prochain film d’épouvante du réalisateur James Wan, à qui l’on doit notamment la sanglante saga Saw, et d’Oren Peli, créateur de l’angoissant Paranormal Activity. Sacré duo donc pour cette production.

L’histoire commence simplement par l’emménagement de Josh, Renai et de leurs trois enfants dans une nouvelle maison. Alors que Dalton, leur fils ainé, tombe inexplicablement dans le coma, des phénomènes pour le moins étranges commencent à se produire dans le nouveau foyer familial.

Sur l’affiche on retrouve Dalton, interprété par le jeune Ty Simpkins.

[Lire la suite…]

[Ciné] Source Code

Nous avions été invité la semaine dernière à une avant-première un peu particulière : Source Code. Une nouvelle fois le rendez-vous était donné dans la salle de projection de chez M6 à Neuilly (c’est d’ailleurs troublant de voir qu’ils travaillent si tard le soir). J’avais déjà pas mal entendu parler de ce film et les bons échos américains suite à la sortie de ce dernier il y a quelques temps n’ont fait que me conforter dans l’idée de le voir.

Réalisé par Duncan Jones (qui avait déjà sévi avec Moon et non ça n’a rien à voir avec Twilight :p), on retrouve deux têtes d’affiche assez connues puisque le personnage principal est interprété par Jake Gyllenhaal (Prince of Persia) accompagné de la très belle Michelle Monaghan (Mission Impossible 3). Je tiens à préciser que ce soir là, on avait l’honneur et la chance d’accueillir le producteur du film, Philippe Rousselet qui avait hâte de voir le ressenti du public français après le succès américain.

Et vous, que feriez-vous si vous pouviez changer le passé ? :)

[Lire la suite…]

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.