[Déballage] Yakuza 4, Mafia II et Hyperdimension Neptunia en édition collector


Dans la catégorie : Achats

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Ça faisait un moment qu’on avait pas eu de déballage hein ? La faute à pas de temps d’une part (j’ai quand même des objets qui s’entassent depuis des mois), et d’autre part, comme vous le savez peut-être déjà ça fait quelques temps qu’on est en pleine recherche d’appart’ avec Elhyel (si jamais vous êtes propriétaire sur Paris ou la région parisienne hein :p). Aujourd’hui je vous propose donc un déballage en l’hommage d’Elhyel, puisque c’est ma petite chérie qui m’a offert ces jeux durant ces dernières semaines.

On ne reviendra pas sur les occasions ou évènements particuliers (et surtout privés) qui ont fait que ceci implique cela, mais sachez juste que j’ai été vraiment gâté par la demoiselle. Entre le Top Spin 4 qui est passé temporairement à 29,99€ chez Micromania (je ne m’étale pas dessus, c’est pas un collector), Yakuza 4 dans sa édition Kuro (Kuroi qui signifie noir en japonais), Mafia II en collector et Hyperdimension Neptunia en édition collector américaine (le tout sur PS3).

Et voilà les 4 jeux. Vous ne reconnaissez plus ma célèbre table mais c’est normal, on se débrouille comme on peut :(

On va aller crescendo en commençant par Mafia II qui etait déjà sorti il y a quelques temps, pour rappel c’est un gta-like reprenant le monde de la mafia dans les Etats-Unis des années 50. Je vous en avais parlé à plusieurs reprises, surtout lors de la séance de dédicace avec les Playmates (impossible à oublier puisque ça marque ma rencontre avec Ali Hillis, doubleuse de Lightning aux US). J’avais pas mal louché sur le titre à sa sortie mais il avait réussi à passer les mailles du filets de mes achats compulsifs.

Le coffret collector est assez bien fourni et contient le jeu avec sa boite métal, sa bande original sur CD en imitation disque vinyle, la carte de la ville d’Empire Bay (avec de la publicité d’époque derrière), un artbook plus que complet et un code de DLC (inutilisable pour le moment). Comme je le disais à Elhyel en live lors du déballage, la carte, dans ce genre de jeu est inutile mais tellement indispensable à la fois : on ne l’utilisera jamais pour se diriger (généralement on retrouve la carte ou le gps dans le menu option) mais l’énorme plaisir d’avoir l’objet en vrai suffit (et qui sait peut être qu’on l’accrochera au mur un jour).

Le jeu dans son packaging steelbook, le artbook et la carte de la ville !

Le dos de la carte contenant pas mal d’affiches et d’informations sympa. Je ne sais pas si c’est vraiment d’époque mais ça en a tout l’air !

L’OST du jeu qui ressemble à un vinyle. Même le dessous est noir comme les jeux à l’époque de la PSone.

Le artbook présente des illustrations assez sympathiques avec des petites informations exclusives (dans presque toutes les langues).

On reste dans l’univers des mafieux mais plutôt du côté japonnais de la chose, avec la Kuro-édition de Yakuza 4, comme vous le savez j’ai toujours été un grand fan de la série et ce depuis le premier épisode. Après la polémique sur Yakuza 3 (sortira ou sortira pas en France), après avoir attendu le temps qu’il fallait on a quand même fini par l’avoir chez nous (même si l’épisode Kenzan est passé à la trappe pour nous, les occidentaux). La question s’est moins posée pour le 4ème épisode, sachant qu’au Japon, un nouveau volet sort déjà bientôt dans les bacs : Yakuza of the End.

Cette édition collector n’apporte rien de particulier, si ce n’est la magnifique boite ! C’est peut être pas grand chose, mais cette boite métal ornée de dragons est juste trop trop belle. On retrouve en bonus dans le jeu, un code DLC (pareil donc toujours inutilisable) proposant aux joueurs de télécharger des costumes supplémentaires pour les protagonistes et des nouveaux modes de combats. J’en profite pour remercier mon dealer préféré pour avoir complété ce collector via un sublime calendrier Yakuza 4.

La Kuro édition de Yakuza 4 qui se transforme en édition réellement limitée :)

Franchement je regrette de ne pas avoir craquer sur la console collector Yakuza 3 en import autrefois, ça aurait fait un terrible combo.

Et le fameux calendrier, je ne vous ferais pas l’affront de vous ré-expliquer à quoi cela sert… ah si à se rincer l’œil !

On termine par le plus beau des coffrets à mon goût : Hyperdimension Neptunia ! Un RPG typiquement japonais aux couleurs de Nippon Ichi, vous ne connaissez pas ? C’est normal ! Le principe du jeu est simple, on y retrouve des héroïnes peu vêtues qui représentent le marché vidéoludique actuel (Playstation 3, Xbox360 et la Wii) où il faudra sauver le monde de Gamindustri (je vous laisse deviner d’où ça vient). Malgré un titre barbare, Neptunia a accompli l’exploit d’être sorti chez nous (ce qui parait invraisemblable), malheureusement le jeu a eu du mal à se faire un nom en France. La faute au système de DLC payants, un jeu assez moyen dans l’ensemble, rien d’exceptionnel quoi (si ce n’est les artworks magnifiques).

D’autant plus que le deuxième volet vient d’être annoncé au Japon, je me devais de me procurer ce titre, ne serait-ce que pour la collection et l’originalité du concept. Le collector américain propose le jeu et un superbe artbook qui m’a tout retourné, de part sa qualité mais aussi de sa taille, je ne m’attendais pas à une si grosse boite. En même temps en France, mise à part quelques exceptions, on est habitué au strict minimum.

Le jeu et son artbook. Vous remarquerez que contrairement à ce qui se fait chez nous, ce n’est pas la même illustration qui est utilisée sur la jaquette et sur la couverture de l’artbook.

Le artbook propose des doubles pages qui présentent une à une les héroïnes du jeu mais pas que…

Mais on y retrouve également des travaux préparatoires (rough), des croquis, des illustrations et j’en passe :)

Comme dit dès le départ, j’ai été fortement gâté ! Après savoir si je mérite tout ça ou pas, c’est une autre histoire ! En ce qui me concerne mes deux coups de cœur restent Hyperdimension Neptunia et Yakuza 4 même si je sais pertinemment que je vais prendre bien plus de plaisir avec Yakuza (en tant que joueur), et Neptunia sera davantage là pour satisfaire mon côté otaku <3.

L’info en plus : Je ne l’ai pas précisé, mais on ne sait jamais. Yakuza 4 et Hyperdimension Neptunia sont exclusifs à la Playstation 3.




Vous en voulez encore ?


2 commentaires sur “[Déballage] Yakuza 4, Mafia II et Hyperdimension Neptunia en édition collector”

  1. maspalio 19 mai 2011 at 07:09 #

    voilà de quoi faire! J’ai adoré Mafia 2 au point de me prendre les DLC.Un excellent jeu d’action qui a souffert de la comparaison avec GTA alors que ce n’est pas un GTA like

  2. Kazuki 19 mai 2011 at 14:37 #

    Sympathique. Mon collector préféré serait plutôt celui de Mafia 2 par contre =)

    Sinon, il faut encore que je m’achète Yakuza 4, mais d’abord je tente d’avoir le platine sur le 3, et il est très, très long xP


Laisser un commentaire