[Déballage] Resident Evil 6 édition Collector


Dans la catégorie : Achats

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

S’il y a bien un jeu qui fait parler de lui en ce moment, c’est bien Resident Evil 6. Sorti officiellement hier (bon nombre d’entre vous ont réussi à l’avoir avant) , je vous invite à lire la preview en attendant le test un peu plus complet à venir (je suis en plein dans la campagne solo là). Afin de vous faire patienter, je vous propose un déballage (ça faisait longtemps) de l’édition collector.

Le nouveau bébé de Capcom est loin de faire l’unanimité auprès de la presse spécialisée, gardons à l’esprit que l’intérêt du jeu passe par l’appréciation des joueurs et pas forcément l’avis des « spécialistes » du milieu. Phénomène observable aussi bien en France qu’aux États-Unis, en ce moment même les avis divergent complètement d’un média à l’autre. Du côté de Metacritic, les notes sont biaisées par des trolls qui n’ont sans doute pas mieux à faire.

L’édition collector de Resident Evil 6, sous forme d’une « needle bomb »

Comme vous le savez sans doute déjà tous, je suis un fan invétéré de la licence Resident Evil. Adepte depuis le premier opus (et oui à l’époque sur PS1, j’avais flippé comme tout le monde dans le premier couloir avec le chien qui explose la fenêtre), je me suis jeté sur cette édition collector, même si je n’ai pas poussé le vice à commander 1 des 10 packs avec la Veste de Léon à 999€.

Vendu au prix raisonnable de 129€ (selon les boutiques), ce pack propose une boite façon « needle bomb » (je n’ai pas vu cette bombe dans le jeu pour le moment) comprenant le jeu, un steelbook, un artbook, un sweat-shirt, du DLC (tenue pour avatar sur Xbox360 et thème dynamique pour la PS3) ainsi qu’un cadre regroupant les 3 insignes de nos trois héros, le tout dédicacé !

Sur le dessus de la boite, on aperçoit déjà le sweat que je n’ai pas encore déballé (vu les temperatures, ça ne devrait tarder).

Il est possible de sortir la boite de l’emballage en plastique souple. On se rend très vite compte qu’il ne s’agit pas d’une vraie bombe et qu’on fait face à du carton avec des images lenticulaires 3D collés dessus (façon hologramme).

Le contenu en détail. On appréciera le artbook avec sa couverture rigide, que je n’ai pas feuilleté pour ne pas risquer le spoil.

La dernière page est quand même assez interessante puisqu’elle permet de comparer la taille de nos héros avec celles des ennemis : ya une différence de taille !

Le steelbook ne paye pas de mine à l’exterieur, pour être franc je ne suis pas fan (où sont Ada, Léon, Sherry et Chris ???)

L’intérieur se révèle beaucoup plus attractif avec une volte-face entre Léon et Chris.

Pour terminer, voici les trois emblemes des différentes organisations, factions, représentées dans le jeu au travers de Chris (BSAA), Léon (DSO) et Jake (je suppose).

Le tout dédicacé par le staff du jeu, Hiroyuki Kobayashi, Yoshiaki Hirabayashi et Eiichiro Sasaki !

Un petit collector bien sympa même si j’aurais aimé avoir un genre de boite en plastique imitant vraiment la « needle bomb » sachant qu’elle doit être plutôt importante dans le jeu. Cependant le contenu proposé est correct pour un prix qui l’est tout autant si l’ont tient compte du prix d’origine : 150€. Je l’avais d’ailleurs précommandé chez Micromania à la base pour ensuite aller chez le plus offrant, la FNAC.

Pour ceux qui hésitaient et n’ont pas franchi le cap, Resident Evil 6 en édition collector est toujours disponible chez Amazon à moins de 130€ (sur PS3 ou Xbox360 avec les frais de port inclus). Mais bon je ne m’inquiête pas trop, car si vous êtes aussi collectionneur/collectionneuse que moi, il y a fort à parier que vous allez ou avez déjà sauté sur ce collector qui est franchement pas mal (boite sympa, steelbook, artbook, sweat et joli bibelot).

L’info en plus : Pour les plus curieux, il existe des versions alternatives vendues uniquement sur le shop européen de Capcom, n’hésitez pas à y faire un petit tour. Et dites moi ensuite si vous, vous auriez craqué pour l’édition avec la veste de Léon :)




Vous en voulez encore ?


Laisser un commentaire